La diversification, la DME et nous

Pour mon premier enfant, j’ai respecté scrupuleusement les dires de mon pédiatre: diversification à 6 mois (pile!), introduction progressive des aliments, les interdits étaient… interdits. Toujours du fait maison, par choix mais aussi par envie, j’écoutais et je mettais en pratique. Point barre.

Pour le second, j’ai été un peu plus cool. Je me suis adaptée à mon enfant: à 6 mois, il n’était pas prêt à passer à la nourriture solide, il ne savait pas quoi en faire, s’étouffait. Il n’a pas mangé avant ses 8 mois.

Pour mon petit dernier, tout a encore été très différent puisque j’ai découvert la DME: Diversification Menée par l’Enfant. En gros, on lui propose différents aliments non mixés, coupés en bâtonnets par exemple et il mange seul avec les doigts. Il est vrai que cela engendre beaucoup de nettoyage (surtout au début) mais il y a énormément d’avantages à proposer cette méthode.

*

Chez mes beaux parents, nous étions à table, il y avait des frites. J’en donne une à mon fils (9 mois) qui se précipite pour la porter à sa bouche. Avec sa petite main, il tient fermement le bâtonnet de pomme de terre et mâchouille le bout, qui se détache de lui-même. Écrasé, le morceau est balancé à droite, à gauche avec sa langue: je le vois mâcher et il finit par l’avaler. Il réitèrera l’opération jusqu’à ce que la frite soit engloutie.

Dans le même temps, mon beau frère donne à son fils un morceau de frite de la taille d’un pois, qui a 1 mois et demi de plus que le mien (le fils pas le pois). Il réussi tant bien que mal à le mettre dans sa bouche et pouf il commence à étouffer! Il ne savait pas quoi faire du petit bout dans sa bouche avec sa langue, et n’a pas eu la démarche de l’écraser avec sa langue ou ses gencives.

Puisque c’est moi qui ait suggéré à mon beau-frère de lui donner une frite; le pauvre voyait tout le monde en manger et montrait clairement qu’il voulait goûter lui aussi, il peste en me regardant parce que son fils avale de travers. Qu’y puis-je? Il était pour moi logique de donner une frite entière pour que l’enfant la mâchouille pour la ramollir puis la manger.

A ne pas vouloir qu’il s’étouffe et donner un tout petit bout, son action a eu l’effet inverse.

***

Comme pour mon deuxième enfant, Chatounet (le troisième si tu suis bien) n’était pas prêt non plus à manger vers 6 mois. J’ai essayé la DME avec des morceaux entiers, des purées, des mi-purées/morceaux; rien à faire, il n’en voulait pas.

Je ne l’ai pas brusqué, et je le mettais à table avec nous, lui proposant de temps en temps la même chose qu’il y avait dans nos assiettes. Les compotes de fruits avaient le même effet: ce n’était donc pas une question de goût, mais de texture et de maturité.

Puis un jour, vers 8 mois et demi, il a petit déjeuner avec moi: des morceaux de poire bien mûre, donc juteuse et fondante. J’ai vu sur son visage l’envie de manger: il savourait la poire. Même s’il avait du mal à la chopper avec les doigts, il refusait que je lui mette dans la bouche moi-même. Je me suis alors adaptée et j’ai coupé des morceaux ni trop petits ni trop gros afin qu’il puisse les prendre seul, et les manger.

la-poire

Des barres de rire! Car il fallait ensuite réussir à atteindre la bouche.

Au fil des jours et des repas, il a diversifié petit à petit ses envies: carotte, courgette, pomme de terre, pomme, pain, semoule… La semoule est un véritable challenge tant pour lui que pour moi impossible de ne pas en mettre partout n’est-ce pas? Et pourtant il ne voulait que manger seul. Ça finit où il y en a plus partout ailleurs que dans sa bouche, mais il mangeait. Seul.

*

Aujourd’hui, il va bientôt avoir 1 an. Il est passé par une phase où il a été malade: gastro et grippe en l’espace de deux semaines. Il ne voulait plus manger et ne voulait que le sein. Je ne l’ai pas forcé, je l’ai écouté et ai suivi ses envies. Pendant deux semaines il n’a mangé que mon lait. Il ne souffrait aucunement, n’avait pas faim d’autres choses, ne se réveillait pas davantage la nuit. Ses selles sont redevenues jaunes or et liquides.

Suite à quoi, il a accepté les purées car il a vu ses frères manger de la Mousline©. Dès lors j’ai pu lui faire quelques purées de légumes, ou des petits pots. J’avoue que pour ce troisième enfant, j’ai eu recours à cette facilité par flemme. C’est grave docteur?

*

Laisser un bébé manger seul, c’est lui permettre d’être acteur de son repas et d’apprendre de lui-même. Cela permet de travailler sa motricité fine, ses mains, ses doigts, de gérer sa faim et son appétit. Il va se salir et après? Un petit coup de gant pour sa bouille et les habits au lavage: je rappelle qu’il existe de super bavoirs récupérateurs et des bavoirs intégral qui couvrent les bras.

bebe-confort-bavoirs-rigide-bleu baybee

Bavoir bébé confort bleu à gauche | Bavoir intégral Baybee à droite

Je ne fais pas partie des extrémistes de la DME qui pensent que les purées ne sont qu’une façon de « gaver » un enfant à l’instar des oies.

S’il y a bien une chose qu’être maman m’a permis d’apprendre, c’est que je dois m’adapter à mes enfants, et non pas l’inverse et ce, peu importe le domaine (repas, colère, peurs…). Il apprend, je l’accompagne, le guide, mais le laisse choisir. Alors oui, ça prend plus de temps, mais depuis quand un enfant permet d’en gagner? 😉

C’est pourquoi il est important de comprendre:

  • qu’il ne faut pas brusquer ou précipiter la diversification d’un bébé parce qu’il a 6 mois: la date n’a pas d’importance: c’est comme la marche, un jour bébé est prêt et il se lance.
  • ne pas le forcer à manger un aliment qu’il n’aime pas parce que c’est bon pour la santé: vous-même aimez absolument tout? Bébé est pareil. Reproposez lui cet aliment dans quelques semaines pour voir.
  • ou lui faire finir son assiette parce que jeter ce n’est pas bien: au contraire, je pense que forcer un enfant, ou soi même à finir son assiette « pour ne pas gâcher »  c’est le meilleur moyen pour avoir un trouble avec la nourriture. Le laisser manger seul permet de gérer son propre appétit.

 

La diversification chez vous, c’est comment?

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 comments

  1. Catwoman a écrit:

    Je ne connais pas la DME. Notre démarche a été que dès que ça a été possible, ils sont venus à table avec nous et ont mangé comme nous (on adaptait nos menus aux possibilités des enfants) en écrasant leur repas : flemmards, pas de purées préparées pour eux … et peu de petits pots.

    Résultat : l’année dernière, j’étais étonnée de voir que le fils de ma copine, qui a le même âge que le mien, ne savait pas à 15 mois manger une part de gâteau … alors que le mien savait parfaitement faire 😉

    • Maman Chat a écrit:

      J’ai découvert il y a peu, c’est fou qu’on apprenne encore alors qu’on a déjà des enfants ^^
      Je suis pour les laisser faire, y’a rien de mieux pour… apprendre!
      « Oui mais il va se salir! »
      Tout se lave, mais l’apprentissage passe par le fait de faire, des tas de gens ne se rendent pas compte qu’on ne sait pas manger seul du jour au lendemain.

  2. Marina a écrit:

    coucou pour ma fille de 7 mois 3/4 j’ai commencé la diversification à 4 mois : compotes puis purées à 4 mois 1 semaine , viande j’ai attendu 6 mois , poisson/oeuf pas encore commencé , elle a mangé un gâteau il y a 10 jours pris avec plaisir mais suite à un eczéma j’ai arreté (à la recherche de l’allergène) , les purées ne sont pas autant mixées qu’au tout début ou j’ai privilégié pendant 15 jours les Naturnes (pour la texture)
    quand on mange on la fait partager saucisson en bâton (1 fois) laitages mais jamais de gros morceaux (intestins trop fragiles pour un bébé)
    je lui ai deja fait sucoter un fruit …elle est gourmande, elle mangerait tout ce que je lui donne
    chacun sa méthode , pour ce qui est des bavoirs récupérateurs en plastique je déteste çà (çà fait coupe cou je trouve )
    pour ce qui est de ses dents pour le moment elle n’en a aucune

    • Maman Chat a écrit:

      Cela dépend des bavoirs alors, je sais que le mien il y a différents trous derrière on peut vraiment mettre à la taille qu’on veut.
      Je nettoie le sol à chaque fois, mais le bavoir récupérateur m’a souvent sauvé la vie!
      Ici deux dents supplémentaires depuis 2 jours! soit 8 dents!

Laisser un commentaire