La compétition des bébés!

Généralement ça commence par un:

« Oh il est mignon! »

« Qu’est-ce qu’il est gracieux »

« Quel beau bébé/petit garçon je vois là, coucou toi »

« gouzi gouzi »

Suivi par:

« C’est une fille ou un garçon ? »

et

« Quel âge il a? »

Et enfin:

« Non mais à son AGE, il ne SAIT pas ENCORE faire ÇA? »

 
J’exagère à peine la formulation, mais juste un peu….
 

***

Vous ne pouvez pas imaginer à quel point ça peut me gonfler. Mon grand fiston va bientôt avoir 3 ans, mon plus jeune vient d’avoir 4 mois et il est déjà en pleine compèt catégorie bébé. Pourquoi les mères ressentent-elles cette nécessité de comparer leur enfant aux miens au juste? C’est quoi la finalité? Savoir qui a la plus grosse à cet âge on s’en fout un peu non?

***

Je ne connais quasiment personne là où j’habite mais il reste aisé d’engager une conversation au parc avec d’autres mères, pendant que les enfants courent de partout.

Pour donner un exemple justement, au parc l’autre jour, il y avait une mère et ses deux filles (2 ans 1/2 et 2 mois; quasiment comme les deux miens quoi, bien qu’à peine plus jeunes), une mamie et son petit fils de 3 ans. Moi j’arrive la dernière, j’engage par un bonjour en entrant dans l’aire de jeu puis et je me met à l’ombre pour Tichat, pas loin du coin pique-nique de la mère des deux filles (pas de ma faute s’il n’y a pas d’ombre ailleurs). La mère me demande très vite « ils ont quel âge? » puis demande la même à la grand-mère puis enchaine « ah ben c’est rigolo, ils ont tous quasiment le même âge! »

Hum, déjà ça sens pas bon l’histoire, je commence à la voir venir… Je ne me suis point trompée, j’ai eu droit à un véritable interrogatoire.

Elle: « Il va rentrer à l’école en septembre alors ? »

« Oui effectivement ! Enfin s’il est propre d’ici là. »

« Ah il porte encore des couches ? »

« … »

« La mienne aussi »

Score 0 – 0

« Et c’est une vraie pipelette! Elle me raconte sans arrêt ce qu’elle fait »

« Le mien ne parle pas encore, juste quelques mots, mais il sait se faire comprendre c’est le principal »

Score 1 – 0

[…]

On s’attaque aux bébés maintenant:

« Il mange bien ? Il en est à combien de biberon par jour? »

« Il fait ses nuits? »

 » Il est allaité donc à la demande […] et je fais du cododo avec lui alors depuis le début je dors plutôt bien; beaucoup mieux que si j’avais à me lever plusieurs fois la nuit »

Score 1 – 2

[…]

Oula le regard-de-la-mort-qui-tue, je m’en serais douté tiens, celui qui signifie « euh cododo? dormir avec son bébé ceymal! » ou alors « allaiter c’est beurk ! », va savoir sur quoi elle a tiqué au juste..

Et vite vite je détourne les yeux pour pas qu’elle puisse voir dans mon regard ce que j’en pense. Mais trop tard ma chère… Ça c’est typique le genre de nana qui doit faire des conclusions hâtives comme juger les gens sur leur apparence, leurs opinions ou manières de faire, différentes de la sienne. Peut-être même qu’elle a réussi à en déduire qu’étant donné que mon fils parle peu, qu’étant donné que je cododote, je les couve de trop je les empêche de se développer, de communiquer, de s’ouvrir au monde quoi! Mauvaise mère que je suis.

Mais bref.

De mon côté j’ai bien vu qu’elle donnait un biberon à la sienne, ai-je pour autant montré une quelconque désapprobation? Non, parce que je m’en fiche. (j’aime bien donner le bib à ma nièce). Chacun fait comme il veut. Alors de quel droit elle me regarde de travers hein?

A cause du cododo ou de l’allaitement? Parce qu’elle n’a pas voulu/réussi à allaiter? Que sais-je…

Mais bref.

Je suis gentille et agréable, j’aime profiter du soleil (si rare ces derniers temps…) et gagater devant mon fils qui sait faire du toboggan. Je dis au revoir, je m’éclipse et rejoint mon homme dans l’aire de jeu des grands.

***

Il arrive qu’on puisse croiser une maman avec des enfants plus âgés que les nôtres, mais les discussions sont, malheureusement, similairement les mêmes.

D’une manière générale, le fameux « moi le mien a cet âge il faisait ci, ça » c’est bien gentil dans un but informatif voir même enrichissant sur certains aspects (aides/conseils divers sur des forums; ou le simple partage via des blogs de mamans/papas, pour une jeune maman qui n’y connait pas grand chose, ça peut donner une sorte de « base ») mais dans un but purement comparatif c’est fatiguant et relou sérieux! Fréquemment sur un ton hautain, et/ou un air arrogant car SON fils était déjà propre à 1 an, SON fils parlait à 18 mois, SON fils passait son bac à 5 ans et son permis à 7…

Mais bref.

C’est agaçant… On est toutes fières de nos enfants: personnellement je gagate du moindre areuh, du moindre petit sourire ou bisou spontané sur ma joue, mais ces mamans ne sont pas fières de leurs enfants, non. Elles sont orgueilleuses et ont une attitude que je nommerais de Mme Prout-Prout. Afin de donner une image concrète, disons les choses franchement, c’est le genre à péter plus haut que son cul.

***

Mais alors le pompon s’est déroulé pendant mes vacances, précisément le lendemain de notre arrivée. C’est le pourquoi de cet article à la base. J’ai bien pris le temps de réfléchir et de digérer mais c’est toujours pas passé.

Comme d’habitude, je raconte à ma belle-mère (avec qui je m’entend très très bien, une vraie amie, je précise) les progrès de mes fils (Mamie gagate encore pirement que moi) [oui pirement est un mot qui existe]. Ma belle-sœur (la femme du frère de mon homme) a deux filles, dont la dernière est né très exactement 1 semaine après Tichat.

Étant enceinte en même temps, je savais que ça allait fuser, j’ai toujours su, que ma nièce et Tichat seraient un jour comparés l’un à l’autre du point de vue de leur éveil, leurs apprentissages, leurs « compétences ». C’est juste arrivé un peu plus tôt que je ne l’aurais cru…

Attendez que je décrive la scène, ça donnait à peu près ça:

Compétition des bébés

Belle-maman: « C’est marrant de voir qu’ils ont le même âge et n’en sont pas au même stade »

« Comment ça ? »

« Bah I. n’a plus les mouvements saccadés comme Tichat et elle se tient beaucoup mieux, elle est en AVANCE par rapport à lui. »

« En effet… »

[mon fils est un attardé déjà à 3 mois, outch! PAN dans ta face]

« Et en plus elle a une semaine de moins »

[ggnnniiiiiiiiiiiiii….]

Magnanime je réponds:

« Ils ont chacun leur rythme tu sais »

« Et puis elle attrape déjà des choses et les porte à sa bouche, veut qu’on la maintienne en position assise. Tichat pas encore. Elle est davantage éveillée mais par contre elle ne dort pas beaucoup »

« Ah ben ça doit être pour ça qu’elle sait faire plus de choses elle s’entraîne! Tichat est une vraie marmotte, il dort tout le temps. »

« Ben justement il parait que c’est en dormant qu’ils assimilent, qu’ils acquièrent leurs capacités »

[RE-PAN dans ta face !!]

Je grognais intérieurement… elle est la première à dire que chaque enfant a son rythme (elle a eu 4 garçons, y’en a pas eu un pareil, elle le raconte volontiers) mais elle n’a pas pu s’empêcher de « rabaisser » mon fils. Oui le mot est lâché, c’est ainsi que je l’ai perçu. Elle m’a blessée et m’a déçue pour le coup, je ne m’y attendais vraiment pas venant d’elle.

***

 Je me souviens encore de Tidoux, qui n’a marché sur ses deux jambes qu’à plus de 1 an 1/2, n’a su s’asseoir qu’après savoir marcher à quatre pattes, vers 9 mois… On (la famille) n’arrêtait pas gentiment de me dire, de lui dire, qu’il n’était qu’une « petite feignasse ». J’en rage encore…

***

Laisser les grandir tranquille bordel !

les pavés dans la mare

Les scores (donnés dans la premières parties de l’article) ne sont qu’une façon imagée de retranscrire la tête-regard-expression de mon interlocutrice. Ne pas les interpréter comme si je donnais une réelle « valeur » aux faits décrits.

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 comments

  1. Family 5 a écrit:

    On en revient aux petites cases dont on parlait la dernière fois. Des petites cases dans lesquelles on est censé rentrer si on ne veut pas être regardé travers. Et puis la compétition « le mien c’est le + fort, le + beau, le meilleur, et en + le tien il sait pas comme le mien »… C’est tout ce qui m’insupporte….

    Chacun son rythme, et puis zut à qui ça ne convient pas.

  2. Père-Ver a écrit:

    De toute façon ça sert à rien de comparer, c’est mes enfants les meilleurs, c’est tout.

    Plus sérieusement, Fille-Ver a marché très tard (18 mois passés de peu), mais à côté de ça elle parlait bien mieux que d’autres enfants du même âge. Bref, chaque gamin a ses « priorités » et développe des capacités différentes à des moments différents. Paraît que tous les enfants sont au même stade vers leurs 6 ans, donc savoir qui a fait quoi en 1er, ça devient un peu accessoire.

    Après y a toujours la question qui tue « et si mon enfant avait un problème (grave) ? » qui se pose à nous, mais faut pas trop psychoter non plus…

  3. Gros Matou a écrit:

    Je pense qu’il ne faut pas confondre « constater les différences de développement de deux enfants » et « émettre un jugement » sur le développement de ces enfants.
    Mais une mère a tendance à mal prendre un simple constat s’il est en défaveur de ses petits.
    Quand mon fils a mis du temps à marcher ça ne m’a pas posé de problème de voir que d’autres enfants marchaient au même âge, chacun son truc, avant ou après, cela n’a aucune importance.

    « Bref, chaque gamin a ses « priorités » et développe des capacités différentes à des moments différents. »
    C’est exactement ce que répète encore et encore la grand-mère en question 🙂
    De plus en tant que féministe… elle dit fréquemment que les filles se développent plus vite en bas age. Elle le dit depuis toujours, y compris en regardant ses fils et la voisine à l’époque.

    Pour ce qui est de l’allaitement et surtout du co-dodo, il est vrai que cela est plutôt mal vu.
    Je pense que cela vient entre autre de l’image que l’on en donne à la télé, associée à des situations extrêmes ou les enfants décident de tout…
    J’ai même pu constater que les couches lavables étaient mal vues dans une discussion un midi avec des collègues féminines. (Les autres hommes ne se sont pas intéressé à ce sujet).

  4. anita a écrit:

    Il ne faut pas écouter, faire comme on en a envie, l’essentiel étant que les enfants grandissent correctement, à leur rythme, et harmonieusement…Le reste, bah, on s’en f…
    On ne demande pas à nos enfants de passer le bac à 5 ans comme tu le dis ! et pire que ça, s’ils ne l’ont à 18 ans, est-ce si grave ??!
    Bonne journée !
    Anita

  5. la mère cane a écrit:

    Désolée pour le retard.
    J’ai pris du temps avant de passer. Merci pour ce très beau et juste billet!
    C’est un peu ma situation a moi aussi. Je subissais les réflexions et questions de ma tante. Sa belle fille et moi étions enceintes en même temps et les enfants n’ont que quelques mois d’écart. Du coup c’était et il mange ceci et pas ça et il fait déjà ci et pas ça!!!!
    J’en avais marre. Il y a quelques mois j’ai viré tout le monde de ma vie! Et depuis je respire! Toute cette pression envolée!
    C’est quand ça s’arrête qu’on réalise à quel point ça nous minait!
    Te laisse pas faire surtout. Et puis la meilleure réponse à ce genre de trucs c’est de mettre de la distance, ça calme!
    Bisous.

    • Maman-Chat a écrit:

      Pfiou, j’imagine bien l’horreur 😡
      Franchement, je n’en suis absolument pas à ce point; je ne pense pas que ma belle-mère pensait à mal mais j’ai juste pas trop apprécié …
      On verra par la suite comment ça évoluera !

  6. Clumsy a écrit:

    A chacun son rythme, bordel !!! certaines personnes ne comprennent pas pourquoi je m’emporte à chaque critiques !! on peut me dire tout ce qu’on veux je m’en fiche mais quand il s’agit de mon fils je mords !! oui oui !!! les mots peuvent faire du mal !

Laisser un commentaire