Mardinutile #3

Aujourd’hui, je vais parler d’un sujet assez épineux et je n’ai pas envie de me faire taper sur les doigts. Mais j’avais envie d’écrire là dessus. Si un italien passe par ici, j’espère qu’il saura retenir ses mots.

La dernière fois que j’ai « parlé » sérieusement de ce sujet, je me suis littéralement fait incendier. Cela se passa à l’écrit mais je n’en fus pas moins étonné.

La question est la suivante: Qu’est-ce que tu mets sur tes pâtes ?

Vous ne pouvez pas imaginer la surprise face à la réaction de mon interlocuteur ! J’ai « osé » dire que j’y mettais du gruyère. Sa réponse: mais c’est un sacrilège ! tu ne te rends pas compte. SA-CRI-LE-GE !

Comment aurais-je pu imaginer que les 15 minutes (véridique) qui ont suivies seraient pour me convaincre que je ne devais pas réaliser un tel blasphème, que c’était impardonnable. Etc…

« Du GRUYÈRE ? Tu peux mettre du parmesan à la rigueur mais pas du GRUYÈRE ! »

Bref, son élocution ne m’ayant pas convaincue pour un sou, je continue à agrémenter mes pâtes de suppléments divers.

En premier lieu, je mets du beurre quelle que soit la recette et j’ai appris bien plus tard que c’était considéré comme un agrément et non pas un ingrédient essentiel comme je le pensais. Je reproduis ce que j’ai connu toute ma vie: voyant ma mère faire ainsi, j’en ai toujours fait de même.

« Ça empêche les pâtes de coller. »

Ensuite, il est vrai que j’ai pris l’habitude, toujours grâce à (à cause de ?) mes parents, de mettre du gruyère râpé. Par la suite j’ai découvert que le comté était 100 fois meilleur et il est devenu ma référence désormais.

Mais il y est vrai que je réalise moult recettes différentes avec de la crème fraîche ou de la sauce tomate, avec ou sans viande.

Le nombre de sortes de pâtes différentes est phénoménal, le nombre de recettes l’est tout autant. Cela offre tellement de possibilités qu’on en aurait le tournis.

Des pâtes, des pâtes oui mais des…

***

Oui, je mets du comté sur mes pâtes et non ma ligne n’a rien à voir là dedans. On m’a déjà reproché le fait que je saurais jamais apprécier les pâtes natures ou au beurre puisque je les agrémente toujours de quelque chose.

Primo c’est faux, des pâtes au beurre j’aime ça. Deuxio, je ne vois pas pourquoi je me forcerais à manger et déguster des pâtes natures. L’aberration, elle est là ! On peut y mettre tellement de saveurs et textures différentes afin de varier et de combler nos papilles, curieuses de découvertes.

Pourquoi le fait d’y mettre du fromage serait-il un sacrilège ?

*

Les pâtes c’est: huile d’olive et parmesan mais y mettre du beurre est du gruyère OMG quoi !

Mettre du fromage dans les pâtes ? Bah ça c’est pour les enfants hein…

Mais tu ne te rends pas compte ! Ça ne va ABSOLUMENT PAS ensemble !

*

Un peu d’histoire:

  • Le parmesan a été importé de suisse en Italie (région de Parme), par des italiens occupés dans les alpages de suisse allemande, lieu où l’on fabriquait le Sbrinz. En rentrant chez eux, ils ont copiés la recette qu’ils travaillaient en suisse et ils ont appelé cela Parmesan.
  • Le Gruyère est suisse, les français ont piqué la recette.
  • Le Sbrinz, pardon parmesan, c’est bon dans les pâtes italiennes, pardon chinoises… la mondialisation a fait des siennes. Oui les pâtes ont été inventées en Chine !

*

Fallait oser, je l’ai fait ! A ton tour !

*

Et chez Coraroz, on parle de quoi ce mardi ?

Mardinutile c’est aussi chez

Horselag

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 comments

  1. Maëva a écrit:

    Bon, ben, jvais me faire incendier, lapider, juger en cour publique : Comment je préfère les pâtes ? Ketchup gruyère ! Comme les enfants ! Eh oui! Mais mon dieu, ce que j’adore ça ! Plein de ketchup, plein de gruyère, et le premier qui veut me les enlever, il se prend un coup de dents !
    Certes, niveau diététique, y a mieux. Mais tant pis !
    Par contre, j’ai toujours vu ma mère mettre soit du beurre dedans une fois cuite, soit de l’huile d’olive à la cuisson, mais je ne le fais pas : j’ai un problème avec tout ce qui est gras (pas les graisses cachées, celles que tu vouis bien là xD), j’ai l’impression que ça me glisse dans la gorge, et… blark ! Donc je ne le fais pas, mais ça me choque pas ! et bon ben, le gruyère… c’est la vie nan ? XD (mon chéri dirait ça en tout cas! Et au vu de toute les recettes que j’ai pour les pates, je me laisserais pas impressioner par les puristes ! Ils peuvent crier tant qu’ils veulent x)

    • Maman-Chat a écrit:

      \o/ youhou \o/
      Il est vrai que mettre du fromage, tout le temps, partout (hummmm miam) ce n’est pas diététique.
      Mais comme je le dis souvent, et me le répète: j’aime manger, la vie faut en profiter alors je mange picétout =)
      Sinon, le beurre sur les pâtes, sans rien j’apprécie de temps en temps, mais faut que ce soit de bonne pâtes et je ne trouve pas cela « gras ». Un gout différent juste, et puis je n’en mets pas beaucoup en fait.
      Par contre le ketchup je n’ai jamais accroché, je ne sais pas pourquoi. Pourtant j’adore la tomate.

      • CoraRoZ a écrit:

        Ah c’est pas l’envie qui me manque parfois quand je lis ou entends les omnivores. ;0)
        Disons que quand on n’étouffe pas les pâtes à coup de fromage et de ketchup (comme je l’ai fait autrefois), c’est complètement différent. Et puis rien ne nous empêche, avec les économies réalisées, d’acheter des pâtes de meilleure qualité.

  2. Père-Ver a écrit:

    Ce qu’on appelle gruyère en France, c’est souvent de l’Emmental, pas du « vrai » gruyère.
    Bon, sinon, les pâtes c’est par ordre de priorité :
    1. Parmesan
    2. Comté
    3. Emmental
    (ou mieux, une sauce 4 fromages)

  3. Rominet a écrit:

    Les pâtes c’est bon avec tout : beurre, parmesan, comté, gruyère, emmental, boursin cuisine (sur des raviolis frais, miam) mais aussi sans rien.

    Par contre là où je ne suis pas d’accord, c’est de dire que le Sbrinz c’est la même chose que le parmesan ; à l’origine peut-être mais maintenant, les 2 ont des gouts différents. Tout comme le Comté et le gruyère (le vrai, celui suisse sans trou) ont des gouts différents alors qu’à l’origine c’était la même recette.

    Sinon tu as oublié de dire quelque chose d’important : Tidoux, il les aime comment ces pâtes ?????

    • Maman-Chat a écrit:

      Quand je dis « recette copiée » ça veut tout dire pour moi: c’est plutôt une tentative de recopier la recette, il est donc normal que le goût soit différent. Nulle part je n’ai dis que c’était la même chose 🙂
      Tidoux ? Bah avec du comté bien évidemment 😀

Laisser un commentaire