Mardinutile #2

Aujourd’hui je vais parler d’une des choses les plus aberrantes qui soit, une invention humaine Ô combien prise de tête, j’ai nommé: l’ouverture facile.

Qu’est-ce qu’ils ne nous ont pas inventé là ?

Franchement, est-ce que les mecs qui ont créé l’ouverture facile sur le paquet de biscuit, sur le paquet de pâtes ou sur le pot d’épices ont-ils réellement testé par eux même les dites ouvertures ?

J’en doute. Ou alors après test ils se sont rendus compte que ça ne fonctionnait pas comme ils voulaient et ont décidé de les commercialiser quand même. Ben wé après tout l’argent investi (lol) dans les ouvertures pas faciles dites révolutionnaires, ils allaient quand même pas mettre toutes ces heures de travail à la poubelle.

L’exemple typique reste le paquet de jambon: tout d’abord il te faut bien 1 à 2 minutes pour réussir à chopper la petite languette dans le coin parce que même si elle n’est pas « collée » elle vit une histoire d’amour avec le plastique, car en adhérence totale avec lui.

Une fois le graal en main les ennuis commencent. Tu la décolles délicatement et commence à tirer dessus doucement, puis de moins en moins doucement jusqu’à finalement arriver à [trois possibilités]

1/ la languette craque 

2/ rien ne se passe

3/ tu as essayé avec les dents et le plastique t’a coupé la joue.

Dans le cas 2/, le couteau vient souvent à la rescousse et là

1. tu te coupes en tirant comme une tarée

2. tu coupes la languette à ras.

Bref, au final, soit tu as déchiré le plastique en tirant sur cette foutue languette, soit tu es blessée, soit tu as fini par donner un bon coup de couteau dans le plastique, le coupant en faisant le contour de l’emballage.

*

Il y a aussi l’exemple du paquet de pâtes, ceux en plastique pas en carton, où ils te disent « pincez puis tirer » Tu tires délicatement et le paquet ne s’ouvre pas. Tu tires alors plus fort et tu l’éventres littéralement.

Bilan, tu en fous partout, le chat joue avec les pâtes tombées par terre, le fiston hurle des « youpie » c’est le bordel = c’est la fête et toi tu ramasses tes pâtes une par une en te demandant si tu dois les jeter ou les mettre à cuire quand même.

Dans le même registre,

  • il y a le sachet de gruyère que tu déchires parce que tu auras eu la flemme de te lever pour aller chercher les ciseaux,
  • le paquet de café moulu où le plastique est tellement glissant que tu ne peux décemment pas l’ouvrir, donc tu vas chercher une pince à épiler pour écarter les bords; ou un ciseau et ainsi comme d’us, en mettre partout,
  • la boite de conserve, lorsque tu tires sur le bidule d’ouverture tu l’arraches et tu te retrouves comme une idiote à ne définitivement pas pouvoir l’ouvrir car tu n’as pas d’ouvre-boite

On devrait plutôt écrire: Tirez ici (ou pas!)

 

  • les chocos Prince, Bn et compagnie où tu demandes à ton homme:

Bah pourquoi il y a des miettes partout ?
– C’est en ouvrant le paquet de gâteau.
– Bah t’as pas utilisé l’ouverture facile ?
– Ah y’a une ouverture facile là dessus ?
– Il y avait…

  • sur les tampon sans applicateur, je vous laisse lire >> ici << tout bonnement hilarant.

Je sais bien que j’en oublie des tas mais je pense que vous avez saisi où je voulais en venir. Nulle part. Telle est la devise du Mardinutile tout comme ces ouvertures dites faciles qui en fait ne le sont pas: elles ne servent à rien.

***

Fallait oser, je l’ai fait ! A ton tour !

*

Et chez Coraroz, on parle de quoi ce mardi ?

Mardinutile c’est aussi chez

Mmmaaammmmaaannnn

Horselag

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 comments

Laisser un commentaire