Une petite tape, un acte pas si anodin

Jamais il n’avait osé lever la main sur moi et encore heureux oserais-je dire. Mais ça a fini par arriver. Qu’ai-je fait ou dit pour mériter cela? Rien de bien extraordinaire si ce n’est que nous n’étions pas du même avis.

etremere-logo*

Pourquoi est-ce arrivé..

Il était tard, vers 20h. Mon grand (4 ans) n’avait pas fait de sieste, il a même lutté pour ne pas dormir juste parce qu’il l’avait décidé. Soit, ça arrive parfois. Tout le monde était fatigué de sa journée et n’avions qu’une hâte, mettre les enfants au lit. En espérant que la dernière demi-heure se passe au mieux, et dans le calme, les enfants jouaient ensemble.

Je lui ai demandé, gentiment, de rendre à son petit frère (22 mois) ce qu’il avait entre les mains. Comme à l’accoutumée, il a découvert qu’il voulait absolument ce jouet mais uniquement parce que son frère l’avait. S’en était de trop, le partage doit fonctionner dans les deux sens.

Je demande toujours trois fois, puis j’interviens physiquement. Je me mets à sa hauteur et lui réexplique le pourquoi du comment, et si ça ne suffit pas, je prend l’objet par moi-même.

*

Comment s’est arrivé..

Et vlan, il crie un « non » furibond, en pleurs depuis ma deuxième demande, s’approche de moi en levant la main et… me tape sur ce qu’il y avait à sa hauteur, à savoir mon ventre.

Ma réaction..

Pendant un quart de seconde, je suis restée béate, sur le cul: mon fils vient de me frapper. Pas violemment, ni méchamment.. je n’ai ressenti aucune douleur physique. Mais il a levé la main. Sur moi.

Puis j’ai réalisé son geste et j’ai vu rouge. La fatigue, les pleurs, le ras le bol ont eu raison de ma patience.

punch

*

Comment ai-je réagit..

Pour moi, c’était la goutte d’eau. Moi aussi, j’ai eu une journée fatigante après tout! Après lui avoir expliqué que c’était vraiment mal ce qu’il venait de faire, je l’ai envoyé au lit directement. Mais rapidement. Plus il mettait de temps à mettre son pyjama, plus j’étais furax, réalisant au fil des minutes l’affront qu’il venait de me faire.

*

Pourquoi ai-je ainsi réagit…

Honnêtement, je ne savais pas quoi faire d’autre, je n’avais jamais été confronté à ce problème avant, que ce soit avec mon fils ou un autre enfant. J’ai expliqué, j’ai un peu crié (me suis beaucoup retenue..), et je l’ai puni en lui interdisant de jouer après le repas et en l’envoyant se coucher.

Ai-je bien fait de réagir comme ça? Qu’aurais-je dû faire?

*

Qu’ai-je ressenti..

En dehors du fait que j’ai été en colère, croissante au fil des minutes qui passait, j’étais profondément blessée et choquée.

Mon petit avait eu un geste méchant envers moi, qui banni tout châtiment corporel. J’ai mis un peu de temps à réaliser que la fessée ou une simple tape sur la main n’était pas un acte anodin, au fil de mes lectures. Je suis d’accord sur le fait qu’il ne faille pas rabaisser un enfant pour l’élever. C’est pourquoi, certes je crie (trop), ma grossesse me fatigue beaucoup, mais jamais Ô grand jamais je ne lève la main.

*

Pourquoi a-t-il réagit comme ça..

Je ne sais pas.

Est-ce l’école qui l’a influencé? La télévision et les combats de Pokémon? Même si je trouve le pourquoi, ça ne changera rien au fait qu’il a eu ce geste. Lui qui n’est absolument pas violent d’habitude.

Il l’a retenté aujourd’hui même, il a levé la main mais ne l’a pas abattue. A la place il m’a regardé dans les yeux, a rabaissé sa main et s’est mis à pleurer de plus belle. Je l’ai pris entre quatre yeux, sans m’énerver cette fois pour ne pas réitérer l’autre soir. J’ai réexpliqué, et on a terminé par un câlin.

Apaisé, il a terminé sa tâche.

Mais j’ai peur que cela recommence à l’avenir. Ou pire, qu’il lève la main sur son frère.

***

Je suis désemparée par la situation qui peut, certes, paraitre « pas grave » mais qui me retourne complètement. Des conseils, des idées, des suggestions, toute parole est la bienvenue.

bannière tritri

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 comments

  1. Emma June a écrit:

    (Ouhlala faire du calcul mental pour mettre un com c’est rude 😉 )

    Bref, je découvre ton blog par cet article qui me parle particulièrement.
    Je suis même contre toute violence et n’ai jamais mis de fessée ni de tape…et pourtant MisterBB(2 ans et 1/2) a déjà essayé et essaie encore parfois de taper.
    Quand cela arrive, je lui explique que ça ne se fait pas, on ne tape pas et s’il est trop excité et que je vois que je ne peux pas le calmer, je m’éloigne et le mets quelque part (pas loin et à ma vue) pour qu’il se calme et que la tension redescende (en général ça redescend très vite) et je lui de m’appeler quand ca ira mieux.
    Puis un pardon, un câlin et c’est reparti.
    Mais c’est vrai que comme toi, je me sens impuissante face à sa « violence » occasionnelle. Je me dis que ça n’est pas contre moi mais juste un signe de son énervement général.
    Nous, nous arrivons à nous retenir mais lui n’a pas encore les capacités pour toujours se contrôler.
    Bon courage 🙂

    • Maman-Chat a écrit:

      Bonjour, 🙂
      Désolée pour les calculs mais j’y suis malheureusement obligée pour empêcher les robots de poster des commentaires… Avant de mettre cette fonctionnalité, j’avais 150 commentaires spam par nuit environ. J’en ai vite eu marre!

      Le mettre dans un coin pour qu’il se calme est une idée; expliquer est la base, ça j’ai bien compris que même si je suis énervée je ne peux pas le punir si je ne lui explique pas pourquoi.
      Ce qui me choque c’est qu’il n’avait jamais réagi de la sorte. Je ne veux pas que cela dégénère mais je vais surveiller cela de très près.

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂

  2. Mihaela a écrit:

    Je suis comme toi, pas du tout d’accord avec la violence,.. En lui parlant, en lui expliquant, il finira par comprendre. Je n’ai pas eu affaire à cette situation avec ma fille, mais à mon ancien boulot, avec des enfants violents, on finit par y arriver même si ce n’est pas facile . Courage, je pense que c’est seulement une période, peut être il a vu ça à l’école , en tous cas si toi tu restes ferme sur ta position et tu lui expliques à chaque fois, il comprendra …

    • Maman-Chat a écrit:

      Je resterais ferme, mais je reste désappointée par une telle situation.
      En dehors de tout cela, je vais que l’école a un réel impact sur lui.
      C’est difficile de lui expliquer qu’il ne peut pas faire quelque chose quand il voit d’autres enfants le faire (même en dehors de taper je veux dire)

      Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂

  3. Père-Ver a écrit:

    On ne sait jamais trop comment réagir dans ces cas.

    Par contre un petit truc qui m’interpelle un peu : c’est la « punition » du lit. Nous on évite de considérer que le fait d’aller dormir est une punition, sans quoi ils risqueraient de vraiment croire que dormir, c’est pas cool et assister à des scènes « Je veux pas me coucher ! » ou « Pourquoi aller dormir ? J’ai été sage ! »

    • Maman-Chat a écrit:

      Le lit n’est pas une punition, peut être me suis-je mal exprimée.
      La punition était qu’il n’a pas eu droit à sa demi-heure de jeu d’après manger, comme d’habitude. Il a dû aller au lit directement, parce que de toute façon c’était l’heure.

      0 souci pour aller au dodo ici, l’un comme l’autre 😉

  4. Anlor a écrit:

    Coucou,
    Ma fille (28 mois) a commencé à avoir des gestes mauvais vers 20 mois je dirais. Rien ne l’explique, du moins rien qu’on ait réussi à découvrir. Elle ne regarde pas la Tv, juste quelques dessins animés sur l’ordi que nous contrôlons. Un acte innée? Peut être… Je n’ai pas lu de documentation sur le sujet.
    Du coup pour palier à cela, quand elle est en colère, nous lui demandons de taper sur le canapé, sur un coussin, parterre… Mais pas sur nous!! Car elle avait tendance à faire ce geste dès qu’elle était contrariée. D’ailleurs je compte lui coudre un « coussin de colère » qui ne servira qu’à ça (si elle a envie de l’ordre, de tordre etc.)
    Ça a mis un peu de temps mais maintenant ça marche. Elle a beaucoup moins le réflexe de taper quand elle n’est pas contente, et si elle en a envi elle ne le fait ni sur nous, ni sur ses peluches.
    Je ne suis pas inquiète, je pense que pour elle ce réflexe n’a pas pour but de faire mal mais de se défouler et se soulager de sa colère. On lui explique à chaque fois que ces gestes sont interdits, que ça fait mal et que c’est inutile.
    J’espère que tu vas trouver des solutions, mais il faudra peut être du temps avant qu’il comprenne (quoiqu’il est grand, si la communication fonctionne chez vous ça devrait aller vite).
    Ne t’inquiète pas, je suis sûre que ça va aller!! Tiens nous au courant.
    Bises! 🙂

    • Maman-Chat a écrit:

      J’aime bien l’idée du coussin de colère, j’en avais parlé à mon mari pour notre plus petit, qui se cogne la tête par terre (ou ailleurs) de frustration. Il se fait mal, du coup je pense que ce serait une super idée!
      D’ailleurs, quel tarif ça ferait un coussin de ce genre? 😉

      D’habitude, il crie, ou crise, mais ne tape pas. Jamais eu besoin de coussin ou exutoire physique.
      Mais bon, il était fatigué, et sans sieste. Cela ne se produit pas en dehors de ces circonstances. Je ne dois pas m’affoler… ^^

  5. Yolina a écrit:

    J’ai le même souci avec ma fille (presque 3 ans) en ce moment. Je pense que c’est une phase par laquelle passent quasiment tous les enfants, c’est une façon malheureusement assez naturelle d’exprimer leur frustration. L’école peut avoir une influence mais je pense que la télé n’y est pour rien (ma fille ne regarde que des DVD style Trotro ou T’Choupi 😉 )

    Je ne dramatise donc pas mais je reste ferme et intransigeante à chaque fois que ça arrive. Comme toi je lui explique bien qu’elle n’a pas le droit de faire ça, et si elle recommence (ce qui est presque toujours le cas, elle teste mes limites) je l’envoie réfléchir dans sa chambre. Elle a compris que c’était mal, mais pour l’instant ça ne l’empêche pas de recommencer de temps en temps. Ma hantise serait surtout qu’elle tape un de ses petits camarades, voire la maîtresse… Malgré tout je crois qu’il ne faut pas s’inquiéter réellement si c’est juste un acte isolé ou une période (sans pour autant les laisser faire, on est d’accord).

    • Maman-Chat a écrit:

      Oui je pense que ce sont des tests. Normal il faut dire, qu’ils apprennent ce qu’ils peuvent faire ou pas.
      C’est l’âge.
      J’ai eu besoin d’en parler mais après y avoir réfléchi j’ai pas mal relativisé 😉
      Merci pour ton commentaire!

  6. Babidji a écrit:

    je trouve ta réaction juste parfaite et adaptée ! perso je suis tellemetn une grosse nulle que je crie ou … serait prête aussi à donner une fessée en retour ce qui est le truc le plus absurde à faire ! Comment l’enfant peut comprendre qu’il ne faut pas taper alors que moi-même je peux le punir comme ça ? mais à chaud je suis parfois incontrolable et je t’admire d’avoir aussi bien réagi !
    Je t’avoue que ça fait tt drole en effet de se faire taper … Pimprenelle ne l’a jms fait mais Bouchon avec son sale caractère tape tt le teps … dur à gérer ! merci pour ta participation et ta jolie leçon de self control !

    • Maman-Chat a écrit:

      L’envie était là, j’ai déjà réagi comme ça par le passé pour une autre raison (ça date) mais mes lectures ont pris le pas sur ma colère. J’étais furax mais le frapper à mon était en effet la chose à ne pas faire. Je suis fière d’avoir bien réagi.
      Aucun autre épisode n’est à déplorer, heureusement, ça reste un cas isolé.
      Mais en attendant, j’ai eu de nombreux commentaires qui m’ont fait du bien, et je pense avoir bien fait ouf 🙂

  7. Marie a écrit:

    (rhô et puis le calcul il faut réfléchir la 😀 mdr … je compatis pour les robots 😉 ).

    Bref, pour ton article, ici mon petit bonhomme a 30 mois et n’est pas encore dans l’expression verbale même si son vocabulaire depuis 15 jours s’étoffe à vitesse grand V pas simple de communiquer ses frustrations et de verbaliser ce qu’il ressent quand il est dépassé.

    Et en effet depuis quelques mois il nous « rejéte » par ses « non » mais aussi en nous repoussant voir en levant la main.

    A chaque fois , je lui indique mon mécontentement et je lui propose (plsu ou moins gentiment suivant ma patience) de s’isoler s’il n’est pas d’accord mais que frapper n’est pas une solution.

    (je précise que je ne l’ai jamais touché, et ca ne me viendrait même pas à l’idée !)
    Marie

Laisser un commentaire