Gagner ou tricher? BadMother #14

De temps en temps, je me remémore les jeux que j’ai pu faire avec mes parents. Soit ils ne m’ont pas marqués, soit j’ai oublié. Quoi qu’il en soit, je sais que j’ai toujours adoré ça: les jeux de société et même les jeux de cartes. La bataille.. j’y jouais des heures durant avec mon petit frère.

J’aimerais que mes enfants aussi aiment ça alors je n’hésite pas à leur offrir pleins (trop?) de jeux.

jeux plateau

 

***

A Noël, mon grand a eu un super jeu de société, qu’il adore: Croque-Carottes! Un peu de trop d’ailleurs, il veut tout le temps y jouer. Sauf que son petit frère aussi et ça n’arrange personne car il ne sait pas y jouer selon la règle du jeu.

Alors on y joue quand il ronfle.

Et ce qui me fait bien marrer c’est dès qu’il se lève, son grand frère qui nous sort: « Vite maman viiiiiiiiiiiite!!! Faut ranger! » BadBrother pour le coup, pas partageur pour un sou avec son jeu.

Bref, moi je me marre. Et je finis par le convaincre de jouer avec son frère à… n’importe quoi.

Sauf que voilà, quand on y joue, que ce soit son père, moi, ou les deux il n’aime pas perdre. Mais genre pas du tout! Je ne comprend pas pourquoi il tient tant à gagner, je ne lui ai jamais appris à agir comme ça. La défaite le bouleverse totalement.

Il me prévient pourtant plusieurs fois au cours de la partie que « non, c’est à moi de gagner maman, c’est mon touuuurrr! » (en fait c’est tout le temps son tour).

Quand il perd, il pleure. C’est LE drame. La fin des haricots.

Je ne pouvais pas m’empêcher d’éclater de rire certaines fois tellement c’était énorme la façon qu’il avait de couiner. Comme un acteur qui en rajoute et tout, genre regarde moi bien, je pleure à cause de toi. T’es pas gentille bouh tralala…

Alors moi, en tant que super maman, je le console et je suis explique que ce n’est qu’un jeu, qu’il ne peut pas toujours gagner, et surtout que ce n’est pas grave.

Au fil du temps, il continuait de pleurer, plus ou moins en fonction du niveau de fatigue mais il ne dramatisait plus.

Je n’arrivais pas à lui faire comprendre que ce qu’il a de chouette dans un jeu c’est le jeu lui-même et non pas le fait de le gagner.

J’ai réfléchi à la question sérieusement, de comment aborder la chose avec lui et je me suis dit… que je devais tricher et le laisser gagner.

Cela m’était égal de perdre, si ça pouvait lui faire plaisir, le rassurer,

Mais j’ai aussitôt balayé cette idée de ma tête.

Bah ouais, je lui aurais appris quoi pour le coup? Quand il jouera avec ses copains et qu’il perdra, il pleurera à nouveau et ça sera pire pour lui.

Je fais donc ma BadMother et je le laisse perdre. Je ne triche pas ni dans un sens ni dans l’autre, je joue et advienne que pourra.

Alors il pleure, encore et encore. Mais de moins en moins dramatiquement.

Encore pire, j’en rajoute: si je perd, je fais semblant de pleurer aussi ridiculement que possible et ça le fait rire. Il se rend compte, je crois, qu’il y a rien de grave dans le fait de perdre.

baniere_bad_mother_

Le comble de tout ça? A son âge je crois que j’étais pareille… et je suis aujourd’hui très très trèèèèèèès mauvaise perdante. Alors j’espère ne rien faire de travers!

 

bannière tritri

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. Keur2piraate a écrit:

    ahah moi j’ai son grand frere qui s’amuse à tricher au scrabble pour tout le temps gagné, il pose son Ipad sur ses genoux et utilise ça: http://trichescrabble.fr/ comme ça il trouve tous les mots …. Pfff les escrocs le sont à tout age j’ai l’impression ^^ M

Laisser un commentaire