Maternage: ah bah toi tu fais comme ça ?

J’ai entendu dire que les mamans maternantes sont a priori une mode. Wah! Je suis à la mode pour la première fois de ma vie, malgré moi. Une mode du retour au sain et au naturel, bref un retour à la simplicité. Cela est peut être vrai. Je n’en côtoie aucune mis à part les blogs de maman sur le net, donc je ne suis pas certaine que ce soit aussi largement répandu que cela.

J’imagine que si internet n’existait pas, les jeunes parents pourraient se contenter des avis de la famille (qu’on nous donne avec ou sans notre accord hein) afin de reproduire le schéma établi; des professionnels de santé: sachant que certains sont arriérés ou pensent vraiment n’importe quoi. Pour des médecins ça fait peur; mais qui oseraient contredire un docteur sensé savoir ce qu’il y a de mieux point de vue médical? et des magazines (ramassis de conneries d’informations non vérifiées très souvent).

Généralement, nous possédons tous un minimum de sens critique, généralement hein. Certains parents sont du genre à appliquer « bêtement » les conseils qu’ils lisent ou entendent, et ce même si ces derniers se contredisent. Sérieux, c’est flippant. Même pas capable de réfléchir une chouille par soi-même et qui se permettent par dessus le marché de te donner des conseils parce « eux » ils savent, « eux » ils ont lu quelque part qu’on devait faire comme ça. Si c’est écrit, c’est que c’est vrai non?

 

Internet a l’avantage de permettre le partage d’avis et d’expériences aussi diverses qu’intéressantes; sans négliger le fait qu’il est une source d’informations infinies à ceux sachant faire le tri et discerner un minimum les bonnes choses des mauvaises.

 

Qui a raison ? Qui a tort ? Personne n’a la science infuse, ni la réponse a tout. Mais c’est un bon début.

 

***

 

Le maternage est un sujet récurrent dans les médias ces dernières années avec la montée en puissance des « mères maternantes » (allaitement longue durée, cododo, couches lavables, mère au foyer et j’en passe). Par là je veux parler de la stigmatisation que la télévision et d’autres médias peuvent en faire en choisissant toujours des « cas » qui ne représentent en rien la majorité des mères de ce type.

Certes, moi:

J’utilise des couches lavables. Même si l’investissement de départ est conséquent, on s’y retrouve très vite, un petit plus pour l’écologie et les tonnes de couches jetables que je n’aurais pas jeté; moins de risque d’érythème fessier etc… mais l’utilisation de couches lavables c’était pour moi, à la base, surtout une histoire d’euros économisés. Rentabilisées en quatre mois ! Puisque je suis tombée enceinte quand j’étais étudiante, les questions d’argent et d’organisation lorsque le bébé serait là étaient sujet de discussions récurrentes.

 

=> mais les jetables c’est plus pratique non ? ça ne te gêne pas de mettre les mains dans la merde de tes gosses ?

(bah non, même leur vomi je le nettoie… parce que toi si ça déborde tu le laisses dans son caca le tien ?)

 

*

Je suis mère au foyer par choix, j’aime m’occuper de mes enfants, les voir grandir, les voir apprendre. Je peux le faire garce à mon homme, je veux le faire, et je suis comblée pour le moment.

 

=> Ouais tu te la coules douce et tu fous rien de tes journées hein lol!?

(toi t’as jamais tenu une maison dans ta vie avec deux enfants en bas âge dans les pattes)

 

*

J’ai allaité mon premier fils 24 mois, parce que j’aimais ça, mon fils également et je n’en avais rien à foutre rien à taper des avis des « autres » et des gens regardant de travers sous prétexte qu’il était trop « grand ».

 

=> Il est pas un peu grand ? C’est malsain non? Il va pas avoir des problèmes plus tard? Et le complexe d’œdipe dans tout ça?

(dixit la nana qui n’a JAMAIS su ce qu’était réellement le complexe d’œdipe en dehors de ce qu’elle a pu entendre à la télé. Le lait maternel est bon aussi longtemps qu’on le lui donne, mieux que le lait de vache en tout cas)

 

*

 

Je fais des massages à mes enfants en leur étalant de la crème sur le corps après le bain, ils adorent ça et en redemandent. Surtout mon grand, très câlin et très coquet!

 

=> C’est complètement déplacé de caresser ses enfants de la sorte

(Attends je rêve pas, t’es en train de me traiter de pédophile là? O_o)

 

*

 

J’ai privilégié les légumes bio, surgelés essentiellement pour faire les purées, et oui je les faisais moi même (les purées pas les légumes). J’ai même le robot cuiseur vapeur/mixeur à la maison j’suis une ouf!

 

=> Tout prêt on gagne du temps tu sais et c’est pas si mauvais

(oui mais j’en ai le temps et l’envie – et en plus ça me fait manger des légumes moi aussi – j’ai le droit non?)

 

*

 

Je cododote avec mon deuxième, et je regrette de ne pas l’avoir fait pour le premier.

 

=> Le cododo c’est super dangereux ! tu pourrais le tuer!

(Madame a décidément la science infuse… En fait je me suis rendue compte que deux enfants c’est trop de taf et je compte en étouffer un accidentellement pour me soulager un peu…)

 

 

Pourquoi je n’ai pas cododoté avec le premier ? C’est simple: le manque d’information et les mauvaises/fausses informations. J’étais physiquement épuisée et sans aide je ne sais pas comment j’aurais su gérer.

Pourtant je n’estime pas être une maman spéciale ou bizarre par rapport à celles qui font autrement. Je suis juste une mère qui a fait des choix différents de la majorité des autres mères.

Je suis juste une maman qui fait ce qu’elle pense être le mieux pour ses enfants. On parle de maman maternante lorsque la mère tente de répondre de son mieux aux besoins de ses enfants, une mère à l’écoute, une mère qui ne laisse pas son enfant pleurer « pour lui faire les poumons, ça ne lui fera pas de mal ». Je préfère de loin le prendre dans mes bras et le rassurer pour l’aider à prendre confiance en lui et en le monde qui l’entoure.

 

Et le pire, je le porte aussi en écharpe et j’aime ça …

maternageecharpe

 

 

 

 

Tu penses/tu fais différemment ? Ah mais tu en as parfaitement le droit1! Je ne te jugerais pas MOI parce que tu ne fais pas comme moi. Je ne t’imposerais pas mon avis non plus. Alors laisse moi élever mes rejetons comme je l’ai décidé et arrête de me prendre le chou.

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises actions, l’important est de prendre une décision et de faire ses propres choix. Et en cas d’erreur, on pourra se dire qu’on a appris une leçon.

 

***

 

Cet article n’est en rien une énième façon de relancer le débat sur les mères maternantes ou non maternantes puisque de mon point de vue, toutes les mères sont des mères maternantes.
Puisque materner signifie  s’occuper de son/ses enfant(s).

 

Mais chacune à sa façon.

TOP-ACCUEIL-HELLOCOTON

 

 

Ceci était mon pavé dans la mare de La Mère Cane.

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

21 comments

  1. monptitmonde.amoi a écrit:

    Merci pour ce très bon billet, je trouve toutce que tu écris très juste : « chacun fait-fait c’qu’i lui plait, plait », c’est qui déjà ce chanteur ??
    Mais, ça serait trop beau une vie sans jugement…

  2. la mère cane a écrit:

    Coucou je te lisais et puis je me suis rendu compte que j’étais maternante ah ah ah ah
    Bisous Maman Chat! Tu as bien raison! Que chacun fasse comme il pense être bien pour ses enfants! Tant qu’ils sont heureux et en bonne santé en quoi cela regarde les gens?
    Bisous et très jolie photo!!!

  3. Audrey a écrit:

    J’adore ton billet, tellement vrai ! Si tout le monde se concentrait sur sa propre famille au lieu de zieuter à droite ou à gauche ce que font les voisins, ça éviterait des discussions stériles…
    Chacun fait comme il l’entend, surtout en ce qui concerne ses enfants, la meilleure façon de les élever c’est de les aimer…
    Sinon, je suis aussi maternante alors :)))
    Bises

    • Maman-Chat a écrit:

      Je ne comprendrais jamais les gens qui critiquent et jugent, souvent en plus sans regarder en face leurs propres erreurs, et qui « aiment » ça O_o

      Aimer et respecter ses semblables serait tellement plus simple ! Quelle douce utopie 🙂

  4. EnilaDlb a écrit:

    Tu as tout à fait raison, l’important est de faire au mieux pour ses enfants, en accord avec sa façon de penser.
    J’en parlais la semaine dernière, et je fais tout l’inverse de toi (pas de cododo, pas de portage en écharpe, couches jetables et petits pots industriels l’hiver)… Mais je respecte chacune et
    chaque façon de faire (sauf une maman de mon entourage qui est passé au lait de vache à 3 mois, j’ai trouvé ça abusé… Néanmoins je n’ai pas émis de jugement)…

  5. Litanie a écrit:

    J’aime beaucoup tout ce que tu as écris (je suis très « maternante », j’allaite encore ma grande de 36 mois, je co-allaite même, cododo, couches lavables et d’autres trucs encore pire -> j’en ai
    déjà entendu des vertes et des pas mûres !) lançons plutôt la mode des mamans « ouvertes à la discussion » ^^

    • Maman-Chat a écrit:

      36 mois ? Félicitations ! C’est grâce à ce genre de mamans que mon pédiatre me disait « qu’on fait remonter les statistiques ». Je le vois encore me le dire, tout fier, en remplissant le papier pour la CAF. Ca me fait sourire ^^

      Co-allaitement avec une autre maman ou un autre enfant ?

    • Sébastien a écrit:

      C’est vrai qu’avant Internet on ne pouvait en discuter qu’avec ses proches, ce qui, même dans les meilleurs cas, reste assez restreint. Merci pour ce rappel qu’on oublie vite et vive Internet !

  6. la pintade aixoise a écrit:

    Mais qu’est-ce que les gens sont chiants avec leurs histoires de couches jetables… L’autre jour à table (oui bon ok, bon appétit), j’ai parlé du fait que les couches lavables ça m’avait l’air pas
    mal et que j’étais en train de me dire qu’après quelques semaines de rodages avec des jetables (j’ai jamais langé d’enfant hein, j’suis vraiment une ultra débutante) je passerais bien aux lavables
    pour des raisons d’écologie et d’économie aussi (mon premier achat de paquet de couches huggies m’ayant bien calmée la CB). Et là, d’une mon conjoint me regarde comme si j’étais tarée (bon, note
    pour plus tard, lui parler de ce genre de chose AVANT d’en parler aux repas de famille), ma mère pousse des hauts cris, la belle famille ricane aussi… Mais en fait quand tu creuses un peu en
    essayant d’en placer une, tu t’aperçois que la plupart pensent « couches lavables = xixe siècle, langes en coton, 15 épaisseur, pas d’étanchéité, épingles à nourrices etc. » Et en plus même les gens
    qui n’ont jamais eu d’enfants y vont de leur petit laïus. Mais qu’est-ce que ça me saoule, ça me saoule… Cet enfant n’est pas encore là que déjà, tout le monde se mêle de la façon dont je vais
    l’élever, le torcher, le nourrir, mais ZUT, tu as bien raison, on fait comme on veut et on vous emmerde. Si ma mère le garde deux jours et lui met des couches jetables alors qu’on est passé aux
    lavables j’en ferai pas une maladie, je ne suis pas sectaire, alors qu’ils nous laissent avec nos idées 😉

    • Maman-Chat a écrit:

      Oui c’est hallucinant de voir que les gens pensent à nos arrières grands mère et leurs langes ! Les CL sont pourtant assez « connues » aujourd’hui, plus qu’il y a trois ans déjà. Personnellement j’utilise encore des jetables quand on part en weekend et/ou en vacances pour ne pas embêter nos hôtes d’une part, mais aussi pour le linge, je ne vais pas « imposer » mes CL, ça reste du boulot. D’ailleurs si tu as besoin de conseils, n’hésites pas !

    • Maman-Chat a écrit:

      Wah, c’est super 🙂
      Mon grand n’a plus voulu de mon lait quand j’ai été enceinte, il n’aimait plus le goût. Parfois cela me manque, mais comme j’ai toujours cette « proximité » avec mon second, je suis tout de même comblée.

  7. la farfa a écrit:

    J’adore ton article.
    Je me rappelle quand j’ai commencé à parler couches lavables à ma famille. Je disais que j’avais bien envie d’essayer. Sachant que le futur-maintenant-papa était tout à fait d’accord de tenter le
    coup. Ben bonjour les réactions… Entre ma mère qui m’a regarder comme si j’étais folle et disant que c’était un retour en arrière et ma soeur (qui n’a pas d’enfant) qui me sort Badinter… J’ai
    pas trop apprécié…
    A contrario, la belle famille n’a pas fait une seule reflexions, et Belle maman a utilisé sans problème des lavables quand on lui a laissé Surprise pendant le déménagement…
    Belle-famille 1 – famille farfa 0
    (on remarquera que ce sont les femmes de la famille qui ont fait des réflexions, tandis que les hommes (mon père et mon frère) gardaient un avis neutre de bon aloi, et disant qu’on ferait bien
    comme on voudrait. ^^)

    • Maman-Chat a écrit:

      C’est impressionnant de d’avoir ce genre de réactions quand on ne s’y attend pas. Pas moyen de s’empêcher de ramener sa science alors qu’on n’y connait rien ^^ Surtout avec pour référence Badinter ! J’aime beaucoup les réactions des « hommes » de ta famille, puis qu’effectivement, lorsqu’il s’agit de nos propres enfants, on a cure des avis extérieurs 🙂

  8. Père-Ver a écrit:

    Cet article n’est en rien une énième façon de relancer le débat sur les mères maternantes ou non maternantes
    Ah ben zut alors, moi qui voulais débattre 🙁

  9. Marie a écrit:

    Bonjour,

    Encore un article qui me fait bien sourire tellement c’est du vécu.
    Dans le porte bébé: attention il va s’habituer, tu es finie.
    Je rajouterai les polémiques sur le trotteur, les desserts fait maison avec mon lait…

    Faut rester forte!

Laisser un commentaire