L’introduction de la pomme de terre qui ne donne pas la patate !

Je n’aurais pas cru écrire ce genre de chose un jour, j’arrive à m’épater moi même. Je savais pertinemment que vers ses 6 mois, Tichat commencerait à manger des aliments solides le midi, et je savais que ce n’était pas pour cette raison que mon allaitement s’arrêterait. Cet allaitement, ce lien que j’ai avec mon fils et que j’ai auparavant eu avec mon grand chaton, est très important pour moi, même si je ne saurais réellement l’expliquer.

Peut être me fait-il sentir davantage mère, ou disons plutôt davantage utile, essentielle, indispensable à mon enfant. Pas de débat sur le sein/biberon, ce n’est pas du tout de conséquence ici. Cette partie de moi, cette mère nourricière que je suis, me rend fière de moi et heureuse. Beaucoup pourrait ne pas le comprendre, à moins d’être passé par là et d’avoir la même perception de ce lien affectif qui lie une mère à son enfant.

La Mère & l'enfant

Tendresse – La Mère et l’Enfant


Nous sommes allés au rendez-vous des 6 mois début juillet, profitant de vacances dans la belle famille, voir le pédiatre qui suit aussi son grand frère. Check-up complet et nous discutons bien évidemment de la future diversification de Tichat, puisqu’il aurait 6 mois dans deux semaines.

Une fois rentré à la maison, j’ai annoncé à mon homme que je commencerais à lui donner des purées quand il aurait 6 mois puis qu’après tout, on n’est pas pressé !

J’étais très loin de me douter que le plus difficile dans cette diversification ne viendrait pas de lui, mais de moi ! Je suis une personne simple, j’ai la main tendue assez facile et suis prête à accomplir certaines tâches quand j’en ai la motivation et l’envie. Bref, une gentille fille.

Je ne sais pas dire non, non plus. Mais j’ai réalisé avec le temps que j’ai une part de moi qui est égoïste, très égoïste même: je suis une mère égoïste. Je suis très possessive envers mes enfants, non pas que je les étouffe mais ils sont toute ma vie. C’est là que cette expression prend tout son sens.

J’ai aimé allaiter mon grand pendant deux ans, j’aime allaiter mon petit dernier. J’aime avoir le privilège, la possibilité et l’exclusivité d’allaiter mes enfants. Voilà en quoi je suis égoïste. Même leur père, jamais ne pourra me prendre ça et se substituer à moi.

C’est pour cette raison que plus la date de ses 6 mois approchait, plus j’avais le moral en berne. Tout bonnement pas envie de passer au solide pour garder cet aspect exclusif de notre relation entre mon fils et moi. Ainsi, je repoussais de jour en jour l’introduction de mes rivales pomme de terre, carotte, courgette and co…

A la base cet article devait se prénommer « Passer à la diversification alimentaire, une étape ! » mais j’ai préféré un petit jeu de mot, histoire de me dérider. Ça ne fonctionne pas, mais au moins j’aurais essayé.

*

Je ne sais pas si mon fils a su discerner mes sentiments face à cette phase. Je ne pense pas avoir changé quoi que ce soit dans ma manière de me comporter avec lui mais j’ai commencé les purées depuis 4 jours et le moins que l’on puisse dire est que ça ne lui plait pas du tout.

Pomme de terre seule pour commencer, la cuillerée de la taille d’un demi petit pois a été recrachée. Les suivantes également, sans oublier les hauts le cœur. J’ai également testé la carotte: même résultat.

Tout d’abord, il fait une drôle de tête lorsqu’il sent cette nouvelle texture sur la langue. Puis, je vois bien qu’il ne sait pas quoi faire avec: ne sait pas la mâcher ou la repousser avec sa langue; mais il y parvient finalement. Dans le même temps, il sent le goût de l’aliment qui lui procure des hauts le cœur spectaculaires. Suite à quoi il me gratifie de regards incompris me signifiant:

Mais c’est quoi cette horreur !! Pourquoi tu mets ce truc dans ma bouche ? Il est où mon loloooooo tout chaud !!!

Je teste à nouveau: il me regarde me demandant pourquoi je le torture ainsi puisqu’il recrache tant bien que mal et manque même de s’étouffer lorsque cela touche le fond de sa bouche…

Après la tétée du matin


Je n’ai pas ce genre de souvenirs avec mon premier, il avait accepté les purées facilement me semble-t-il. Mais avec mon grand, j’avais hâte de commencer la diversification, puisque je découvrais une nouvelle facette du rôle de maman nourricière. Désormais je sais ce que c’est, et mon moment préféré reste inconditionnellement les 6 premiers mois d’allaitement exclusif.

Je verrais bien au fil des prochains jours comment Tichat se comporte lorsque je lui présente sa pitance. Mais jusqu’ici, j’ai comme l’impression qu’il n’est pas prêt à accepter un aliment solide… est-ce parce qu’il a conscience de mes sentiments ? Parce qu’il préfère la facilité du liquide ? ou parce qu’un bébé n’est pas forcément prêt à cette étape à  6 mois ?

Est-ce que cela me fait plaisir ? Oui … je suis une mère terrible…

Crédit image: ici

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 comments

  1. plumedange a écrit:

    coucou
    peut etre vous laisser du temps? a tous les 2… c’est pas a 2 semaines près hein… pas de pression
    et puis pourquoi pas, ne pas lui proposer un assiette avec ces purées, mais sans cuillère, pendant votre repas d’adultes, tranquille, et lui il aura ptète envie d’y mettre les doigts, et dans la bouche pour voir?
    ici élise 3mois manifeste un interert grandissant pour ce qu’on mange, et Mlle a déja léché du melon, de la pèche et du poivron

    • Maman-Chat a écrit:

      C’est sur on n’est pas pressé après tout… j’attends. Facile 🙂
      Je vais essayer ton idée, peut être s’y intéressera-t-il. Il a déjà goûté la compote de pomme vers 4 mois, j’avais eu droit à des grimaces aussi mais le voir manger l’intéresse, c’est ça le pire ^^
      Merci de ton soutien ♥

  2. pacotille a écrit:

    Bonjour
    Je ressens la même chose maintenant que je commence la diversification du coup je le fais faire par le papa et je m’y mettrais réellement quand ça sera bien installé ! Et puis je commence avec des fruits ça me semble plus facile…
    Bon courage !

    • Maman-Chat a écrit:

      Pour moi ce n’est pas possible, le papa ne rentre pas le midi 🙂
      Mon pédiatre m’a conseillé de commencer par les légumes, et d’inclure les fruits 15 jours après pour ne pas qu’il ait une préférence pour le sucré. Cela avait fonctionné pour mon premier, je réitère ^^
      Mais bonne idée quand même, peut être que je vais essayer ça. Fera-t-il des efforts pour mâcher ?
      Merci

  3. Marc a écrit:

    Bonjour, Je pense que le plus important c’est l’amour que vous donner à vos enfants, même si les autres critiquent ou essayent de vous dire que ceci n’est pas bien, etc, il ne faut écouter que vous. Le sevrage se fera doucement, ne vous inquiétez pas, pendant des vacances ou des WE ou tout le monde sera détendu…

Laisser un commentaire