La culpabilité de faire dormir son bébé… sur le ventre

J’ai lu un article l’autre jour, mais ce n’est pas le premier du genre sur lequel je tombe. Il m’a fait penser aux magazines, aux bouquins que j’ai pu acheter lors de ma première grossesse, ou aux petits fascicules que l’on trouve dans les salles d’attente. De même que les recommandations qu’on a pu me donner à l’hôpital. Sans oublier les précieux conseils que la famille nous gratifie parce que de leur  point de vue leur expérience fait pied d’œuvre.

Surtout, surtout, bien coucher l’enfant sur le dos pour dormir!
Oui mais….

*

Voici mon histoire, mon témoignage

A la maternité, mon grand amusait les puéricultrices, les sages femmes et même les médecins à vouloir dormir sur le côté.

« Tiens c’est rigolo comment il dort! Il a l’air bien en plus! « 

Bien que novice, j’ai trouvé l’astuce rapidement, et sans le faire exprès, pendant une crise de pleurs impossible à calmer. Je l’ai posé doucement sur le côté pour ensuite le basculer aussitôt sur le dos puisqu’il fallait que j’aille aux toilettes, j’y étais obligée, je ne tenais plus et je n’arrivais pas à calmer ses pleurs qui duraient depuis 30 bonnes minutes déjà. Mais avant que j’en ai eu le temps, il s’était calmé et son visage s’est magiquement détendu.

J’allais très franchement me faire dessus, alors je l’ai laissé comme ça. Sur le côté. Je ne réalisais pas encore ma bêtise. J’étais très concentrée à ma tâche… quand j’ai réalisé que je n’entendais plus rien du tout. Logique, puisque de l’avoir posé, sur le flanc, l’avait calmé. C’est à ce moment ci que que je me suis remémoré toutes mes lectures et que la panique m’a gagné.

Et s’il était tombé sur le ventre? Et si depuis 30 secondes il ne respirait plus? Pitèt mon bébé est en train de s’étouffer et moi je prend le luxe de prendre mon temps ? (ça fait 30 secondes ¾ que je suis ici) Le temps de ne pas me faire mal à cause de ces fichus points de suture ?

Hop, je remonte ma culotte, si on a l’impression que je me suis fait pipi dessus tant pis. Je me précipite vers mon bébé et réalise que que que……. bah il dort? Je passe tout de même mon index sous son petit nez pour sentir son expiration et ainsi me rassurer (j’ai eu beau me précipiter, je ne suis pas couverte d’urine hein!).

Bon j’avoue que je me suis sentie très très bête de m’imaginer les pires choses en si peu de temps mais la culpabilité de l’avoir littéralement abandonné pendant 30 secondes, pour m’occuper de moi,  m’a rattrapé.

Mon fils a deux jours, mon premier enfant. Moi je suis une maman noob. C’était ma première stupide & grosse frayeur.

*

Au quotidien

Arrivés à la maison, j’étais très bien équipée: matelas neuf et ferme, lit à barreaux respectant les normes de sécurité NF EN716 (EU) ou NF S 54-002 (FR) à savoir 4,5 cm à 6,5 cm maximum entre chaque barreau, hauteur de sommier réglable pour ne pas se casser le dos lorsque je le pose ou le prend, et empêcher qu’il puisse basculer lorsqu’il sera plus grand; un cale-bébé; gigoteuses; tour de lit. Bref, la totale. J’ai passé mon tour sur le matelas incliné anti-reflux vu les prix, un coussin sous le matelas fera l’affaire.

Et le bébé, bien sur.

Mais la théorie ne ressemble en rien à la pratique.

Une torture pour bébé? Adaptez la situation!

Imaginez plutôt, le pauvre bébé, coincé dans une gigoteuse d’où il ne peut pas bouger les jambes, coincé dans un cale-bébé au milieu de son lit, et coincé sur le dos. Comme une tortue. Avec une vue sur… rien. Le vide.

Un bébé voit flou pendant un petit moment puis sa vision s’éclaircit pour les objets au plus près de lui au fil des semaines/mois. Lui qui était bien au chaud, en boule dans un petit cocon, dans le ventre de sa mère, se retrouve crispé et coincé sur le dos.

Et non je n’ai pas la sensation d’exagérer l’image.

Par analogie, pensez aux bébés portés en écharpe de portage ou en porte bébé. On déconseille fortement (on devrait même interdire!) le portage face au monde c’est-à-dire le dos du bébé sur le ventre du parent, ou le dos du bébé sur le dos du parent (sisi… déjà vu et en vélo le môssieur s’il vous plait…). Le bébé n’a aucun moyen pour se rassurer, se pelotonner contre sa mère (ou père) pour échapper à tout ce qui pourrait l’effrayer.

Dormir sur le dos, c’est un peu la même chose. Outre la sensation d’être mal à l’aise puisqu’ils sont presque de la guimauve à cet âge-ci, c’est la peur, l’angoisse qui l’accable.

N’avez-vous jamais remarqué que les bébés adorent se faufiler dans un coin de leur lit à barreau pour dormir ? Afin de se sentir entouré, en sécurité sans doute. On remarque même que vers 6 mois, lorsqu’ils arrivent à se retourner d’eux même, ils se placent sur le ventre de temps en temps.

*

J’ai fait un choix, mon choix, pour mon bébé

C’est ainsi, que j’ai suivi l’avis de ma belle-mère plutôt que celui du magasine Famili®. Puisque mon bébé ne voulait que dormir contre moi, en boule, je l’ai déposé sur le ventre dans son lit à 5 jours de vie. Et ce fut une révélation pour lui comme pour moi. Je ne nierais pas qu’il préférait de loin dormir contre sa mère, mais il ne rejetait plus son lit. De plus, le fait d’être sur le ventre lui permettait de pouvoir prendre son pouce à loisir !

Ça s’est passé comme ça pour mon premier, le second apprécie, à sa différence, de parfois dormir sur le dos. Je ne souhaite pas généraliser mais lire « comment obliger mon bébé à dormir sur le dos » me fait hérisser le poil.

*

Les recommandations sont des conseils et non pas LA marche à suivre

Je sais par avance que tout ce que j’écris là ne va pas forcément plaire, mais il faut savoir faire la part des choses. Nous parlons ici de mort subite du nourrisson (MSN):

Le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) est la mort soudaine, brutale et inattendue du jeune enfant, âgé d’un mois à un an et apparemment en bonne santé, lors de son sommeil. (Source Wiki)

Les facteurs sont divers et variés, mon article n’a pas pour vocation de développer sur ce thème. Vous pouvez trouver davantage d’informations là dessus sur internet.

*

Je ne me vante pas de faire dormir mes fils sur le ventre, je dis juste qu’il ne faut pas paniquer et s’insurger parce que cela est pratiqué. C’est comme le cododo/co-dodo dont j’avais fait un article il n’y a pas longtemps. Il faut que ce soit fait dans de bonnes conditions et il n’y aura pas de problème. Il faut un matelas ferme, un drap housse, et un tour de lit bien attaché à la rigueur. Pas de peluches, pas d’oreiller.

*

Être sur le dos empêcherait un bébé de s’étouffer? Mouais

– On m’a dit un jour que si je continuerais, je risquais de le voir un jour mourir étouffé après avoir régurgité. Sans mentir, les deux seules fois ou mes enfants ont failli s’étouffer en vomissant, ils étaient sur le dos. Le vomi était retombé dans la gorge et les empêchait de respirer. Ceci est arrivé pas plus tard qu’il y a 6 jours avec mon dernier de 6 mois. De plus, leurs petits bras leur permettent de se surélever et de crier, assez pour pouvoir réagir et arriver à temps. Aucune mère ne pourra me contredire sur le fait qu’on sait reconnaitre les pleurs de ses enfants, et surtout ceux qui veulent dire « il y a un truc qui ne va pas ».

– Les statistiques parlent d’elle même. C’est vrai que lorsque la recommandation de coucher un bébé sur le dos est passée, le nombre de MSN a considérablement réduit. Mais est-ce que les parents faisaient attention à ne rien mettre dans le lit auparavant ? Les facteurs sont nombreux et le sujet est épineux.

*

Quelques conseils pour faire dormir bébé sur le dos

Voici quelques conseils pour bien faire dormir votre bébé sur le dos:

  1. S’il dort très bien dans les bras, ou dans son transat, bref quand il est incliné mais pas lorsque vous le posez sur le dos, il peut avoir un problème gastrique. Plusieurs solutions: incliner le matelas; le laisser digérer 1h et + sur vous (un câlin n’a jamais fait de mal à quiconque); épaissir le lait avec l’avis du pédiatre ou changer de lait…
  2. Les maux de ventre dus aux coliques: lui masser le ventre; le porter en écharpe (petit bidon en chaud, ça soulage); s’il boit du lait industriel, il est possible que sa capacité d’hydrolyse lactique soit en inadéquation avec les apports en lactose du lait: envisager de changer pour un lait moins riche en lactose avec les conseils du pédiatre.
  3. S’il a peur du « vide », réduire son espace de sommeil avec un tour de lit, un mobile ou un ciel de lit au dessus, le mettre dans un couffin.
  4. Ne pas confondre un possible mal-être avec les « pleurs du soir »: le bébé a besoin de se décharger et de vider son trop plein d’énergie en hurlant un petit peu.
  5. Envisager l’ostéopathie: un accouchement est perturbant pour la mère mais aussi pour l’enfant dont le crâne malléable peut ne pas se remettre correctement en place et lui donner des maux de tête effroyables l’empêchant de dormir.

L’adaptation peut être plus ou moins longue selon les enfants, mais la moyenne est de deux mois. Mais si après tout cela, le bébé veut être sur le ventre, il ne faut pas ni paniquer, ni culpabiliser. Si les conditions sont respectées, il ne faut pas s’affoler.

*

Bilan: ne culpabilisez pas et réfléchissez!

Alors je sais que je vais outre les recommandations mais je ne me voyais pas, ni encore aujourd’hui, forcer mon bébé à être dans une position qui ne lui convient pas ! S’il a choisi d’être ainsi, c’est qu’il s’y sent bien, c’est tout…

Alors arrêtons de culpabiliser et de faire tout un foin aux parents qui laissent leur enfant dormir sur le ventre parce que même si les risques de MSN sont plus élevés, ce n’est pas LE FAIT de dormir sur le ventre qui est le facteur le plus aggravant. L’environnement proche physique et parental l’est tout autant. Voir >>ici<<

Rendez-vous sur Hellocoton !

89 comments

  1. Zenou a écrit:

    Je suis tout à fait d’accord. Depuis que je fais dormir l’Alien sur le ventre, il dort enfin ! J’ai passé quelques nuits blanches, éliminé tout ce qui pourrait étouffer, etc. Et bien je regrette de ne pas avoir tenté plus tôt ! Il a un gros reflux et quelques coliques, il va donc beaucoup mieux sur le ventre. J’ai tenté après une suggestion de l’ostéo, sans regrets, il fait même des siestes en journée ^_^
    Il y a en effet des précautions à prendre pour le faire dormir sur le ventre. Chaque bébé est différent et on ne devrait pas diaboliser à ce point cette position. On essaie sur le dos, et si ça marche pas, beh on essaie autre chose, c’est tout ^^

  2. Ginylle a écrit:

    Idem ! C’est même la puéricultrice qui l’a couchée en premier sur le ventre, quand ma fille était en néo-nat ! Et depuis, rien n’y fait: elle ne s’endort que sur le ventre ! Je me suis fais sermonnée par tout le corps médical, même menacée « vous savez à quoi vous vous exposez s’il arrive quelque chose à votre enfant, vous vous en voudrez toute votre vie »…Toutes les nuits, je vérifiais si elle respirait…j’ai mis presque trois mois à ne plus m’inquiéter.

    Ironie du sort: à six mois, Mademoiselle sait se retourner du ventre sur le dos depuis une semaine…mais pas l’inverse. Et elle finit par s’endormir sur le dos 🙂

    • Maman-Chat a écrit:

      Le corps médical en a de bien bonne quand même… ils diabolisent et font flipper les parents inutilement. 3 mois de stress mais quelle horreur 😐
      Ils savent y faire pour nous culpabiliser.
      Le ventre => dos, la même ici pour mon petit dernier. Mais comme il ne savait pas faire l’inverse il y a quelques semaines, il fallait qu’il crise, même au milieu de la nuit, pour que ce soit moi qui le retourne mdr 🙂
      Merci de ton petit commentaire !

  3. sandra a écrit:

    Hiiii moi à la mater, une puer à faire venir 3 de ses collègues ds ma chambre, l’air de rien pour montrer que j’avais calé Princesse Prout-prout sur le coté (j’avais roulé une mini couverture sous son bidon) !
    En même temps il n’y a que le ventre calé qu’elle dormait …. Une fois à la maison ma mère m’a dit que je devrais tester de la coucher sur le ventre … je n’osais pas trop, puis j’ai testé et ce fut une révélation pour elle et mon sommeil !
    Elle a 16 mois aujourd’hui, dort tj sur le ventre et comme ds mon ventre où elle avait tj le nez collé ds le placenta, elle dort dans l’angle de son lit le sommet du crane collé au tour de lit !

    • Maman-Chat a écrit:

      Pas de remarques de la part des puéricultrices ? A la maternité, cela m’a marqué, on remarque que selon l’âge des puéricultrices au fil des jours, chacune a des opinions différentes quant à comment s’occuper correctement d’un bébé. Ainsi qu’au niveau du couchage 🙂
      Ils adorent avoir la tête dans un coin, c’est tellement flagrant, et mignon !

      Merci de ton témoignage 🙂

  4. Maman elfe a écrit:

    Tout est dit ♥
    Arwen a toujours dormi sur le ventre depuis le jour où j'ai compris…. Et sur une peau d'agneau, s'il vous plaît! Le pied!
    Elle était tonique, je ne vois pas un bébé tonique se laisser étouffer, la tête dans le matelas!
    Merci pour ce billet!

    • Maman-Chat a écrit:

      Exactement, un bébé ne se laisserait pas étouffer. Pas s’il est en bonne santé et non préma. J’ai lu quelque part qu’un bébé endormi sur le ventre dormait plus profondément et pouvait oublier de… respirer ! C’est pour cela (entre autres) que le couchage ventre est fortement déconseillé.
      M’enfin, je suis sûre que ça ne peut pas être « que » pour cette raison.

      Merci Maman Elfe ♥

  5. Rominet a écrit:

    Je suis très surpris d’appendre qu’il faut absolument faire dormir le bébé sur le dos, en théorie. Ma mère m’a dit que quand j’étais bébé (ca remonte à pffff l’age de maman-chat + l’age de tidoux + l’age de tichat ^^) les conseils était de faire dormir les bébés sur le ventre justement pour éviter qu’il s’étouffe en cas de régurgitation.

    Donc la prochaine recommandation sera quoi ? De faire dormir le bébé verticalement la tête en bas ?

    • Maman-Chat a écrit:

      Comme je te l’ai dit hier, le nombre de MSN a fortement diminué lorsque cette recommandation est passée. Je pense que beaucoup de parents mettent pleins de choses dans le lit de bébé, peluches etc…

      1984 :1285 MSN ;
      1988 :1380 MSN ;
      1991 :1464 ;
      1992 :1291 ;
      1993 :1133 ;
      1994 : 880 ;
      1995 : 537 ;
      1996 : 450 ;
      1997 : 358 ;
      1998 : 350.
      Valeurs trouvées sur un site. Elles ne restent que des chiffres auxquels on pourrait trouver un redire mais il y a effectivement eu une baisse significative.

      • Rominet a écrit:

        C’est vrai que tes chiffres sont édifiants et tant mieux.
        Mais si comme tu semblais te rappeler hier le changement de recommandation date de 1984, il a fallu attendre 9 ans pour avec nombre de MSN inférieur à celui de 1984.
        Quand on voit la liste des facteur a risque (wikipedia ) je me demanderai s’il n’y a pas d’autre facteur qui ont contribué à cette diminution comme la Loi Evin par exemple.

        Donc que le changement de position pour dormir est contribué à cette diminution peut-être, mais que ca en soit la seule raison et que l’on se permette de diaboliser les parents qui font dormir les enfants sur le ventre surement pas. (Et je ne reviendrai pas sur les exemples que je t’ai cité du bien d’apprendre à un enfant à dormir sur le ventre pour sa vie d’adulte ^^ )

  6. Fofita a écrit:

    Cette recommandation me fait un peu rire moi aussi… Ici, en République Tchèque, tu es une folle furieuse si tu le fais dormir sur le dos… La seule position acceptable ici étant… Sur le côté! En alternant les côtés à chaque endormissement pour éviter de déformer le crâne… Et justement pour permettre un bon écoulement des régurgitations si il y a lieu.
    Ça convenait à mon bonhomme donc il a toujours dormi comme ça (sans cale-bébé ni rien, il tenait tout seul, surtout emmailloté!) jusqu’à ce qu’il commence à se basculer de lui même sur le dos… Il ne sait pas encore se tourner mais quand il le fera je n’irai pas vérifier 15 fois dans la nuit qu’il n’est pas en train de s’étouffer…

    • Maman-Chat a écrit:

      En France, les recommandations ont changé au fil du temps. Ainsi, à l’époque de nos grand-mère et arrières grand-mères, il fallait coucher les enfants sur le côté en alternant et/ou le changer manuellement de côté pendant la nuit. Peut être que bientôt, ils recommanderont de coucher bébé presque assis !
      Une fois plusieurs mois passés, les bébés sont tellement toniques, ils bougent tellement la nuit, qu’ils savent trouver la position qui leur convient le mieux !

      Merci de ton passage ici 🙂

  7. Linosqui a écrit:

    C’est sur que c’est une pression pour certains arents ces recommandations, c’est surement mieux sur le dos oui, et c’est génial si le bébé l’accepte, mais bon chaque bébé est différent aussi. Nous, nous avons utilisé le cocoonababy de red castle, ainsi le bébé garde un peu sa position de foetus, sur le dos, le dos bombé et entouré par le coussin qui le rassure, un vrai nid parfait! Les deux monstrouilles l’ont eu et n’ont eu aucun soucis piur dormir sur le dos du coup. Quand la grande monstrouille a su se retourner elle s’est mise à dormir sur le ventre et dort toujours ainsi depuis. La petite est restée sur le dos. Chaque bébé est différent, on fait au mieux comme on peut. Ces recommandations sont importantes et essentielles, voir vitales oui mais c’est dommage qu’elles générent autant de stress et de culpabilité, l’information n’est pas assez complète je trouve.

  8. caroline a écrit:

    Juste un petit mot: MERCI.
    Merci pour ce témoignage qui me fait du bien!!!!
    Parce que je suis exactement dans le même cas que toi, que je pense comme toi… et c’est tellement rare…

    • Maman-Chat a écrit:

      J’ai eu quelques attaques plus ou moins directes suite à cet article, parce qu’en autre, si cela se passe bien chez moi malgré les recommandations de l’OMS, je suis un cas isolé. Je ne suis pas une référence, et j’en suis consciente… mais cela n’a pas plu.
      Mais peu importe, plusieurs personnes comme toi m’ont dit que cela leur a fait du bien de lire de tels mots, lever une culpabilité énorme de faire dormir son enfant sur le ventre comme moi. Mon but a donc été atteint et c’est tout ce que j’espérais 🙂

  9. matelas a écrit:

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils! moi aussi j’avais entendu plusieurs choses sur les risques de faire dormir bébé sur le ventre mais avec ces informations, je sais maintenant ce qu’il ne faut pas faire

  10. Mayline a écrit:

    Merci pour cet article ! Ma puce de 4 jours a l’air d’être si bien sur le ventre que je me posais la question… Elle n’arrive pas à dormir bien longtemps sur le dos (ce qui sous-entend qu’elle ait au moins réussi à s’endormir !).
    Je vais déjà essayer de l’endormir sur le ventre puis de la retourner après. Ce sera peut-être un compromis.
    C’est vrai qu’avec tout ce qu’on peut lire, on n’ose pas. Mais quand elle est sur le ventre, elle a l’air tellement plus sereine et rassurée de pouvoir toucher son matelas ! Mais l’inquiétude est quand même très présente à force d’entendre qu’il est interdit de les coucher sur le ventre.
    Merci encore pour cet article qui me fait réfélchir !

    • Maman-Chat a écrit:

      Bonjour 🙂
      Ça me fait plaisir de voir que cet article aide de jeunes mamans.
      Il n’est pas « interdit » de les coucher sur le ventre mais déconseillé. Comme je l’ai expliqué dans mon article, cela est du au risque d’étouffement. S’il n’y a rien du tout dans son lit (peluches etc) avec quoi votre fille pourrait-t-elle s’étouffer ? La chose est faite telle, que les parents culpabilisent et sont super flippés… pour rien en fait. Être sur le ventre est plus sécurisant, on est en boule, au chaud, bien quoi. Comme vous le dites vous même s’endormir sur le dos est difficile.
      Faites vous confiance et surtout faites confiance à votre fille. Vous verrez qu’au fil des jours, votre angoisse s’apaisera, et elle laissera place à une remise en question des « on dit qu’il faut faire ça » et « finalement je fais comme ça parce que je trouve ça mieux ».
      Merci d’être passé par ici 🙂

  11. Jessica a écrit:

    Bonjour,
    Mon bébé à la naissance ne dormait QUE sur moi. Dés que je le posais sur le ventre, 1/4 d’heure après s’était fini… Il avait des coliques en permanence! je n’ai quasiment pas dormi les 2 premiers mois de sa vie, je pleurais tous les jours.. l’enfer…. Et un jour ma sœur qui était venu passer la journée avec moi histoire de m’aider un peu a eu la grande idée de le mettre sur le ventre: REVELATION! enfin il me faisait de VRAIES siestes! Au début je ne le faisais que la journée et sous ma surveillance: tellement stressée au vu de toutes ces recommandations que l’on m’avait donné. Puis finalement, je l’ai laissé faire ses nuits comme ça: il était tellement bien! En plus c’était un bébé tonique qui a su tourner sa tête très tôt! J’ai pu à mon tour dormir un peu….
    Alors oui tellement d’accord avec ton article: arrêtons d’écouter toutes ces recommandations qui ne font que nous stresser un peu plus: la maternité quand on la découvre n’est-elle pas déjà assez stressante?
    Alors jeune maman SURTOUT: écoutez votre instinct!
    Aujourd’hui mon petit à 13 mois et devinez quoi? depuis qu’il a 5 mois il me fait 20h – 8h non-stop…. sur le ventre!!
    Merci pour cet article, j’avais l’impression à l’époque d’être une extraterrestre….

    • Maman-Chat a écrit:

      Je suis ravie que mon article ait pu vous rassurer, on m’a dit la même chose… extra-terrestre ou trop à l’écoute de nos enfants. Quand je vois des amies à moi totalement flippée, avec un enfant qui ne sait pas dormir sur le dos depuis des mois, ils sont épuisés tous les deux… mais sa peur l’emporte.
      Enfin bref, les recommandations ont beau dos 🙂

  12. empress a écrit:

    bonjour,
    je suis ravie d etre tombee sur cet article qui me fait me sentir moins coupable.
    en effet, moi aussi ma tite poupouille dort sur le ventre des la sortie de la maternite c est sa position et elle est bien comme çà, çà la soulage des colliques et peut dormir des heures comme çà…au debut je culpabilisais et me levais ttes les deux secondes pour voir si elle respirait mais maintenant l angoisse est passee et je sais qu elle est bien comme çà…maintenant elle a 3 mois et se retourne du dos au ventre çà me fait rire car je constate qu etre sur le ventre est definitivement ce qu elle prefere…merci à vous mesdames pour vos temoignages qui m ont rassure et me font me sentir moins seule!!

  13. Claire a écrit:

    Idem pour moi
    Bb pouvait criser des heures et des heures si on le couchait sur le dos
    Jai mis du temps a me rendre compte que c etait la position du couchage sur le dos qui le fesait pleurer, je pensais qu il souffrait de rgo pour pleurer ainsi, car cetait des coleres qui tellement etaient intense poussait notre bb a criser jusqu a manquer d air (vous savez ce fameux moment ou vous arretez toute activité pour voir si il reprend son souffle)

    Pour celles qui ont encore peur de mettre bb sur le ventre, il existe des moniteurs a mettre sous le matelas qui detecte si bb ne respire plus justement pour le probleme des msn

    Vous avez :
    – angel care
    – babysens II
    – nanny care

    En plus d enlever tout objet du lit : coussin, tutute, doudou, tour de lit…etc
    Et d investir dans un matelas assez ferme, regler la temperature de la chambre a 21degré max, d ajouter un humidificateur d air (au mieu)
    Tout devrait bien se passer

    Par contre a ne pas faire pour les prema qui n ont pas encore la force de se soulever pour tourner sa tete.

    • Maman-Chat a écrit:

      Merci pour ce commentaire, je ne connaissais pas ces systèmes de surveillance. Je n’en ai jamais eu besoin il faut dire, mes enfants étant près de moi les premiers mois.
      A préciser tout de même que l’humidificateur n’est absolument pas indispensable car cela dépend de l’air ambiant déjà présent dans la pièce, à mesurer avec un appareil adapté avant l’installation.

  14. Aude a écrit:

    Ma fille de 2 mois ne dort que sur le ventre. J’ai tenté en vain pendant 2 semaines de la coucher sur le dos. Rien à faire! Elle ne dormait que sur moi et ne supportait même pas le transat. Le simple fait de prendre une douche était devenu compliqué. Puis ma mère m’a suggéré de la coucher sur le ventre. Et là, REVELATION!!! Des siestes de 2/3 heures d’affilées. Ma fille devait se faire opérer à l’age de 3 semaines d’une opération assez lourde (3 heures d’anesthésie). C’était donc très important pour moi qu’elle soit reposée afin d’affronter cette épreuve difficile. Avant l’opération je n’ai donc pas hésité à la coucher sur le ventre, toujours prés de moi. Puis je me suis dit qu’à l’hôpital on ne me laisserai pas le choix (8 jours d’hospitalisation). On m’obligerait à la coucher sur le dos. Et ben pas du tout!!!! Le 1er soir, l’infirmière m’a dit :  » Ah vous aussi votre fille dort sur le ventre! Faites attention à bien stimuler l’extérieur de ses pieds afin qu’elle n’ait pas les pieds en dedans ». Et puis c’est tout! Le lendemain de l’opération, elle a dormi 6 heures d’affilées sur le ventre sans aucun branchement. Les infirmières m’ont dit de la laisser comme ça, qu’elle avait besoin de récupérer. Après 3 jours, j’ai changé de service à l’hôpital et là les réactions ont été très différentes. J’ai scandalisé la plupart des infirmières du service. On m’a beaucoup culpabilisé. Les infirmières venaient me voir dans ma chambre comme une bête curieuse. On m’a dit que mon bébé allait mourir en s’étouffant dans son vomi (depuis elle a vomi plusieurs fois sur le ventre et ne s’est absolument pas étouffée dans son vomi!!!). L’une d’elles m’a demandé si c’était un choix de ma part!!!! On a voulu m’interdire de coucher mon bébé comme ça. Heureusement, certaines infirmières ont pris ma défense. Ah, c’était folklo!!! Après ça, j’étais très inquiète et me réveillais au moins 10 fois par nuit pour vérifier qu’elle respirait encore. Je ne vous raconte pas la première fois qu’elle a fait ses nuits! J’ai vraiment cru qu’elle était morte l’espace de quelques secondes! J’ai essayé à nouveau de la coucher sur le dos mais rien à faire. Comment peut-on nous culpabiliser à ce point là? C’est cruel pour la mère et anxiogène pour le bébé! Si on couche nos bébés comme ça c’est qu’on n’a pas le choix! Ce qui m’importe avant tout, c’est le bien être de mon bébé, et c’est comme ça qu’elle est bien. Nous avons presque tous dormi sur le ventre, sans surveillance, sans babyphone, avec couvertures, et nous sommes encore en vie! Heureusement, ma pédiatre m’a complètement déculpabilisé et m’a mise en garde contre toutes ses études. Il faut vraiment nuancer les résultats! La MSN est un phénomène rare et multifactoriel, pourrait être lié à des infections disparues depuis les années 90 (d’où la forte baisse). On ne comptabilise pas de la même manière les enfants morts de MSN dans les années 80 et dans les années 90, les techniques d’autopsie ayant évolué en 10 ans. Dans les années 80, il pouvait également y avoir des enfants morts étouffés (ce qui n’a rien à voir avec la MSN) ou d’autres choses.
    Là ma fille fait ses nuits depuis quelques semaines, et enfin je ne me réveille plus la nuit pour vérifier si elle respire. Elle fait ses siestes dans sa chambre et plus sous ma surveillance. Je lui fais confiance. Elle est hyper tonique et soulève très bien sa tête toute seule depuis qu’elle a 2 semaines. D’ailleurs, à ce propos, des études montrent que la position sur le dos peut générer d’importants retards psycho-moteurs. Certains pédiatres milite donc pour le retour à la position ventrale. A débattre…

    • Maman-Chat a écrit:

      Merci beaucoup pour ce témoignage!

      Je suis épatée de constater qu’après tout ce temps, mon article sert toujours autant.
      C’est tout a fait ça, on nous culpabilise en nous traitant qu’inconsciente. Mais en fait les gens n’y connaissent rien, pas plus dans le milieu médical malheureusement. Et cela fait peur d’ailleurs.

      Pour le vomi, dans mon expérience, mon fils a failli étouffer en étant sur le dos…
      Enfin bref, aujourd’hui, il ne dort quasiment plus que sur le côté 🙂

      Faisons nous confiance, et arrêtons d’écouter les conseils à deux francs des autres. Nous sommes adultes et assez matures (normalement?) pour faire nos propres choix et savoir ce qu’il y a de mieux pour nos enfants!

  15. suzie a écrit:

    Je te comprends, parfois certain bébé n’aime pas dormir à plat sur le dos dans leur lit. Pour ma part mes bébés ont beaucoup dormi dans leur transat….et très souvent vers six mois ils ont eu un oreiller. Le matelas incliné je ne trouve pas cela très pratique pour les nouveaux nées.

  16. Sabrina a écrit:

    Faire peut être aussi une analogie avec les vaccins qui sont effectués qq jours ou qq semaines avant la MSN ….. Ce n’est pas anodin tout ça ….
    Très bon article et vive le cododo 😀

  17. sicamois a écrit:

    Bonjour à tous(tes)

    Que cela fait du bien de vous lire!
    ma fille de 4 mois dort sur le ventre depuis ces 1 mois. Elle est en adaptation à la crèche mais problème, ils ne veulent pas (mais alors pas du tout!!!) la coucher sur le ventre (avis de la pédiatre de la crèche)…ça me fend le coeur de la récupérer le soir toute fatiguée! c’est de la  » torture » pour elle biensûr mais pour moi aussi.
    cela m’inquiète pour sa santé. Le soir elle est HS et s’endort à 18h30…du coup je ne passe pas beaucoup de temps avec ma puce et ne peut pas profiter pleinement d’elle car elle est toute « grinche »…
    pourquoi ne pas laisser le choix aux mamans ??? Ils ne veulent même pas que je signe une décharge…je suis vraiment blasée et je culpabilise à mort! 🙁

    • Maman-Chat a écrit:

      Je comprend cette grande difficulté… mais les « recommandations » comme on les appelle sont LA marche à suivre pour les professionnels. Heureusement ils ne sont pas tous comme ça.
      Vous êtes mal tombée, pauvre petite 🙁
      Ne culpabilisez pas, vous n’y êtes pour rien. Vous avez suggérer l’idée, mis le sujet sur le tapis… sans succès. Vous ne pouvez pas les forcer :/

      Mais tout bientôt, elle saura se retourner! Et se mettra sur le ventre d’elle-même.
      Cela devrait aller bien mieux à partir de ce moment là.
      Beaucoup de courage à toutes les deux.

  18. hido a écrit:

    Et bien moi mon pti bout impossible de le faire dormir sur le dos… on a acheter le super matela ergonomique anticolique, antiregurgitation, antipoux, anticonformiste etc… ba sa marche pas :P.
    La journée dans le transat aucun problème pour les sieste, mais le soir venu le mettre sur le dos pour dodo sa c’était négatif, du coup je le prenais avec moi et il dormait sur mon torse pendant mes longues nuit d’insomnie passé à surfer sur le web ou a regarder des films.
    Une fois endormis, « hop » au dodo sur le dos, et bien « plouf » je me réveille 30 secondes après…
    Du coup cette nuit ( la il est 6h30 du mat  » congé pater merci » ) et bien après le bib je me suis dit « go » sur le ventre, vu qu’il dort bien sur mon torse on va tester, et bien sa marche c’est magique même.
    Puis avec tout ce qu’on nous dit forcement on veut ce rassurer donc « google » Faire Dormir Bebe Sur Le ventre et je tombe sur ton article 🙂 et il renforte grandement mon avis ( trop de blabla et conseil a la noix ) puis au final étant de la génération des bébé dodo ventrale je suis encore en vie et en bonne santé physique et mentale ( du moins j’espère ).
    Merci pour ton article 🙂

    Un papa qui va pouvoir dormir

    • Maman-Chat a écrit:

      Bonjour,
      Merci pour ce témoignage 😉
      Sache que cet article est le plus lu de tous mes billets, le top recherche google aussi!
      Et je suis ravie de continuer à lire ce genre de message.
      C’est fou ce qu’on peut réussir à faire culpabiliser les parents, en les menaçant que ce sera de leur faute si leur enfant meurt.
      Mais s’il est tonique, qu’il n’y a rien dans son lit et qu’il a un (super méga top ^^) matelas ferme, quel est le risque concrètement?

      De bons dodos pour vous en perspective 😉

  19. Zabeth a écrit:

    Un grand merci pour cet article, qui date mais fait partie de mon actualité! Mon petit garcon a 2 mois, et régurgite pas mal. Il a failli s’étouffer une fois alors que je l’avais couché sur le ventre, la peur de ma vie! J’ai vite compris qu’il valait mieux le mettre sur le coté pour cette raison. Mais bien sur, culpabilité bonjour… Donc j’essayais malgré tout de le coucher sur le dos (il ne s’endort bien que dans les bras le coquin!) mais en moins de 15 secondes, il se réveillait et cela devenait infernal aussi bien la nuit que la journée car je ne pouvais rien faire avec bébé dans mes bras en permanence. Finalement, son pere (pas francais donc n’a pas tout ces scrupules!) le couchait tout le temps sur le ventre quand il s’endormait dand ses bras, et on a réalisé qu’il restait profondément endormi… C’est donc bien LA solution pour nous et notre choupi! J’ai encore un peu peur et vérifie souvent que bébé respire bien (hum!!) mais on a laissé tomber les tentatives sur le dos!

  20. CECILOU a écrit:

    et bien, deux ans après et votre article est toujours d’actualité et fait du bien.
    j’ai quasi la même histoire que tout le monde, colique et régurgitations, ma fille a failli s’étouffer à la mat avec son lait en dormant sur le dos et ne tournait pas la tête pour faire évacuer le lait
    Résultat j’ai commencé à la mettre sur le côté comme mon aînée.
    mais une fois rentrée à la maison, elle n’arrivait toujours pas à dormir sur le dos et sur le côté.
    à bout de nerf, et au bord du désespoir après une semaine de nuit blanche, j’ai eu cette idée folle de la mettre sur le ventre MIRACLE !!! 5 min plus tard elle dormait à point fermé.
    je n’ai pas du tout culpabilisé sur le coup. j’avais total confiance en moi et je surveillais régulièrement. (même la nuit) mais là, au bout de 2 mois et demi, je me suis fais « engirlander » par ma sage femme qui l’a vu dormir sur le ventre à une séance de rééducation du périnée et aussi à la pharmacie car même dans le landau elle est sur le ventre.
    du coup je suis allée sur internet et là je cauchemarde et culpabilise depuis 3 jours!!!!!
    jusqu’à maintenant ou vos témoignages m’ont rassuré. je ne suis pas la seule, et je ne suis pas complètement inconsciente. ça fait vraiment du bien.
    je reste quand même sur le qui vive….
    merci

  21. anna a écrit:

    Oufff !! Enfin des paroles qui soulagent et rassurent..
    Ca change des forums ou l’on est encore plus stressé une fois que l on a lu certains commentaires !!
    Vraiment Merci..

  22. Mandi a écrit:

    Je flippe un peu, mon bebe est sorti avec 1 mois d avance à 2kg900 et tres tonique. Il a maintenant 2 mois, il tient bien sa tete. Il a des regurgitations faibles mais tres genantes. Il aime et dort bien sur le ventre contrairement au dos meme avec le baby cocoon mais j ose pas le laisser sur le ventre car prema.

  23. Malolo a écrit:

    Ouf!! Je suis rassurée… mon fils a 3semaines et n’as jamais dormit plus de 2h sur le dos ou côté ou si cela était possible c’était après être rester lgt dans mes bras ou contre moi!! Cette nuit même,je me suis dit que j’allait tester le couchage ventral encore stressée et anxieuse mais c’est tellement beau de le voir dormir paisiblement et cela a l’air de calmer ses coliques! Tour de lit enlever, pas de doudou près de son visage, pas de drap sur lui juste un surpyjama. Je suis congolaise et chez nous toutes les mères font dormir leur enfant sur le ventre la preuve j’ai 25ans et toujours en vie.Ma 1ère a dormit sur le ventre bien qu’elle était prématurée de 7mois avec 1,925kg aujourd’hui elle en as 8. Ma deuxième la position de côté était la meilleur pour elle a 19mois aujourd’hui elle dort toujours sur le côté et le ventre. Je pense que je garde cette position qui pour moi est la meilleur pour bébé ayant des coliques. Je prie juste le ciel de garder mon fils et que rien de mal ne lui arrive car une MSN peut arriver n’importe quand dans n’importe quelle situation ! !

  24. Amandine a écrit:

    Bonjour.

    Ça me fait du bien de vous lire, j’ai lu tous les commentaires et ils sont rassurants. À la maternité, mon bb dormait bien sur moi ou sur le côté dans mon lit. Il ne tenait que 2h dans le berceau, j’ai cru que c’était la matière/l’inclinaison. Une fois rentrés, idem, il ne dormait que 2h.
    Une tante, venue nous rendre visite il y a 3 jours, m’a proposé de le bercer pour le dodo du soir pour que je me repose et ….. Il a dormi 6h d’affilée! Elle m’a expliqué l’avoir couché sur le ventre et l’avoir veillé au cas où. j’ai fait le parallèle avec le fait qu’il dorme bien sur moi, qu’il se tortille sur le dos, et sursaute en dormant sur le dos en agitant les bras. J’ai essayé en journée sous surveillance et remarqué qu’il tourne sa tête d’un côté à l’autre. Cet article me rassure, merci de l’avoir écrit.

  25. bacarat a écrit:

    bonsoir. oh quel plaisir de tomber sur cet article. ma puce a un mois et une semaine. depuis cet apres midi je la fait dormir sur le ventre et miracle en moins de 5min elle est au pays des reves et maman est soulagée. tout commes les autres mamans j’ai surfer sur le web afin de me renseigner et je tombais que sur des articles négatifs jusqu’à celui ci. il est vrai que avant il était conseillé de faire dormir les bébés sur le ventre. avant il y avait pas de lait en pot et les bébés etaient en parfaites santé. tous les produits actuels ne sont pas bons pour nos bébés. revenons aux bonnes méthodes, les anciennes
    merci car je déculpabilise en lisant tous vos articles
    mais bon je vais tout de meme bien surveiller cette nuit car première nuit pour ma puce en dormant sur le ventre
    affaire a suivre

    • Maman Chat a écrit:

      Cela s’est bien passé j’imagine? C’est dingue tout de même cette culpabilité que l’on a à juste écouter notre enfant, alors que les professionnels nous disent le contraire.
      Merci pour votre gentil commentaire!

  26. Anne a écrit:

    Merci pour ton article ! ça me fait vraiment plaisir te lire ton témoignage !!
    Ma fille qui aura deux mois dans six jours ne dort que sur le ventre. Je n’étais pas inquiète, elle a l’air si bien. Mais hier quand j’ai vu le pédiatre, il m’a dit que c’était à proscrire (il me l’a même écrit dans le carnet de santé avec des points d’exclamations…) Hou là là le pauvre fou, il m’a foutu la trouille… En revenant, j’ai mis ma fille sur le dos, elle a rigolé, gazouillé, puis je l’ai mises sur le ventre et elle s’est endormi… et, tout va bien… !
    Encore merci pour ton article qui me rassure.
    Anne.

  27. lucie lalali a écrit:

    Je reprends…
    bonjour! je suis comme toutes ces mamans qui ont posté leur expérience, mais voici la mienne qui je trouve a quelque chose d’original…
    Mon p’tit a deux mois et ça fait à peine une semaine que je le couche sur le ventre car avant je considérais cela comme sacrilège (un peu à cause du livre « j’élève mon enfant » de Perrenoud…). J’ai passé deux mois de galère à trouver des astuces de toutes sortes pour faire dormir « Godzilla »: tétine, massage de crane, le laisser pleurer, le poser endormi. Mais rien n’y fait…il ne dort bien que la nuit (encore heureux), exténué par ses journées sans siestes. En plus un torticoli s’installe et une bulle bizarre commence à émerger sous la peau de son crâne qui commence à être légèrement déformé. Lors de la visite de contrôle, le pédiatre me conseille des massages dans la nuque et de mettre un coussin sous la tête pour la maintenir droite. Mais finalement, à la fin de la visite, il me dit que de mettre le monstre sur le ventre sous ma surveillance pourrait permettre de lutter contre son torticoli et sa bulle. Je me demandais comment un pédiatre pouvait conseiller cela… Mais le lendemain, j’ai essayé et TADAM: bébé dort en journée. Il reste un petit dormeur, mais on peut enfin dire qu’il dort « comme un bébé ». De plus, sa bulle et son torticoli ont complètement disparus, il se met aussi à soulever sa tête toujours plus haut alors qu’avant il avait un peu de peine. Bien dormir lui à permis d’avoir des périodes d’éveil beaucoup plus sympas: les sourires sont enfin au rendez-vous. Alors oui, si le matelas est ferme, le drap housse bien tiré, le bébé bien mis dans sa gigoteuse, dormir sur le ventre paraît une évidence, surtout quand bébé a des ennuis musculaires. Cependant je culpabilisais encore, avant-hier encore l’émission des Maternelles a invité un pédiatre qui expliquait encore que le couchage sur le ventre était une cause de MSN (soit dit en passant, le principe de la MSN est qu’elle est inexpliquée…donc pourquoi faire du couchage sur le ventre une explication?:) une recherche Google s’imposait, et me voilà auprès de ces mamans vraiment nombreuses! Merci beaucoup Maman chat 🙂

    • Maman Chat a écrit:

      Je me suis permise de supprimer le doublon 🙂
      Merci pour votre commentaire et témoignage. C’est fou la pression qu’à le corps médical sur nos consciences. Je plussoie votre pédiatre, et vous, qui avez eu le courage d’écouter votre instinct. Cela vous a permis de trouver ce qu’il y a de mieux pour votre bébé.
      Concernant la MSN, il n’y a au final aucun lien de cause à effet avec le couchage sur le ventre, mais ils aiment dire que suite au changement de recommandation, le pourcentage de MSN avait diminué. Ce qu’ils ne disent pas c’est que les équipements bébé, notre niveau de vie, nos connaissances des nourrissons ont évolué aussi. Ce n’est pas le couchage sur le ventre le facteur aggravant. Mais la culpabilité est facile à faire ingérer.

  28. joyce BKY a écrit:

    Un article toujours au top des années après.

    Etant têtue de nature j’ai aussi préféré laisser ma choupette dormir sur le ventre.
    Après le besoin d’être rassurée s’est fait ressentir d’où ma présence ici!

    Prema de 2 mois d’avance elle dormait déjà sur le ventre en néonat. mais selon certaines infirmières interdiction formelle de faire pareil à la maison!
    A son arrivée chez nous, elle tourne la tête mais pas assez vigoureusement à mon goût donc alliance du dodos sur le dos ( une catastrophe j’étais obligée de courir quand elle régurgitait!), du dodo sur les côtés et sur le ventre quand elle dormait ailleurs que dans son lit.
    Inutile de dire que ces 2 derniers modes nous faisait plus de bien!

    Merci à vous mais aussi aux commentaires des autres parents car certains m’ont bien fait sourire!

    Salutations

  29. angelique a écrit:

    Bonjour les mamans!
    Mon petit dernier à 2 mois et il dors exclusivement que sur le ventre déjà à la maternité j avais remarquer qu’il n était bien que poser son ventre contre le mien. Pour mon aînée je ne m’était jamais poser la question car il a toujours dormis sur le dos sans problème! Mais la pour ce petit bout j’ai du me rendre à l’évidence il fais ses nuits quand il est sur le ventre en revanche si je le laisse sur le dos même pour une sieste il sursaute, se réveille en hurlant (la panique à chaque fois) même en balade dans sa poussette il ne dors que très peu! Alors oui je culpabilise me réveille en sursaut je ne sais combien de fois dans la nuit mais mon bébé n’est bien que comme sa! J ai eue une dure épreuve j ai perdus une petite fille elle est décédé in utéro a terme (je sais bien que sa na rien a voir) alors à chaque fois tous les soirs je met des heures à m’endormir parce que je me dit es ce que c est une bêtise de le mettre sur le ventre ou pas! Tellement peur de perdre un autre enfant! Les pédiatres mette une pression affolante autour de se sujet du coup je ne sais pas comment gérer la choses et être plus ou moins sereine! Du coup je me rassure en me disant tu écoute les besoins de ton bébé tu ne le fais pas pour toi puis je me dit avec l épreuve vécu je ne jouerais pas à l imprudente! Enfin avoir lu votre article et quelques réponses me rassure un peu! Merci bisous les mamans!

  30. alice a écrit:

    Merci pour ce chat!
    J’ai eu trois enfants, et dès la première, j’ai su qu’il y avait un problème entre ce que les pédiatres me disait et mon expérience: la première nuit avec ma fille après 4 nuits à l’hôpital fut horrible! J’étais aux Etats Unis, l’accouchement s’était très bien passé, mais à l’hôpital ils avaient gardé ma puce la nuit… une fois rentrées, je suis restée jusqu’à 5 heures du matin à la bercer sans pouvoir la conforter…jusqu’à ce que je craque et je l’ai mise sur le ventre. Elle s’est enfin endormie très vite (avec une grosse respiration de toute façon que je pouvais entendre!). J’ai du malgré tout mentir aux pédiatres car ils voulaient vraiment entendre qu’elle dormait sur son dos! Je me sentais comme quelqu’un « hors la loi »!!!
    Et après avoir eu 3 bébés en pleine santé, je me demande pourquoi j’ai du me sentir comme cela! Dans les années 70, les pédiatres demandaient aux mères de mettre les bébés sur le ventre pour dormir, aujourd’hui, ils nous font sentir comme des meurtrières si nous ne le faisons pas! Personnellement, j’ai passé le cap comme beaucoup d’entre vous, mais je pense que leur « Dictat » sur ce qui est « obligatoire si vous ne voulez pas tuer votre bébé » est bien trop exagéré!
    Beaucoup d’entre vous savent et parlent et sont conscientes des conditions de propreté, literie, etc…
    Mais effrayer une toute nouvelle maman à ce point, qu’elle ne se fait même plus confiance sur ce qu’elle ressent sur ce qu’il faut faire sur son bébé, cela c’est à pénaliser! Il faudrait demander légalement les sources, les preuves, et demander que des mères soient peut-être à l’origine des lignes directrices appliquées pour les nouveau-nés, ou au moins que les mères soient impliquées! Car il n’y a rien de meilleur que l’instinct d’une maman pour protéger son bébé, quoi que l’on dise, et quoi que certains cas hors normes/statistiques contredisent.

  31. Perrine a écrit:

    Bonjour à toutes,
    Mon fils Solal à tout juste un mois, et tout comme vous, impossible depuis la maternité de le faire dormir sur le dos. je ne comprenais pas pourquoi il hurlait tout le temps, jusqu’au jour où il a commencé à avoir ses fameuses coliques (horrible ça aussi, pour lui comme pour nous) et à partir de ce moment là mon compagnon a essayé de le mettre sur le ventre pour le soulager et il s’est endormi, un vrai miracle pour nous qu’y pensions qu’on arriverait jamais à le faire dormir car OBLIGE de le mettre sur le dos d’après tout le corps médical. Du coup, comme nous culpabilisons de le laisser sur le ventre, nous faisons des relais la nuit pour dormir auprès de lui et vérifier qu’il respire toujours.
    Depuis qu’il a une semaine, mon petit bout, lève sa tête à la perfection, à de bons muscles au cou, alors je me rassure toute seule en me disant qu’il sait comment tourner sa tête et d’ailleurs il y arrive très bien. je l’observe la journée pour voir comment il se comporte la nuit. Je me dis également qu’il trouvera la force de se mettre sur ses bras et/ou hurler (comme il sait si bien le faire) pour nous faire comprendre son inconfort ou son mal être.
    Un grand merci pour vos témoignages. C’est clair qu’on se sent un peu « Hors la loi » mais il est bien dans cette position je vois pas pourquoi je le forcerais à se mettre sur le dos, où il n’est pas du tout à l’aise à priori.
    Merci encore et bon courage à toutes les mamans.

  32. Lucie a écrit:

    J’aime cette article!

    Personnellement, quand j’étais un petit bébé de quelques semaines, ma mère avait écouté les conseils des médecins et m’avait couchée sur le dos. J’ai pleuré et tout d’un coup… Un bruit étouffé et plus rien.

    Ma mère est venue me voir; j’étais rendue bleue et toute raide!

    Elle a réussi à me faire régurgiter, mais je serais morte à quelques semaines de vie.

    Après, elle m’a toujours fait dormir sur le ventre.

    Je n’ai pas les jambes croches (ils disaient ça avant) et je ne me suis plus jamais étouffée!

  33. Lucie a écrit:

    Je précise que je suis enceinte aujourd’hui et que je ne sais pas comment je ferai dormir bébé, mais ça me stresse beaucoup de devoir un jour le mette sur le dos….

    Vu ce que j’ai vécu.

    • Maman Chat a écrit:

      Comme vous pouvez le lire dans cet article, il faut se faire confiance avant d’écouter aveuglément les médecins et compagnie. Malgré ce que vous avez vécu, vous hésitez à le mettre tout de même sur le dos? parce qu’on vous a dit de le faire? si ce n’est pas la force de la culpabilité qui vous convainc… 🙂
      Faites vous confiance, ainsi qu’à votre bébé et en votre propre jugement. Vous verrez par vous même comment se sent votre enfant, s’il dort sur le dos, le ventre ou même sur le côté!
      C’est lui qui choisira comment il se sent le mieux, jamais vous ne pourrez lui imposer de dormir dans une position dans laquelle il n’est pas bien puisqu’il pleurera.
      N’hésitez pas si vous désirez en discuter.
      Je vous souhaite une merveilleuse fin de grossesse 🙂

  34. lola a écrit:

    Un immense merci, je relis pour la troisième fois cet article et tous les commentaires, quel soulagement.

    Mon fils de 5 semaines souffre d’un rgo sévère depuis sa naissance, la seule fois où il a réussi à dormir à la maternité ce fut sur mon ventre. Je me suis fait pourrir par les sf…

    Depuis le retour à la maison, l’enfer. Il n’a jamais dormi plus de 10mn sur le dos. Finalement mon mari m’a envoyé dormir et sans rien me dire l’a mis sur le ventre sur les conseils de sa maman infirmière. Il a dormi 12h de suite!

    Je stresse encore beaucoup même si il tourne la tête depuis sa naissance et les remarques du pédiatre n’aident pas. Merci tout simplement 🙂

  35. Salina a écrit:

    J’ai lu votre article avec beaucoup d’intérêt. Je constate que le corps médical est toujours aussi péremptoire avec les jeunes mamans et que, quand il se trompe, il le fait toujours avec autorité. Badernes !

    Le temps est loin mais je peux attester qu’à la naissance de mon fils, en 1973, les maternités et les pédiatres professaient tout aussi fermement de faire dormir les bébés sur le ventre pour « éviter qu’ils ne s’étouffent avec leurs régurgitations »! Il se trouve que ça m’arrangeait, car mon bébé très tonique, se débrouillait en gigotant pour se mettre tout seul sur le ventre et dormait fort bien ainsi.

    Je me demande combien de temps encore il faudra supporter ces diktats ridicules et faire de nouveau confiance aux mères qui, la plupart, savent très bien observer leur tout-petit et comprennent très vite ce qui lui convient et ce qui leur convient à elle aussi.

    Dernièrement, j’ai entendu parler de « cours d’allaitement », au motif que certains bébés ne sauraient plus le faire et les mères ne sauraient plus nourrir leur enfant au sein sans le « permis de tétée » du corps médical !

    Ca suffit les filles ! Faites-vous confiance, vous n’êtes pas des animaux d’élevage, vous êtes des femmes, vous aimez vos enfants, ce sont les vôtres, laissez donc bramer ceux qui, d’une génération à l’autre, changent d’avis, vous culpabilisent et surtout vous infantilisent.

    Les femmes ont élevé leurs enfants depuis toujours, les médecins sont là pour soigner des maladies et non pour être des directeurs de conscience. De plus, les bébés sont intelligents, ils trouvent très bien leur position de confort.

    Bienvenue à tous ces petits et paix à leurs jeunes mères, confiance à tous et toutes …

    • Maman Chat a écrit:

      Des cours d’allaitement? Ce que je vais dire va peut être paraitre bizarre, mais personnellement je ne savais pas qu’on pouvait donner le sein à son enfant quand j’étais jeune. Nourrir un bébé c’était le biberon. C’était totalement inconnu pour moi: personne ne m’en avait jamais parlé, je n’avais jamais vu quelqu’un allaiter ni n’imaginait cela possible… alors peut être que ces cours ne sont pas une mauvaise chose? Nous sommes tellement dans le l’idée que le sein est sexuel que les jeunes mères n’ont pas « l’instinct » pour savoir comment mettre son enfant au sein. Les corps médical nous infantilise, et la majorité des jeunes mères écoutent aveuglément car elles ont peur de mal faire.
      D’ici à ce que la société change de façon de parler, cesse de véhiculer des images fausses ou préjugés, permettent aux personnes de s’épanouir… je pense que beaucoup de temps va s’écouler.

  36. Salina a écrit:

    Merci de cette réponse que je n’attendais pas !

    Je ne sais pas de quelle génération vous êtes mais je suis vraiment étonnée que vous ayez été innocente à ce point. N’avez-vous jamais évoqué ce sujet avec votre mère par exemple ? Comment vous-a-t-elle nourrie ?

    Le sein n’est « sexuel » que depuis peu, il a d’abord été essentiellement « maternel » dans sa représentation picturale et même littéraire. Il le demeure toujours, comme en témoigne une abondante iconographie contemporaine
    https://www.google.fr/search?hl=fr&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=2000&bih=958&q=allaitement+maternel&oq=allaitement&gs_l=img.1.1.0l10.2383.9715.0.14354.25.10.7.8.11.0.127.750.9j1.10.0.msedr…0…1ac.1.61.img..7.18.783.AEAlvU7r1MY

    et de nombreux tableaux plus anciens

    http://vivrevouivre.over-blog.com/article-30664194.html

    Je crois qu’il faut que les femmes reprennent le pouvoir sur leurs bébés, qu’elles ne se laissent plus manipuler et qu’elles sachent écouter leur instinct. En dehors de quelques quelques cas pathologiques, je ne saurais croire qu’un geste aussi instinctif que de nourrir son enfant nécessite un « apprentissage » ! Tous les mammifères le font.

    Autre preuve de cette main-mise du corps médical sur la maternité, outre l’intense médicalisation des naissances dont on revient enfin, il a à une certaine période, encouragé (pourquoi ?) le biberon voire détourné de l’allaitement celles qui auraient aimé le pratiquer, il semble maintenant regarder d’un mauvais oeil celles qui n’allaiteraient pas par choix personnel. Le commerce, toujours à l’affût d’un nouveau marché, a d’ailleurs immédiatement flairé la bonne affaire et a proposé des « coussins d’allaitement » de forme adaptée (hors de prix éventuellement) pour le cas où l’espèce humaine ne saurait plus prendre un petit dans ses bras pour le faire téter !

    Ce sujet reste passionnant, l’avis et la pratique des mères actuelles et tout ce que j’ai lu sur votre page m’intéressent énormément !

    Je repasserai par là, bonne soirée.

    • Maman Chat a écrit:

      Ma mère m’a nourrie exclusivement au biberon, et je n’ai jamais pu évoquer ce sujet avec elle car elle est décédée lorsque j’étais tout juste adolescente.
      Le dernier « bébé » que j’ai côtoyé avant d’avoir mon premier fils, fut mon neveu lorsque j’avais 6 ans. Je n’avais aucun membre de la famille, d’amis ou de voisins que je connaissais avec un bébé. C’est difficile à imaginer et pourtant c’est bien le cas.
      Les bébés ne m’ont intéressé que lorsque je fus enceinte. Alors naïve ou pas, je vous assure que j’étais totalement ignorante de la chose.

      Je suis totalement d’accord avec ce que vous dites, je refuse ces images véhiculés des atouts féminins comme étant sexuel car ils sont à la base tout le contraire. Le manque d’informations et de culture permettent de continuer à transmettre ces images erronées. Saviez-vous que plus les parents sont issus de classe défavorisées, moins ils ont fait d’études et moins la mère allaite ses enfants au sein? Ce ne sont que des statistiques mais ces personnes apprennent dans les médias, et dans les médias la femme et ses seins sont sexuels avant tout autre chose. C’est triste, j’en conviens.

      La puériculture est un business énorme et le marché continue de s’étendre pour proposer des produits incontournables, ou essentiels.. alors qu’ils ne le sont en aucun cas! La publicité fonctionne du tonnerre et les parents ne se rendent compte de l’utilité de ces objets que trop tard.

      Ah! il y aurait tellement à dire là dessus… sachez que vous prêchez une convaincue 🙂

  37. cecilepad a écrit:

    Concernant les chiffres de la mort subite du nourrisson (MSN), si on les compare aux chiffres du tabagisme, l’on constate que les courbes se suivent. Le mode de couchage a changé mais la consommation de tabac aussi ! Faire dormir un bébé dans un appartement à l’air pollué, même sur le dos, c’est sûr que ça a dû fortement participé à la multiplication des cas de MSN. Donc qu’ils arrêtent de faire culpabiliser les parents qui décident de faire dormir leurs bébés sur le ventre ! Si c’est la seule solution pour que bébé dorme paisiblement tout en permettant à ses parents de retrouver de l’énergie, il faut l’accepter. Ça évitera peut-être des drames tels que ceux des bébés secoués par des parents exténués.

  38. Marion Mia a écrit:

    Tout à fait d’accord au départ avec ma fille dormait très peu la nuit j’ai essayer sur le ventre miracle!! Elle fait ses nuits et est un bébé très agréable et l’on voit qu’elle se sent bien! Si c’est  » le prix à payer » pour qu’elle se sente bien dans son lit et qu’elle se sente bien elle même je le prend mais on aura toujours un peu de culpabilité quand même mais vive le bien être et le bonheur de notre bou de choux!

  39. Stéphanie a écrit:

    Bonjour, il est 6h10 du matin et je tente pour la 1ère fois de laisser ma puce de trois semaines dormir sur le ventre. Depuis le retour de la maternité elle dort difficilement sur le dos et pas bien longtemps et nous avons vite remarqué mon homme et moi qu’elle dormait beaucoup mieux sur le ventre. Nous avions donc adopté cette position pour les siestes de la journée pendant lesquelles on la surveillait mais c’est vrai que les recommandations du corps médical nous forçait, c’est bien le mot, a la faire dormir sur le dos la nuit car trop peur de la MSN. Mon chéri trouve que je suis beaucoup trop flippée avec ces directives et voulait depuis le départ qu’on adopte définitivement cette position mais la culpabilité et la peur de découvrir ma puce étouffée était trop forte. Je viens de lire votre article et c’est vrai qu’il y a quelques années, on conseillait le dodo sur le ventre (ma mère, a qui j’ai parlé de mes interrogations hier, et qui ne savait même pas qu’on avait la recommandation pour ne pas dire l’obligation de faire dormir les bb sur le dos aujourd’hui, a été très étonnée et m’a dit qu’elle nous avait toujours fait dormir sur le ventre mes frères et sœurs et moi). Votre témoignage et les commentaires des autres parents me rassurent beaucoup, mais la culpabilité et les craintes sont encore assez présentes pour que je m’installe quand même a côté d’elle pour surveiller… J’espère pouvoir me faire et lui faire entièrement confiance rapidement car c’est un vrai débat dans ma tête et on a suffisamment d’interrogations déjà en tant que jeune maman. Merci en tous cas pour votre parole qui lève les tabous et nous permet de nous questionner davantage sur notre position de parent et donc notre pouvoir de décision en fonction de ce que NOUS pensons être le mieux pour NOS bébés. Encore merci a vous et tous ces parents qui nous encourage en partageant leurs expériences.

  40. Pris a écrit:

    Bonjour! Je viens de lire votre article qui m a de suite rassurer. J ai effectivement un p’tit bout de 1 mois et 2 jours qui depuis 1 semaine dort sur le ventre, apres avoir passe plusieurs jours a ne pas dormir sur le dos. J avais remarquer que meme dans sa gigoteuse il se mettait sur le cote. Apres plusieurs nuits blanches, on a decide avec mon conjoint de le mettre sur le ventre et la miracle!!! DODO!! Mais je culpabilise quand meme de le laisser ainsi. Pourtant il se souleve bien sur ses bras, sa tete sans probleme… mais la peur reste, malgre qu 1 amie me rassure car elle a fait la meme chose avec son fils. Et puis toutes les personnes qui vous disent « c est pas bien, c est dangereux » …. ca n aident pas . Alors merci pour cette article qui m aide a me sentir moins coupable et moins folle . Lol.

  41. Isabelle a écrit:

    Merci de votre article courageux.
    Je suis une « vieille » maman. J’ai eu 5 enfants, entre 1988 et 1995.Jusqu’en 1992, pour mon avant-dernier, les consignes étaient : sur le ventre sinon risque de MSN. J’étais bien entendu très flippée à l’idée de retrouver Bébé sur le dos du coup.
    En 1995, quand je pose le petit dernier dans son berceau à la maternité, la sage-femme me tombe dessus en me disant que c’est sur le dos qu’il faut le poser ! Or, pour la position sur le dos, elle m’avait été démontrée dangereuse car risque d’étouffement dans le vomi.
    Du coup, pour le dernier, j’étais coincée, et en panique quoi que je fasse. L’imprégnation étant plutôt du côté de la première consigne reçue, je le couchais sur le dos, mais en ayant continuellement un sentiment d’alerte et en pensant avoir eu quand même de la chance pour les quatre premiers survivants…. Même en suivant les consignes, je culpabilisais et imaginais le pire.
    Ce qui est le plus perturbant, c’est que le corps médical peut changer d’avis du tout au tout, alors dans quelle mesure doit-on le suivre ? Peut-être que pour mes petits-enfants, dormir sur le ventre sera à nouveau la référence ?
    C’est comme pour le paracétamol, classé sans danger un jour, puis inquiétant le lendemain…

  42. Anadom a écrit:

    Hello !
    Je voudrais apporter un petit truc en plus
    Mon bebe dort sur le ventre la journée, s endort sur le ventre le soir mais je le retourne quand même sur le dos une fois qu il est bien bien endormi…
    Alors on le sait toutes. Il faut un matelas ferme, pas d objets ni draps dans le lit, enfin rien qui n entrave la respiration, et enfin, une pièce fraîche et VENTILEE.Ventilée…c est la le truc.
    Le ventilateur dans la chambre de bb réduit le risque de msn d environ 70% ( faites vos recherches !)
    l idée est que bebe ne s intoxique pas avec le CO2 qu il expire…donc si vous positionnez correctement un ventilateur vous lui permettrez de respirer un air renouvelé.
    Je pense aussi que les bebe qui dorment sur le ventre ne doivent pas être des bebe « mous » ou trop feignants, mais des bébés qui bougent leur tête sur les côtés sans trop de difficultés.
    La position ventrale est bien sur anti colique…même si pour ce problème moi j ai trouvée le remède miracle. Je veux pas faire de pub mais il existe des gouttes pro biotiques, biogaia, c est cher mais dans notre cas ça a juste été  » le jour et la nuit ».
    Voilà pour mes petits trucs.

  43. Michelle a écrit:

    AH! Mon petit bout de chou ne dormait pas sur le dos. J’avais de la difficulté à le faire dormir la nuit. Il sursautait toujours et ça le réveillait. Un jour, j’étais à bout de nerfs, fatiguée et je voulais dormir et en plus il commençait à avoir la tête plate. Eh bien, je me suis dis : Ok. Son matelas est mince et dur, je vais essayer de le coucher sur le ventre. MIRACLE! Il a dormi une nuit (5h00) sans réveil, sans problèmes. Je me fiche bien des recommandations des médecins/infirmières. J’y vais au « feeling » et cela ne m’a jamais, jamais trompé. 🙂
    Je m’assure seulement que tout risque inutile est éliminé.

  44. Aurélie a écrit:

    Un grand MERCI pour ton article, plus de 3 ans plus tard…
    Ma fille de 2 mois dort maintenant sur le ventre depuis environ 20 jours. Comme toi, c’est à la suite d’une grosse crise que je l’ai posée sur le ventre après 1h de « berçage » à 2h du matin. Je n’en pouvais plus et là… Magie, elle s’est endormie immédiatement et pendant plus de 6h d’affilées. ce fut sa première nuit… Moi je n’ai pas dormi par contre parce que je me suis documentée sur le net… Quelle bêtise ! MSN par ci MSN par là… Et pour couronner le tout le premier RDV avec l’assistante maternelle qui va garder ma fille qui m’a engueulée parce qu’en mère indigne que je suis je laisse ma fille dormir sur le ventre…
    Donc ça fait du bien de lire un article comme le tien, et les commentaire qui vont avec… Non je ne suis pas une mère indigne et non, je ne souhaite pas façonner mon bébé comme « ON » l’exige ! Je suis une maman qui déchiiiiiire et à l’écoute de mon pti bout !!!
    A toutes les mamans dont les progénitures dorment sur le ventre, persévérez, un jour nous dominerons le monde !!!
    (Bon… Je m’emporte un peu mais je suis tellement révoltée par tous ceux qui savent mieux que nous ce qui est bon pour nos bébés que je suis euphorique en te lisant 😉 !)
    Encore merci !!

  45. Allison a écrit:

    Ma petite puce a deux mois maintenant, au debut elle dormait sur le dos pendant plusieurs semaines et puis un moment elle n’arretait pas de pleurer etc… elle ne dormait que sur moi, en cododo ou en echarpe.
    On m’a conseillé de laisser dormir sur le ventre et j’ai testé…. depuis elle fait ses nuits, dort la journée alors qu’avant si elle dormait 9-10h par 24h c’etait beaucoup.
    Alors oui il y a un risque de mort subite mais je verifie toujours bien qu’elle respire et qu’elle se mette bien.
    Les pediatres sont stressants a vous faire peur mais si c’est le confort de mon bébé comme tu le dis dans ton article. Je fais confiance a ma petite puce.

  46. Adèle a écrit:

    Merci pour cet article. Mon raptor n’arrive pas à dormir sur le dos. Depuis qu’il dort sur le ventre il fait des nuits de 12 h et il se réveille avec le sourire et ça n’a pas de prix. C’est pas facile de faire comprendre ça aux professionnels…

  47. laurence a écrit:

    bonjour merci à toutes pour vos témoignages car ma fille de 3 semaines dormait mal sur le dos et lorsque je la met sur le ventre c’est que du bonheur pour elle!!! du coup je déculpabilise de tout ce qu’on peut dire sur la position idéale pour endormir bébé…je fais confiance à ma fille pour sentir ce qui lui convient le mieux

  48. Suzy a écrit:

    Bonjour,

    Un grand merci pour votre article, toujours d’actualité aujourd’hui, et qui m’a fait le plus grand bien.
    Mon bébé de 1 mois refuse qu’on le pose : lit, cocoona, berceau, transat, rien à faire ! Meme s’il dort profondément avant qu’on l’y dépose, il sursaute et se met à hurler. Il n’accepte que de dormir dans mes bras… Du coup, la nuit, je dors très peu, et la journée c’est à peine si j’ai le temps d’aller aux toilettes !
    Il y a une semaine, je l’ai posé sur le ventre, pour voir… Et là, miracle, il dort ! Et il dort meme longtemps ! Il a même réussi à trouver son pouce !
    Mais évidemment, mon médecin traitant m’a hurlé dessus ! C’est interdit, il va s’étouffer, je dois trouver une autre solution. Meme médecin qui me dit que je ne dois absolument allaiter que toutes les 3h et que je dois laisser pleurer mon nourrisson… Je suis effarée de l’archaïsme de certains médecins qui semblent incapables d’évoluer avec leur temps et de réfléchir selon les besoins réels du bébé (mon bébé tète souvent mais très peu longtemps à chaque fois… Si j’attends 3h je vais le torturer !).

    Bref, c’est difficile quand on est une jeune maman d’aller contre les avis médicaux, mais mon bébé a l’air tellement mieux sur le ventre ! Et quel bonheur de pouvoir enfin le poser et faire un peu autre chose !
    Je n’ose pas encore le mettre sur le ventre la nuit, car je me dis que si je dors je ne l’entendrai pas s’il y a un probleme… Mais cette nuit, après l’avoir couché sur le côté, je l’ai retrouvé… Sur le ventre ! Apres 5h de sommeil où je ne m’étais moi meme pas reveillée !

    Un grand merci pour cet article ainsi que pour tous ces témoignages de parents. Ça fait du bien de déculpabiliser un peu et de se sentir compris. 🙂

  49. chouba a écrit:

    Bonjours je viens de lire votre article et cela me conforte dans l idée de se faire confiance. 1 de mes grands souffrait terriblement de rgo et de coliques comme on était beaucoup suivie médicalement même si je savais qu il préférait dormir sur le ventre je n ai jamais osé, résultats maman épuisé bébé épuisé et dépression car manque terrible de sommeil. Là je viens d avoir mon 3 ème enfant il dort un peut sur le dos, il met du temps a s endormir, mais souffre de rgo du coup il se réveille en hurlant plusieurs fois, je l avait mis sur le ventre il est si paisible. Mais à cause de ses reflux on a fait un séjour en pédiatrie et là leçon de morale sur la mort subite donc j avais de nouveau peur pourtant mon bébé a faillit s étouffer à la maternité sur le dos à cause d une régurgitation. J ai décidé de le refaire dormir sur le ventre car il a l air si paisible et fait de très bonnes siestes comme sa. Merci des conseils du coup j ai enlevé les doudou qui pourraient posés problème.

  50. Laury Diego a écrit:

    Merci pour cet article même s’il date un peu 😉
    Mon fils a 2 mois. Il dort sur le dos. Comme son frere ainé qui ne s en est jamais plaint….. Il se réveille toutes les 3 heures et depuis environ 15 jours le soir c’est l’horreur il pleure bcp surtout au moment du coucher …. hier soir je l’ai couché sur le ventre car j’avais déjà remarqué que ça le calmait bien …. et bien il a dormi 6h d’affilé …. je m’étais dit  » dans une heure je le tourne  »
    Et finalement je me suis endormie …….
    Ce soir il a pas mal pleuré. Il s’est endormi sur le ventre et je l’ai tourné ensuite ….. à voir ….. s’il se réveille de nouveau toutes mes 3h je crois que je tenterai le ventre pour de bon ….. au risque de culpabiliser un peu ( je suis puéricultrice ….. )
    Merci pour cet article …. 🙂

  51. sandrine a écrit:

    J’ai eu 2 filles qui ne dormaient que sur le ventre. Je me rappelle d’une fois où la deuxième était dans le landau et pleurait depuis un bout de temps. 30 secondes après l’avoir mise sur le ventre, elle dormait.
    La position pour dormir dépend aussi de la personnalité de l’enfant. Elles ont 19 et 17 ans aujourd’hui et dorment toujours sur le ventre.

    D’ailleurs quand j’étais petite, la position recommandée était sur le dos.

  52. Zaz a écrit:

    Merci pour cet article.
    Ma petite a 5 mois et sait se retourner sur le ventre mais pas l’inverse. C’est sa première nuit où elle se retourne sur le ventre pour dormir (ou du moins la première nuit où je le constate). Quelle trouille. Je l’ai remise deux fois sur le dos, imaginant le pire. Et à chaque fois elle se remet sur le côté ou sur le bidou. Et puis je me suis dis que je devais lui faire confiance. Si elle est génée elle appelera. Je me sentais tellement mal à me dire la laisser faire car on m’a tellement dit de la faire dormir sur le dos. Bref merci car la maternité peut être hyper culpabilisante parfois.

  53. Melow a écrit:

    Bonjour et merci !
    Plusieurs années apres que vous ayez écrit cet article il est bel et bien toujours d’actualité !
    Moi aussi on m’as dit « surtout couchez le sur le dos » , il a dormi dans cette position une dizaine de jours et apres catastrophe !
    Refus total de dormir sur le dos, grosse crise de pleurs et de hurlement, la seule solution été qu’il dorme sur son ventre sur moi…
    Apres une semaine j’étais épuisée ! Alors j’ai pris la décision de le mettre sur le ventre, miracle il dort
    Merci de nous rassurer

Laisser un commentaire