Le premier gros mot

Les enfants apprennent essentiellement par mimétisme. Ils nous zyeutent intensivement et même lorsqu’on ne s’en rend pas compte et reproduisent des gestes simples comme: aller jeter de lui-même quelque chose dans la poubelle, s’étaler de la crème sur le corps ou encore appuyer sur le bouton pour allumer la télévision.

Chaque fois que Tidoux réalise ce genre de choses a priori anodine, je ne peux m’empêcher de sourire  béatement, de lui dire « c’est bien mon cœur » et d’éprouver un sentiment de fierté. Les jours passant, il apprend davantage et me surprend à chaque fois.

 

Tidoux a 33 mois, c’est une pipelette en charabia, mais pas en langage compréhensible. Il ne parle pas beaucoup donc pour l’entrainer je lui fait répéter très souvent des mots en lui désignant (photographies/images/objets courants) ce que c’est. Mais en ce moment il est dans une période où il ne répète que la dernière syllabe du mot. Je me contente donc de lui parler normalement et lorsqu’il me répond je lui dit que je ne comprend pas ce qu’il me dit afin de l’inciter à articuler davantage.

 

Pourtant, la plupart des mots qu’il connait, il les a appris sans que ce soit moi qui les lui fasse répéter. J’en suis évidemment encore plus fière!

 

 

***

 

J’ai passé ma fin de grossesse chez mon frère, car je comptais accoucher à l’hôpital qui se situe à 5 minutes de chez lui. Parce que chez moi il fallait prendre en compte route de montagne avec les virages qui vont bien + 1h30 de route en condition normale + les imprévus genre route de nuit + neige (eh oui en janvier…). J’ai donc résidé là bas les deux dernières semaines de ma grossesse avec Tidoux.

 

Nous étions 7: mon frère, ma belle-sœur, mon neveu 20 ans, Tidoux, moi et les deux chats. Mon neveu est ce qu’on appelle un accroc de jeux vidéos, dès qu’il a du temps libre il le passe sur sa XBox avec Call of Duty. Pour ceux qui ne connaissent pas, on incarne un soldat et il y a deux équipes qui se canardent. Tidoux aime passer du temps avec lui et faire semblant de jouer: il s’assoit à coté de lui sur le lit, prend une manette, et appuie sur tous les boutons.

 

Très passionné, mon neveu se fond dans le jeu…. et bien sur s’énerve quand il perd T_T avec les « putain » qui vont avec. Je l’ai prévenu de surveiller son langage puisque Tidoux était avec lui. Mais on ne contrôle pas toujours ses nerfs et ses réflexes ancrés depuis des lustres.

Lors d’une partie, mon neveu meurt mais se retient: il se contente de rouspéter et de souffler « pffffff »

Et Tidoux de lâcher un magnifique: « Piitaaaaaaa »

T_T

Qu..qu…quoi ???? Ai-je bien entendu ? Nan c’est pas possible !

Eh si, mon fils avait appris son premier gros mot.

pita

 

On n’a pas pu s’empêcher de rire! Mauvais réflexe je sais bien. Car quand un gosse voit que quelque chose nous fait rire il recommence … Mais on s’est dit que ça lui passerait.

 

Que nenni.

 

Depuis le temps on lui a expliqué que ce n’est pas un mot à dire, que ce n’est pas bien. Seulement, il ne comprend pas pourquoi il n’a pas le droit de le dire.

 

Je dis toujours, voyons le bon côté des choses!

Hum… ok il n’y a pas réellement de bon côté dans l’histoire mis à part que:

1. Tidoux n’utilise ce mot que rarement et de moins en moins

2. Ce qui est rigolo est qu’il ne l’utilise QUE dans le contexte où il l’a appris c’est-à-dire quand il n’arrive pas à faire quelque chose comme il veut; la tour de cube qui s’écroule ou le machin qui ne rentre pas dans le bidule dans le sens que lui voudrait.

3. Il est passé de 4 à 5 fois par jour a moins d’une fois par semaine, puisque GrosMatou et moi n’utilisons pas ce mot.

 

 ***

Et chez vous, y a-t-il eu ce genre de péripéties ?!

bannière tritri

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire