Le laisser dormir ou le réveiller, cruel dilemme

J’avoue que cette question m’est venue à l’esprit à ça dès le moment où j’ai su être enceinte de mon deuxième. A savoir, lorsque j’emmènerais mon grand à l’école et que son petit frère dormira, faudra-t-il que je le réveille ou que je le laisse dormir ?

Au début, j’étais persuadée et catégorique: je l’emmènerais avec moi coûte que coûte car on ne sait jamais ce qui peut se passer. Mais ce matin, j’ai été mise devant le fait accompli et j’ai grandement hésité… pour finalement le laisser dans son lit.

Il faut savoir que l’école est à environ 2 km soit 3 minutes de voiture, il y a ensuite 2 minutes de marche pour arriver à la salle de classe. Puis je propose à mon grand d’aller aux toilettes et/ou l’y met dessus d’office. Un bisou puis le chemin en sens inverse. Soit un total de 15 minutes grand maximum si on compte le trajet dans les escaliers/l’ouverture de la porte/l’enlevage de chaussures etc.

Une autre chose importante est que Tichat est un bon dormeur le matin: il ne se réveille généralement qu’entre 8h30 (au pire) et 10h; et une fois qu’il a les yeux ouverts il gazouille énormément. On joue dans le lit puisqu’on cododote et ensuite c’est le moment de la tétée. Ces habitudes sont chamboulées désormais puisque le grand va l’école.

*

Un gros dodo

Quoi qu’il en soit, ce matin, je n’ai pas arrêté d’aller et venir entre 7h et 8h pour vérifier s’il était réveillé et le préparer lui aussi à partir. Bah oui, ce n’est pas parce qu’il est réveillé que je vais pouvoir l’emmener direct. Même si la couche n’est pas à 1/4 d’heure près, je n’aime pas le savoir dans une couche sale. De plus, après sa nuit il va avoir faim, il faut donc comptabiliser le moment de la tétée. Sans oublier de préparer le grand pour partir. Donc, du temps à lui accorder et à planifier avant de partir.

Bref, je ne sais pas trop.

Il est certain que s’il était réveillé ou en train de se réveiller avant que je ne parle à l’école,  je l’emmènerais, mais puisqu’il dort paisiblement au chaud, comment pourrais-je me résoudre à l’arracher à son sommeil si brutalement et à perturber son cycle ?

On va me dire qu’on ne peut jamais prévoir ce qu’il peut se passer: je pourrais avoir un accident sur le chemin mais concrètement à lui, il n’y a rien qui pourrait lui arriver. S’il se réveille, il gazouille quelques temps et le temps que je rentre sera suffisant, s’il a vraiment faim il va pleurer mais juste jusqu’à ce que j’arrive.

*

Je ne crois pas que penser ainsi fasse de moi une mauvaise mère et mise à part le fait que j’ai hâte de rentrer à la maison pour me rassurer, je ne culpabilise pas de laisser mon bébé de 8 mois dormir. Au contraire, je suis contente qu’il puisse terminer sa nuit tranquillement.

J’imagine que certaines mamans réalisent la même chose que moi mais n’en parlent pas peut-être de peur d’être mal jugée ou par honte.

Peut-être devrais-je instaurer un rituel de sms avec mon homme tous les matins du style: je lui envoie un sms si Tichat dort et je lui en envoie un second pour lui dire que je suis rentrée (donc que tout est ok !); et s’il réveillé je l’emmène et je n’envoie pas de sms.

Il y a quelques années, j’aurais trouvé cette pratique choquante, mais aujourd’hui ma vision des choses est tout autre. J’aimerais réellement savoir ce que vous en pensez et/ou comment vous faites si vous êtes ou avez été dans cette même situation.

Rendez-vous sur Hellocoton !

11 comments

  1. Feminelles a écrit:

    ‘mais concrètement à lui, il n’y a rien qui pourrait lui arriver?’
    Un incendie peut se déclencher chez toi. C’est tellement tentant évidemment de le laisser pour qu’il dorme mais perso j’estime que le risque est trop grand pour le le laisser ne serait ce que quelques minutes.

    • Maman-Chat a écrit:

      Je comprend parfaitement, c’est l’argument typique qui joue sur mon hésitation. Mais en y réfléchissant, il y autant de risque qu’un incendie se déclenche quand je suis présente que quand je ne suis pas là. Je dirais même qu’il y a davantage de risque quand je suis là puisque je fais des choses dans la maison.

  2. Audrey a écrit:

    Je ne sais pas trop, bon ici pour le moment Poussinet ne dort quasiment jamais (oO) donc je l’emmene et puis il est tout petit et s’il se réveillait sans que je sois là, il hurlerait sûrement et serait apeuré.
    En revanche quand il sera un peu plus grand, je ne sais pas, j’ai toujours imaginé que je l’emmènerais. En fait je crois que je n’aime pas l’idée de le savoir tout seul,
    Alors je pense que tout en essayant de ne pas le réveiller, je le poserai délicatement dans son siège auto, avec le risque de lui couper son cycle de sommeil…
    Pas facile ta question ! Après je pense qu’il n’y a que de bonnes mamans avec chacune sa façon de faire du mieux possible pour ses bébés, non ?

    • Maman-Chat a écrit:

      Je n’aime pas l’idée de le savoir seul non plus mais j’ai toujours été très exigeante voir même chiante en ce qui concerne le sommeil de mes fils (du style je ne les réveillerais pas pour aller en courses ou promener, j’attendrais qu’ils se réveillent). L’idée de le poser dans son siège endormi me plait mais je n’ai jamais réussi à le faire avec aucun de mes fils, dès qu’on les bouge ça se réveille de suite.
      Je verrais au fil des jours dans la semaine mais pour l’instant, aujourd’hui je l’ai laissé dormir ce matin, et même en allant rechercher mon grand je venais de le coucher.. :/

  3. Cléo a écrit:

    Mais c’était moi ce matin.
    Pour la 1ere fois j’ai laissé aussi mon petit (1an) au lit pour aller à école. Réveil à 8h45, nuit un peu pourri. Pour ma part j’habite à 800m de l’école et le trajet ce fait en voiture. Et je ne culpabilise pas un brin.
    J’ai téléphoné au chéri pour lui dire que je le laissé dans son lit et rappelé en rentrent. L’idée du sms est bien aussi. Il est préférable que quelqu’un sois au courant en cas de soucis sur le trajet.

  4. MaCyMa a écrit:

    Bonjour,
    Il y a quelques temps, j’aurai répondu sans hésitation « Hors de question de le laisser seul » et puis, il y a eu Paquet et là… bah… je sais pas. J’aurai tendance à ne pas le laisser dormir mais le jour où un deuz aura pointé son nez et qu’il faudra emmener le premier à l’école, on en reparlera, j’aurai peut-être changer d’avis.
    A +

Laisser un commentaire