Les reproches? Simple comme un coup de fil!

Je n’ai quasiment jamais parlé ici de ma famille, pas ma belle-famille, mais celle de mon côté puisque je n’ose pas vraiment. Il y aurait tellement à en dire, mais je préfère faire l’autruche et faire comme si tout allait bien, genre ma famille est… ce qu’elle est, pas besoin d’en parler. Mon grand frère m’a téléphoné, nous sommes restés en ligne 11 minutes. Avec environ 1 reproche différent par minute et une nouvelle à te taper le cul par terre, ça fait intense le coup de fil.

Ce soir, j’ai reçu un coup de téléphone. Aie. Un de ceux que tu te repasses dans la tête encore et encore pendant des heures et des heures après pour essayer de voir ce que tu aurais pu dire ou faire de différent.

*

Pour résumer rapidement la situation, mon frère est la personne qui m’a accueilli lorsque mon père m’a foutu dehors quand j’avais 16 ans. J’ai vécu chez lui, avec ma belle-sœur et mon neveu de mes 16 à 23 ans à peu près; même si les quatre dernières années, j’étais à l’année à la fac et en chambre universitaire.

Il estime que je lui suis redevable, c’est effectivement le cas, mais je n’ai jamais été une personne difficile, à dire oui à tout et éviter les ennuis. Je pense qu’il pourrait maintenant me foutre un peu la paix là dessus.

Il a une personnalité très forte, du genre si tu n’es pas de mon avis, tu as forcément tort, il n’y a que moi qui ait raison. Au début, je campais sur mes positions mais j’ai ensuite laissé tomber et je fuyais la moindre conversation. Mais non, il insistera jusqu’à te faire plier ou pleurer. Très émotive, je chialais dans 99% des cas.

Sauf depuis récemment avec l’éducation de mes enfants, j’ai réussi à l’envoyer bouler avec les « tu devrais » « moi je ferais ci » ça il l’a bien compris. J’ai gueulé, haussé le ton, le truc que j’avais jamais fait de toute ma vie avec lui. Jamais! Ça l’a bien fait chier, mais il n’y est jamais revenu. Même s’il n’en pensait pas moins.

Bref, mon frère est une personne têtue et relou.

***

Ce soir, il m’a appelé.

  • Déjà il commence la conversation en disant « alors comment ÇA VA? Parce que bon… ÇA fait longtemps. »

J’appelle pas, il m’appelle pas. On n’est pas une famille téléphone et ça a toujours été comme ça mais à chaque fois qu’on est au tél, que ce soit moi ou lui qui appelle hein! il me reproche de ne pas appeler assez, de ne pas appeler tout court. Genre il est plus vieux, c’est à moi d’appeler, je suis jeune. Et je lui DOIS bien ça.

le chat être vieux

Crédit: Le Chat – Philippe Geluck

Sauf que j’ai trois enfants, une maison et un mari. Lui il est avec sa nouvelle copine et il a son taf à côté. Je crois que le soir il pourrait comprendre que j’ai envie d’être tranquillou seule… ou avec mon homme non? Alors le tél…

*

  • Il me demande comment je vais, je réponds avoir mal à la tête, qu’en plus je viens de mettre Tichat dans sa chambre pour qu’il se calme d’une crise.

Sa réponse? « Bah oui, c’est bien normal de faire des enfants pour les enfermer dans leur chambre et de pas s’en occuper. Ha ha ha »

Ce que j’ai pensé: « Ah bah ça commence bien… »

Ce que j’aurais du répondre: « Je le laisse exprimer sa frustration, et le connaissant, il y a des moments où je dois être présente et d’autres non: cette fois-ci, il fallait qu’il soit seul. »

Ce que j’ai répondu: « Euh… et sinon toi ça va? »

*

  • Je lui dit que Tidoux et moi remplissons son cahier de vie pour l’école, on y écrit et colle des images pour qu’il puisse raconter à l’école ce qu’il a fait pendant les vacances.

Sa réponse? « AAHHH! C’est BIEN de faire ça le DIMANCHE SOIR (la veille de la rentrée). »

Ce que j’ai pensé, ce que j’aurais du répondre et ce que j’ai répondu: « Il était chez sa grand-mère toute la semaine, donc on n’a pas pu le remplir avant! »

*

Bon, je ne vais pas tous les faire, on saisit bien l’idée.

  • Il a cependant décidé de m’achever en me lançant « et vous me réservez votre 13 décembre! »

Ce que j’ai pensé: « Enfin il se décide à venir (faire 700km) voir ses neveux et surtout le dernier né (qui va avoir 9 mois) »

… il enchaine sur un ton solennel, celui qui fait froid dans le dos: « parce que je vais me marier »

Vlan, comme ça.

Déjà je ne savais même pas que son divorce avait été prononcé. Ensuite, je tiens à préciser que je sais qu’il a quelqu’un mais que c’est son ex-femme qui me l’a dit et qu’il a laissé 2 mois avant de me le dire lui-même. Et enfin, je ne la connais pas.

J’étais sur le cul, sur ma chaise, heureusement.

Je n’ai pas réussi à me réjouir, car je n’ai pas eu le temps de réaliser, pis sont ensemble depuis même pas un an. Après il fait ce qu’il veut, ça ne me dérange pas, c’est sa vie hein.

Mais quand j’ai annoncé, que dis-je, OSÉ prétendre qu’il fallait qu’on voit ça avec mon mari… quelle idée j’ai pas eu là.

« Nan mais attends, c’est mon mariage, tu VAS VENIR quand même hein!? »

***

Se marier le 13 décembre comment dire… frère ou pas frère, faut arrêter le délire quand même. J’ai envie d’y aller, d’être là, c’est mon frère quoi, mais bon.

Ce que je lui ai dit: « ouais ouais faut qu’on voit mais ouais on devrait être là »

Ce que j’ai pensé: « mais putain de bordel de merde… tu t’rend pas compte un peu? 15 jours avant Noël? Le coût du voyage à prendre en compte? la fatigue des trois enfants sur 1 putain de week-end? la longueur du voyage à subir pour eux soit 1400 km sur trois jours max? les sous qu’on a pas pour un voyage si court en plus merde? tu peux pas te marier en été comme tout le monde? »

Parce qu’il n’arrive pas à trouver le temps de venir nous voir, nous on devrait. Mon mari bosse lui aussi, c’est pas parce que moi je suis à la maison qu’on « a le temps » pour ça.

*

Voilà, pas joyeux tout ça.
Fallait que ça sorte.

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Mère débordée a écrit:

    Pas facile la famille.
    Par contre, si clairement, financièrement, ça te mets dans la crotte, n’y vas pas.
    Parce que c’est pas lui qui va devoir ensuite gérer le budget et tout.
    Et ce n’est pas un mois avant qu’on préviens pour ce genre de chose, ça s’organise pour laisser le temps aux gens de s’organiser….

    Mon frère nous avait fait le même coup, se marier le 28 décembre, à l’autre bout de la france, nous prévenant 1 mois à peine avant.
    Je n’y suis pas allé.
    Je lui ai dit que j’aurais aimé être prévenue avant, que je n’avais pas les moyens et que de toute façon, c’était pas du tout organisable pour moi.

    Bon courage

  2. dark maman a écrit:

    le coup de c’est au plus jeune d’appeler me fait penser à ma mère-grand. Un jour, j’en ai eu marre d’appeler (et de ses réflexions), du coup, j’ai arrêté. Elle n’a jamais pris la peine de finalement m’appeler. C’est que je dois pas être si importante que ça pour qu’elle ne passe pas au dessus de cette tradition de vieux (con).
    ça fait 3 ans que ça dur, tant pis pour elle.

    Bref ! Ton budget avant tout, s’il ne comprend pas cela, tu n’y peux rien. Mais ne fait pas quelques choses à contre coeur 😉

Laisser un commentaire