Les aides à l’allaitement

Lorsque j’étais enceinte de mon premier chaton, j’ai très vite su que je l’allaiterais. Je n’avais personne dans mon entourage qui ait des informations concrètes là dessus donc j’ai fait pas mal de recherches (à l’époque le dernier bébé en date de ma famille était mon neveu, âgé de 18 ans …). J’ai très vite découvert qu’il existait des aides à l’allaitement sous différentes formes: tisanes, huiles essentielles etc ….

 ***

Pour être franche, même encore aujourd’hui avec Tichat il m’arrive de psychoter sur mon lait: « est-il assez nourrissant? » (bon 5.8kg à 2 mois ça doit le faire) Mais surtout le fameux: « ai-je assez de lait ? » Parce que j’ai tendance à penser que si je n’ai pas le sein plein tout dur d’ici la tétée suivante, c’est que ma montée de lait ne se fait pas correctement!

Il est également arrivé lorsque j’allaitais Tidoux qu’il pleure et/ou qu’il se plaigne. J’ai donc naturellement mis en cause mon lait. Pour un premier enfant, on ne sait pas, on apprend à reconnaitre ensuite les pleurs. Mais comme je ne voulais pas de biberon et lait industriel j’ai cherché comment faire pour palier à ça.

 

Heureusement pour les jeunes mamans comme moi, il existe plusieurs formes d’aide à l’allaitement, et on peut choisir ce qui nous convient le mieux. Mais est-ce que ça marche ce bidule? On sait qu’il existe des aliments qui donne un « mauvais » goût au lait: chou/asperges etc…. même si cela dépend des habitudes alimentaires de la mère pendant et après la grossesse. Il doit exister aussi des aliments qui donnent un bon goût non?

 

J’ai donc testé trois sortes « d’aide ».

 

Pour mon premier, j’ai testé allaitement harmonieux de Pranarom.

  • Ingrédients: Huiles essentielles et végétales 100% bio. Huiles essentielles de fenouil, et de basilic.
  • Posologie: Mettre quelques gouttes tous les matins sous la langue avant le petit déjeuner.
  • Prix : Entre 8 et 10 euros.

 

Points positifs: Rapide et facile à utiliser.

Point négatif: Goût dégueu!! Genre beurk beurk beurk!! L’impression de boire du pastis pur ! On peut prendre les gouttes dans une cuillère avec du miel pour atténuer le goût anisé, et bien franchement ça ne fonctionne pas. Une cuillère à soupe peut être! Étant donné que je craignais pour mon allaitement j’ai tout de même continué et j’ai même utilisé deux flacons au fil de ma grossesse. Mais cela uniquement par amour car m’en serais bien passé.

Mon avis: Efficace! J’ai senti nettement une différence, mon fils tétait beaucoup plus fort et j’ai eu à nouveau des (bonnes) montées de lait.

 Comme l’allaitement harmonieux était beurk beurk, j’ai cherché une alternative pour éviter de le prendre tous les matins. J’ai donc pris en complément des tisanes.

 

 ***

 

 

J’ai testé les tisanes Bio Still-Tee de la marque Holle (il existe plusieurs marques de tisanes d’allaitement comme Weleda mais le principe et les ingrédients sont les mêmes).

holle tisane

 

  • Ingrédients : Mélange d’herbes Anis, fenouil, cumin et mélisse citronnelle.
  • Posologie : 3 à 6 tasses de tisane par jour. Faire bouillir 200mL d’eau et laisser infuser 5-10 minutes. Laisser refroidir avant de consommer.
  • Prix : Entre 3 et 4 euros.

 

Points positifs : Facile à préparer, de l’eau chaude + un sachet et hop.

Points négatifs : – Une fois la boite enlevé de son sachet plastique, cela parfume votre cuisine et par la suite votre placard ! Une très grosse odeur d’anis persistera pendant plusieurs mois là où vous la rangerez.
Étant donné qu’il faut laisser refroidir avant de boire, on part faire autre chose en attendant. Je ne vous raconte pas le nombre de fois ou j’ai oublié que j’en avais préparé une…. En ce concerne le goût, franchement je préfère les fruits rouges. L’anis se sent vraiment et pour les personnes qui n’aiment pas ça, ce n’est pas le top ! En dehors de l’anis ce n’est pas le meilleur goût de tisane que j’ai bu. Pour ma part j’ai rajouté du miel ou du sucre.

Mon avis : Efficace ! Même en n’en buvant qu’une par jour, le bébé sent la différence de goût et il apprécie.

 

Pour mon deuxième enfant, je me suis dit que j’allais essayer autre chose. Pas envie de réitérer les gouttes au petit déjeuner

 

 ***

 

Je suis en train de tester l’huile de massage allaitement de Weleda.

 

huiler de massage weleda allaitement

 

 

 

  • Ingrédients : Huile d’amande douce, et huiles essentielles de fenouil, de cumin et de marjolaine.
  • Posologie : En massage avant ou après la tétée.
  • Prix : Entre 8 et 10 euros.

 

 Points positifs : Un massage ça reste agréable. Quelques gouttes au creux de la main suffisent.

 Points négatifs : – L’odeur, toujours pareil. Mais à un degré moindre! Elle s’atténue très très vite cependant, personne ne vous reprochera de vous êtes parfumé au pastis !

    – Il faut se nettoyer le mamelon avant la tétée.

 Mon avis : Je ne l’utilise pas depuis assez longtemps pour avoir un avis réel, mais j’en suis satisfaite pour le moment.

 

 ***

 

L’efficacité de chacun de ses produits est limité par l’utilisation, la fréquence d’utilisation et l’appréhension que vous en avez. Si au fond de vous, vous pensez que ça ne fonctionnera pas, cela influera sur le résultat.

En effet, le mental agit sur énormément de choses dans notre vie et vous pouvez prendre pour exemple les médicaments et les faux médicaments (placebo). Le fait de croire que le produit fonctionne ne peut qu’être bénéfique.

 

Par ailleurs, à en lire certaines notices d’utilisation des produits ci-dessus, ce serait le produit utilisé qui aiderait à la production de lait: c’est indirectement vrai. C’est le fait que le bébé tête qui induit la production de lait d’où le terme « allaitement à la demande »: plus un enfant tête = plus la mère produira de lait. Ce n’est pas le produit lui même qui augmentera la production de lait.

 

Ainsi, pour réussir son allaitement, rien ne vaut le fait de mettre le bébé au sein autant qu’il le souhaite!

Moi j’adooooooore voir mon fiston faire la tête chercheuse poisson quand il a envie de téter!

bannière tritri

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

    • Maman-Chat a écrit:

      Mon article n’a pour vocation que de donner mon avis sur différents produits que j’ai pu tester afin d’aider, si je le peux, une autre mère qui se demande comment réussir son allaitement.
      Alterner le sein et le biberon n’aide pas la mère pour sa lactation, au contraire. Plus un enfant tête, plus la mère produira de lait puisque son corps se régule et s’adapte aux besoins de son enfant.

Laisser un commentaire