Le doudou: gérer l’absence du parent

Le doudou, le fameux DOUDOU! S’il y a une seule chose à ne pas oublier quand on part en balade, en courses ou en vacances – dès qu’il y a un trajet en voiture quoi – c’est bien le DOUDOU!

 

Le doudou est facilement reconnaissable : c’est l’objet le plus abimé ou usé tellement il est trimballé.  Mon fiston, lui, use son doudou volontairement: il arrache des petits bouts de pelure pour en faire des boulettes et se caresser le dessus de la lèvre avec, tout en suçant son pouce. Bon chacun son trip hein, personnellement je me tripotais l’oreille en suçant mon pouce moi … Mais bref.

 

Tidoux a deux doudous, ce sont deux petites couvertures. Tantôt il en préfère l’une, tantôt l’autre, des fois il n’en veut qu’une seule et jette au loin la seconde. Et puis à d’autres moment elles traînent tout bonnement par terre.

 

doudou

 

 

 

« Doudou » est indispensable lorsqu’il est grognon, il n’y a que ça et un câlin qui puisse le calmer, et généralement cela signifie « je suis fatigué » donc au lit ! Le matin au réveil, câlin + doudou, l’avant sieste câlin + doudou, l’après sieste super grognon câlin magistral + doudou… bref, le doudou une grande histoire d’amouuuuur!

 

Cependant il y a des moments où il me le confie, et surtout je dois le garder et ne pas le poser à côté de moi, sinon il revient me le donner et limite il m’engueule (à sa façon). D’autres fois où il couvre son petit frère avec pour ne pas qu’il ait froid…

 

Quand Doudou  traîne par terre, il doit y rester. Tidoux ne le calcule plus du tout et vaque à d’autres occupations. Si je le ramasse, il reviendra pour le remettre par terre.

 

Comment on peut à la fois adorer son doudou et le maltraiter autant ?

Pourquoi les enfants ont-ils besoin d’un doudou ?

 ***

Quand Tidoux eût 1 an, il n’avait pas encore de doudou. GrosMatou et moi, on se disait que peut être il n’en aurait jamais. Après tout, tous les enfants n’en ont pas forcément besoin. Cependant, lorsqu’il a eu 1 an et 1 mois, Tidoux et moi sommes allés en vacances dans ma famille; GrosMatou nous rejoignant plus tard car il travaillait encore. C’est justement pendant les semaines où son père n’était pas là qu’il a adopté sa couverture comme doudou. En effet, c’était la seule chose qu’il avait tout le temps et que j’avais emmené, logique.

 

Tidoux a comblé l’absence de son père au coucher par la présence de sa couverture. C’est pour cela qu’aujourd’hui, Doudou doit être là lors du dodo, de la sieste ou encore du chagrin. Le doudou a pour ainsi dire comblé un manque à un moment donné, il l’a rassuré.

 

En psychologie, le doudou est dit « objet transitionnel«  => il assure la continuité de la mère ou du père par cet effet « rassurant ». Étant donné que GrosMatou et moi étions toujours tous les deux présents lors du rituel du coucher, Tidoux n’avait pas besoin d’un doudou. Puis lorsque soudainement, il a été confronté à l’absence de son père, il a cherché à le remplacer.

Cet « objet transitionnel » a une fonction qui se veut rassurante et réconfortante. Lorsque mon fiston ne trouve pas son doudou, il lui arrive de criser et de pleurer à chaudes larmes. Cela s’explique par l’angoisse de perdre son doudou, indirectement de perdre la mère/le père.

 

 

Doudou, l’un des premiers mot que Tidoux a su maitriser à la perfection !

Rien que d’y penser je l’entends dans ma tête « douuuuuuuudouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu »

 ***

 

Et vous, votre enfant a-t-il un doudou ? Quand a-t-il commencé à le prendre ?

bannière tritri
Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. lil'mum a écrit:

    Doudou depuis… avant la naissance ! Une amie me l’avait offertquand j’étais enceinte et après la naissance du Lutin, une autre personne m’a offert le même. Avec le papa, on s’est dit que ça
    serait bien qu’il choisisse celui ci en doudou car on l’a en double !
    Et c’est ce qu’il a fait.

    Mais maintenant il sait qu’il y en a 2 et il veut les 2 pour dormir. Si il en manque 1 c’est le drame !

    C’est beaucoup moins pratique pour les laver du coup, mais on s’adapte !

    • Maman-Chat a écrit:

      Haha ;p Moi je le pique pendant qu’il est très concentré sur une activité et hop à la machine. Généralement je le fais sécher à l’air libre, vu la matière c’est rapide mais s’il est pressé, il le met lui même dans le sèche linge et le regarder tourner dedans lol

      Puis il retourne à ses occupations en attendant.

      C’est quoi comme sorte de doudou ?

Laisser un commentaire