Être prêt à dormir seul, c’est d’abord apprendre à dormir à deux

Ce n’est pas un secret, les enfants sont très différents en ce qui concerne le sommeil. A peine rentré de la maternité, des bébés font déjà des nuits de 6h d’affilée. D’autres ne les font toujours pas à 2 ans.

sommeil chat

Marmotte dans une autre vie, je suis très désagréable lorsque je manque de sommeil. Les premières semaines qui ont fait suite à mes accouchements ont été des calvaires. Ça ira mieux avec le prochain je me disais. Tu parles, le corps a beau être habitué, il n’encaisse pas mieux pour autant.

***

Comment ça fonctionne un bébé?

Pour mon premier enfant, je ne savais pas, peu, quasiment rien en fait là dessus.

Je ne savais pas identifier les pleurs alors je câlinais à outrance. Bébé dormait bien sur moi? Alors je me reposais/dormais assise la nuit dans mon fauteuil d’allaitement. Les semaines ont passé, j’étais zombifiée. Je le mettais au sein dès le moindre pleur, ne sachant pas quoi faire d’autre.

Puis une nuit vers ses trois/quatre mois, j’en ai eu marre, je l’ai laissé pleurer. Je n’en pouvais plus. Il a laissé tomber au bout de quelques minutes, ne me voyant pas arriver et s’est rendormi. Idem les jours suivants. Puis il ne s’est plus réveillé du tout et faisait des nuits complètes genre 22h-7h.

J’ai compris qu’il n’avait finalement pas faim, que c’était juste un besoin de câlin.

*

Pour le deuxième, au contraire, il n’y avait rien à faire. Il avait des coliques monstrueuses et refusait de dormir sur le ventre. Se mettre en boule aurait pu le soulager, mais il n’y avait que sur papa qu’il dormait bien. Par la suite, lorsqu’il a su dormir « sur le côté » ça se passait un peu mieux. Heureusement que je pratiquais le co-dodo pour celui là, j’en aurais perdu des plumes sinon.

Mais à 10 mois, on ne peut pas dire que c’est la faim qui le réveillait. Pourtant, si je le mettais au sein, il tétait et se rendormait. Nous avons donc arrêté le co-dodo, histoire de briser ce cercle infernal: il est juste resté dans notre chambre.

J’ai utilisé la méthode progressive pour le rassurer 1. je le câline puis le repose; 2. je lui parle, le caresse le laissant dans son lit; 3. je lui parle, pour le rassurer. Il a fallu un peu de temps, mais cela s’est vite réglé aussi. Une petite veilleuse magique nous a aidé pendant cette transition.

*

Pour mon dernier petit homme, aujourd’hui âgé de deux mois (et 19 jours!) j’ai l’avantage du premier et du second réuni: nous co-dodotons et il veut et accepte de dormir sur le ventre. Les coliques du nourrisson du stade 2 mois sont passées depuis quelques jours, et il revit littéralement (et nous aussi).

***

Quelle est la solution pour faire dormir un bébé?

Je ne dis pas que j’ai trouvé LA solution, mais avec trois enfants en bas âge, je ne peux pas me permettre de ne pas suivre le rythme. Il était vital que je sois suffisamment reposée pour ne pas être exécrable/impatiente à outrance comme j’ai pu l’être il y a quelques semaines.

Je l’ai écouté. J’ai appris. Je me suis adaptée à lui.

Je l’ai fait dormir sur moi ou contre moi. Il s’endort 2 fois sur 3 après la tétée, allongé contre moi sur le côté, chacun de nous deux sur un flanc, face à face. Le reste du temps c’est un renvoi ou un hoquet qui l’en empêche, je le calme et l’allonge ventre contre ventre, moi-même étant allongée. Je me surélève à peine pour ne pas qu’il ait la tête en bas.

Ce n’est que parfaitement calme ou endormi que je le repose dans son lit, accolé au mien. Si je ne me suis pas moi même endormi avant bien sur, ce qui arrive très souvent tellement je me sens bien.

Je valide le lit co-dodo et le cododo aussi, ils ont sauvé mes nuits.

***

Au final, j’adore ça

Je suis reposée, mon matelas est bon donc je n’ai pas mal au dos de dormir dans la même position longtemps. Peur de me retourner ou d »ensevelir bébé sous la couette? Envolée cette peur, depuis que je sais que mon inconscient m’empêche de bouger. Si l’envie de changer de position me prend, je me réveille instinctivement, le repose dans son lit et me rendors aussitôt.

C’est fou ce que le corps et le cerveau sont capables de faire pour s’adapter.

Ne pas avoir peur et s’écouter devrait être le premier conseil à donner et recevoir à quiconque devient parent.

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

  1. Babidji a écrit:

    franchement je n’ai strictement aucun avis sur la question car (je n’ose le dire) j’ai eu la chance d’avoir deux gamines qui ont fait leurs nuits à 3 semaines ! la premiere enchainait des 21h – 9h (à chaque fois on se réveillait en flippe et courrions dans sa chambre pour vérifier que tt allait bien !) et la n°2 des 22h – 5h ou 6h considérées comme de vraies nuits par les docs ! donc j’ai eu la chance de ne pas galérer …

Laisser un commentaire