Entre rivalité et admiration #23

Je ne me lasse pas de voir l’évolution de mes chatons jour après jour. Quelle répétition, je sais, mais que voulez-vous même si ce blog est avant tout pour moi, il est tout de même destiné à parler de mes enfants, mes amours de ma vie, ces deux petits êtres qui sont absolument tout pour moi.

Rien d’original mais je ne cherche pas à l’être, à être quelqu’un que je ne suis pas.

Un peu comme mon grand garçon. Il reste fidèle à lui même mais apprend de nouvelles choses chaque jour. Son caractère n’a pas changé, je le reconnais comme il était à 18 mois, sauf qu’aujourd’hui il est obligé de concilier avec son frère.

Ce frère qu’il aime et jalouse à la fois: la base des relations fraternelles me direz-vous.

Au début, content de cette nouvelle arrivée, Tidoux donnait ses jouets à son frère; les disposait à côté de lui où carrément sur lui. Lui qui n’avait comme présence d’enfant que sa cousine (de temps en temps), on voyait qu’il était très heureux de ne pas être seul. Il fallait le reprendre à chaque fois, en lui expliquant qu’il fallait faire attention: son frère était petit et fragile et ne pouvait pas jouer avec lui tout de suite.

Qu’il fallait être patient. Or la patience et mon Tidoux ça fait 2. Il n’en avait cure de nos avertissements, il voulait jouer et être avec son frère picétout.

Le temps passant, Tichat a grandit. Il a commencé à s’intéresser aux objets, aux couleurs et inévitablement aux jouets de son frère: petites voitures, camions qui font du bruit, clipos, cubes… multipliant les expériences grâce aux formes et aux textures différentes qui pouvaient être sur son chemin.

C’est à partir de ce moment là que Tidoux a compris que Tichat ne ferait pas forcément ce que lui désirait: avec quel jouet jouer, dans quelle pièce être, à quel moment faire ci ou ça. Sans oublier le fait que maman s’occupe beaucoup de petit frère et souvent au détriment de jeux. Bref, que lui n’était plus la seule et unique priorité de maman.

Aujourd’hui et depuis quelques temps déjà, Tidoux ne partage plus. S’il voit son frère prendre un jouet, il accoure le lui reprendre agrémentant son geste d’un « c’est à moi ». Tichat s’en fiche puisqu’il est trop petit pour comprendre mais moi, je ne suis pas d’accord avec cette attitude.

Jusqu’à la semaine dernière, on lui disait « Donnes/prêtes à ton frère, il a le droit de jouer lui aussi. » Il s’exécutait « D’accord » mais restait à côté de lui quand même pour surveiller.

Mais aujourd’hui, il commence à rechigner à lui passer des jouets même sous l’insistance de son père ou moi: il m’octroie d’un « mmmmm » plaintif, me regarde en coin en se pinçant les lèvres car il sait que je ne suis pas contente mais persiste en gardant l’objet fermement dans sa main en le serrant contre lui.

Oui, il a remarqué le changement majeur: Tichat se déplace (en chenille certes) et de plus en rapidement et va vers tous les jouets disposés ça et là dans la salle de jeux. Que son frère prenne ses jouets, sa maman, son espace commence à ne pas lui plaire.

J’ai vu depuis quelques jours des gestes déplacés de sa part. Il ne le frappe pas mais le repousse quand il s’approche de ce qu’il fait ou avec quels jouets il est, puis s’éloigne en emportant tout plus loin. Puisque son frère vient maintenant à lui, il continue de se déplacer plusieurs fois, jusqu’à criser et être violent envers lui.

Je lui explique à chaque fois que Tichat est petit, qu’il ne sait pas, ne comprend pas que son grand frère puisse vouloir jouer seul. A ce stade il faut que je précise que Tichat voue un incommensurable culte à son grand frère, dès le moment où il l’aperçoit il se coince en mode sourire, cherche son regard, cherche à le toucher et passe parfois de longues minutes juste à le regarder. Une telle capacité de concentration m’impressionne énormément pour un bébé de 9 mois (9 mois depuis hier en passant ! 🙂 )

Ainsi, j’ai beau reprendre Tidoux, il n’arrive pas à comprendre que ses gestes peuvent faire mal. Tichat reste incrédule face à ce comportement mais je suis toujours à côté d’eux.

J’espère sincèrement que cette attitude va lui passer mais je pense que Tichat finira par être un compagnon de jeu quand il en comprendra les règles.

*

Ceci était ma participation à quoi de neuf les loulous chez Anaïs Petitevie et Maman Poussinou !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 comments

  1. Père-Ver a écrit:

    Tout pareil ici : Fils-Ver sourit toujours à Fille-Ver quand il la voit mais le contraire n’est pas toujours vrai. Sans être forcément violente, elle peut être assez brutale aussi : à surveiller de près, donc.

    Mais bon, je pense que c’est un passage un peu obligé de toute façon et ça ira mieux quand ils pourront jouer ensemble correctement.

  2. Anaïs Petitevie a écrit:

    Ah mince c’est triste d’autant si le petit recherche beaucoup le contact du grand. Mais je pense que c’est une phase qui arrive de toute façon et qu’elle va finir par passer et qu’ils joueront ensemble. La jalousie entre frère c’est inévitable je pense…

    • Maman-Chat a écrit:

      Voui triste c’est pour ça que je me dis qu’heureusement qu’il ne comprend pas à son âge.
      J’ai réellement hâte qu’ils jouent tous les deux, aux même jeux, d’ici 1 an ça sera le cas je pense 🙂

  3. kat de cheapbutchic a écrit:

    ah oui pas evident, mais je pense que ca va se calmer … chez nous la mini est un peu peste , et cherche a s’accaparer tous les jouets dans les mains des autres enfants :-/

Laisser un commentaire