Cododo et co-dodo

Bientôt maman…

Comment je vais faire

Qu’est-ce que je vais faire

Qu’est-ce que je dois faire

Et surtout ne pas faire…

Des réponses, j’en ai eu des tonnes, contradictoires, désuètes, inutiles et même des carrément stupides. Franchement, je sais que LA réponse n’existe pas mais si vous pouviez éviter de m’embrouiller plus que je ne le suis déjà.

Mais trop demander sans doute.

*

Voici mon témoignage personnel:

A l’époque (oui il y a 4 ans c’est super loin!), le cododo c’était mal, très mal. Fortement déconseillé!

  • Mauvais pour le bébé => risque de mort par étouffement; mauvaises habitudes il ne saura jamais dormir tout seul…
  • Mauvais pour les parents => la fin de l’intimité du couple.

Du coup, mon homme et moi on était sûr d’une chose: le cododo ceymal, c’est dangereux et on ne le ferait pas. Quand on est inexpérimenté et qu’on nous dit qu’il ne faut surtout pas et bien on écoute bêtement

Ainsi, je me suis levée toutes les 3h la nuit. Je prenais mon fils Tidoux, m’installait dans le fauteuil avec le coussin d’allaitement et il tétait. Généralement il s’endormait au sein, mais pour ne pas le réveiller ni qu’il vomisse, j’attendais 10/15 minutes supplémentaires avant de le recoucher. De plus, il était du genre à prendre son temps! Les tétées duraient environ 20 minutes: au bas mot, au total une tétée me prenait 45 minutes de ma nuit (et il en fallait souvent deux voire trois).

*

De temps en temps, je me mettais assise dans le lit avec le coussin pour être plus à l’aise que dans le fauteuil pour allaiter, mais ça je n’aurais jamais du le faire car j’ai fait de nombreux cauchemars.

Du fait de mon épuisement, je me réveillais en sursaut pensant m’être endormie pendant la tétée et je tâtais de partout dans le noir pour le retrouver. Immédiatement, c’était la panique, je ne le trouvais pas, je ne le voyais pas, je ne l’entendais pas. Seuls les battements de mon cœur affolé résonnait dans mes oreilles…

Je réalisais soudain, que j’étais dans le noir total et que je le retrouvais bien plus vite avec la lumière. J’allumais donc et réalisait qu’il dormait paisiblement dans son lit. Cela se produisait quasiment toutes les nuits, voir plusieurs fois par nuit.

*

J’étais CREVÉE ! A cause des cauchemars certes, mais aussi parce qu’on a beau dire que les hormones de la tétée permettent de se rendormir plus facilement, chez moi, elles devaient être au abonnées absentes.

La journée, dès qu’il dormait, je m’allongeais. Je n’avais plus des poches mais des valises sous les yeux. Blafarde et affaiblie, je ressemblais à un zombie.

Heureusement pour moi, il a commencé à faire ses nuits, de plus en plus d’heures consécutives au fil des jours vers ses 2/3 mois. J’ai pu m’en remettre tout doucement.

***

Depuis, j’ai beaucoup lu de forums, de blogs de maman et je me suis rendue compte que j’aurais pu éviter toute cette fatigue. Les personnes qui croient encore aujourd’hui que le cododo est « dangereux » sont soit des vieux de la vieille arriérés, soit des gens qui n’ont pas encore d’enfants, soit des ignorants.

Il y a cododo et co-dodo !

Avant, inculte que j’étais, je pensais que le cododo c’était de dormir avec son enfant dans le même lit. Il est alors normal de croire qu’on peut l’étouffer car la nuit, on bouge en dormant. On conseille alors de mettre l’enfant dans une turbulette au-dessus de la couette. Je ne vois pas avec ce système comment le bébé peut être à l’aise alors je ne l’ai même pas tenté.

Mais il y a le co-dodo…  le fait d’accoler les lits du bébé et des parents. Tout simplement! (merci les blogs !). Ce que j’étais décidé à faire avec mon deuxième fils Tichat. J’en ai parlé au papa, et lui ai expliqué comment cela se passerait. Il n’y a pas vu d’objection car après tout, on ne perd rien à essayer vu qu’il n’y a pas de risque (puisque chacun dans son lit).

8

Cododo Tichat

Je n’ai pas besoin de me lever, je me redresse un peu, je tend les bras et je l’installe allongé contre moi.

*

Simple, facile, rapide. Généralement, Tichat s’endort immédiatement après la tétée, moi il peut m’arriver de m’endormir pendant! Quelques minutes, voir même plusieurs heures et lorsque je me réveille, j’hésite souvent à le reposer délicatement dans son lit. J’adore l’avoir tout contre moi…

***

A ceux qui pensent que le cododo est dangereux pour un bébé, je pense que ça peut l’être effectivement SI cela est mal fait ! Si les précautions nécessaires sont prises, il n’y en a pas.

Pour ma part j’avais tout de même peur de m’endormir et de l’écraser… mais juste au début. Je me suis rendue compte en quelques jours seulement, qu’inconsciemment je devais savoir qu’il était tout contre moi car JAMAIS je n’ai bougé, ou disons plutôt changé de position en dormant. C’est pour cela, que je me laissais aller à m’endormir sans me faire de souci maintenant.

– A ceux qui pensent que le cododo est nuisible au couple, je ne suis absolument pas d’accord. Il n’y a pas que le lit conjugal pour faire des câlins, il suffit d’avoir un peu d’imagination … même un petit appartement peut paraitre très grand dans certains cas 😉 Une femme moins fatiguée sera plus réceptive qui plus est!

*

Alors et vous, co-dodo ou pas co-dodo ?

*

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 comments

    • Maman-Chat a écrit:

      Moi aussi j’avais peur 🙂
      L’allaiter sur côté du bord (bon là il bouge peu), il risquerait de tomber !
      L’allaiter au centre est moins flippant.
      Bon je rajoute que j’ai un bon et grand matelas: ferme et 200×160. Ça aide aussi pas mal!

  1. La Tulipe a écrit:

    Je crois que c’est juste un gros gros tabou en France.
    Même au milieu du lit … je suis intimement convaincue qu’une mère ou un père n’écrasera JAMAIS son enfant. On est connecté à son bébé … c’est juste naturel, on est là pour protéger.
    La seule contre indication au co-dodo est la conso d’alcool ou de drogues dont les somnifères (on comprend que c’est pour une histoire de vigilance)
    Après, pour le confort de tous un lit 160 c’est vraiment mieux!
    N’oublions pas … depuis la nuit des temps on dort à côté de ses bébés … pour protéger … nourrir …. personne ne serait là si les choses ne c’étaient pas passée ainsi.
    Après respect pour ceux qui ne partagent pas …culturellement il y a du boulot pour réhabiliter le co-dodo. Les pédiatres faisant souvent passer LEUR façon de penser comme étant la chose à faire.

    • Maman-Chat a écrit:

      Exactement, j’ai remarqué que les professionnels de santé donnent trop souvent leur avis perso même si cela n’est pas vrai (sur des tas de sujets, même sur l’allaitement tardif) et ça me révolte ! Ils sont censés conseiller et aiguiller et non pas nous diriger.. mais bref.
      Comme tu dis, il reste du chemin à parcourir, se dire qu’un jour les gens seront tolérants, ce n’est malheureusement qu’un beau rêve :\

  2. Family5 a écrit:

    J’aurais adoré avoir un de ces lits co-dodo, c’est juste géniallissime ! Sauf que ça coûte un bras, du coup j’ai jamais investi et puis c’est difficilement trouvable d’occase !
    J’ai cododoter dans le sens où j’ai eu mes enfants avec moi dans la chambre, que bien souvent ils se sont endormis au sein, que parfois (souvent…) je ne les remettais pas dans leur lit, soit parce que je m’endormais aussi, soit parce que j’appréciais ces instants….
    Cododotons et d’une manière générale, élevons et aimons nos enfants de la manière dont nous savons qu’elle est bonne pour eux ! A bas les à prioris !!! ^^
    Suis révoltée aujourd’hui…. lol
    Bisous

    • Maman-Chat a écrit:

      Ah ! Mais le lit qu’on peut voir sur la photo n’est pas un lit co-dodo ! Comme tu dis ça coûte super cher et au final on en aura « peu » l’utilité car un bébé ça grandit trop vite.
      On ne voit pas le lit en entier, mais c’est un lit bébé 70×140 tout a fait classique dont nous avons dévissé un côté et l’avons accolé au lit, tout simplement.

      Pour tout le reste, je pense tout pareil que toi 🙂

      • Family5 a écrit:

        Super ! Très bonne alternative !!! J’ai pensé faire comme ça avec le lit de mon deuz, mais notre chambre ne permet pas un lit à côté, c’était bien dommage !!!!
        En tout cas j’ai hâte de lire les 1ers co-dodo en vrai de vrai !!!!! 😉

  3. Fofita a écrit:

    Ici on cododote dès le premier réveil de bébé… Au début en effet on avait peur, mais personnellement je n’avais peur que de l’étouffer avec la couette ou un oreiller… je pense que je ne l’écraserai pas plus que je n’écrase mon mari, d’ailleurs je me réveille bien souvent dans une position étrange pour ne pas bouger parce qu’inconsciemment, comme tu as dit, on sait qu’il est là…
    Et pour le risque d’étouffement , on a enlevé tous les oreillers superflus, et on le pose sur la couette, contre toute attente, ce n’est inconfortable pour personne. 😉

    • Maman-Chat a écrit:

      Cet hiver, j’avoue qu’il faisait froid. Il est né mi-janvier et j’avais peur qu’il ait froid. Donc turbulette ET couette. Mais il était au milieu de nous deux, plus haut sans aucun risque de passer en dessous (vu qu’à cet âge ça ne bouge pas encore 😉 )
      Mais ce qu’il y a aussi, c’est que je couche mon fils sur le ventre, donc sur la couette ce n’est pas possible, il ne serait pas super à l’aise.

  4. Dexterina a écrit:

    Coucou 😉 Cododo au début chez nous! J’allaite encore ma puce (5 mois 1/2) donc, il m’est plus facile de l’avoir dans notre chambre.
    Il y’a peu, elle avait encore le berceaux cododo mais comme elle n’y rentre plus, là elle a le lit normal mais NON ouvert sur notre lit, elle dors donc dans notre chambre mais pas en cododo.
    Enfin, sauf le matin ou lorsque je m’endors avec elle au sein xD

    Pour mon fils, j’étais un peu comme toi, a vouloir absolument l’allaiter assise pour pas m’endormir etc et finalement, j’étais tellement crevée que j’en venais a m’endormir dans cette position! Du coup, j’ai mis une barrière de sécurité, j’ai poussé les couvertures et ça allait beaucoup mieux en position allongé même si, souvent, je m’endors!

    En tout cas, la nuit, quand je bouge, je cherche avant si ma fille est dans mon lit ou non. l instinct me réveil 😀

    Voilà, notre fille rejoindra surement sa chambre cette été car, mon mari lui bouge beaucoup la nuit et du coup, je me demande si le bruit qu’il fait ne la dérange pas parfois ^^

    Bonne soirée

    • Maman-Chat a écrit:

      Pour le moment, le mien n’a que 4 mois. lorsqu’il ne tétera plus la nuit, on mettra son lit à part et pourquoi pas, dans la chambre avec son frère 🙂
      Mais on verra le moment venu.

  5. plumedange a écrit:

    Ici pas de cododo, chacun dans son lit
    mais avec souplesse tout de même…
    Pourquoi pas de cododo? parce qu’on est pas a l’aise avec
    parce qu’on dormirait mal de savoir notre louloute dans le lit avec nous
    parce qu’on a pas la place pour un side bed
    parce qu’on a envie de garder notre vie intime
    et parce que quand elle dort, ma loupiote, grogne, grince et couine comme un troll

    Mais alors la souplesse c’est quoi?
    je l’allaite dans le lit, couchée, elle s’y rendort, et je somnole
    le matin on fait souvent un calin tous kes 3 et on se rendort des fois

    • Maman-Chat a écrit:

      Chacun est libre de faire ce qu’il souhaite selon ses envies et désirs, mon article n’était en rien intolérant envers les personnes qui font différemment (ça se vois j’espère?)
      Le savoir dans le lit me rendait mal à l’aise aussi, je m’y suis faite, il m’a fallu plusieurs semaines. Mais ma fatigue m’a donné une raison suffisante pour n’y voir que des avantages.

      Tichat ne couine pas encore, et j’espère que ça va rester ainsi car nous n’avons pas trois chambres pour le moment, il va rester avec nous. Même si on va éloigner le lit quand il fera des nuits entièrement complètes.

      Le câlin tous les trois du matin, quel bonheur ♥

      ☺ Merci d’être passée ici ! ☺

  6. Aurélie a écrit:

    Ouah … Je me reconnais à 100% dans la 1ère partie de cet article ! Moi qui pensais que j’étais la seule à ne plus savoir où j’étais dans la nuit et à chercher mon bébé -finalement bien installé dans son lit – dans les draps.
    Par contre, j’ai essayé d’allaiter allongée et je n’y suis pas arrivée. Je n’ai jamais trouvé la bonne position et cela me faisait mal. Y a t’il une astuce ? Et concernant le co-dodo, depuis bébé 1 ma vision à complètement changée. Bébé 2 est sur le point de naître et les choses se feront différemment.

    • Maman-Chat a écrit:

      C’est réellement flippant de vivre ça plusieurs nuits de suite à cause de la fatigue, et cela fatigue encore davantage. Bref un vrai cercle vicieux…
      J’ai eu la chance d’avoir de bons conseils à la maternité pour mon premier.
      Il est vrai que c’est facile à dire mais dans les faits… on place le bras du dessous comment ???
      Voici comment moi je fais: bébé et moi face à face, sa tête/bouche à hauteur du sein. Son poids légèrement penché vers moi pour ne pas basculer en arrière. Son bras du dessous vers le haut sous le sein, sans l’écraser avec mes côtes. Mon bras sous moi vers le haut, sous l’oreiller généralement. A peine plié quand on en a l’habitude. Et de mon autre bras, je tiens mon bébé pour ne pas qu’il bascule s’il n’est pas bien calé.
      J’espère que c’est assez clair 🙂

      Félicitations et bon courage pour ce deuxième bébé 🙂

Laisser un commentaire