Un mariage, ça se prépare à l’avance. Ou pas.

Fin août s’est déroulé l’un des plus beaux jours de ma vie: mon mariage. Je ne sortirais pas le fameux refrain : c’était LE plus beau jour de ma vie car j’ai vécu plusieurs plus beaux jours de ma vie… dans ma vie, comme l’arrivée en ce monde de mes enfants, ou encore ma première rencontre avec mon homme. Mon âme sœur, mon mari désormais ♥

Mon mari, ça me fait bizarre de dire ça. J’ai toujours dit mon homme, et je continuerais ainsi. Je trouve cela plus représentatif: MON HOMME à moi. Lui qui ne savait jamais comment me présenter, pourra enfin dire ma femme, et non plus ma copine… rah que ça pouvait m’énerver. On a deux enfants, et  je suis juste sa « copine ». Enfin bref, ce temps est révolu ! Je l’attends au tournant lorsque ses collègues viendront manger à la maison.

***

Nous avons décidé de nous marier fin mai, pour le mois d’août. Même pas peur. Mais le jour approchant, j’ai parfois eu des moments d’affolement en me disant qu’on ne serait jamais prêt à temps. Surtout pour la robe. La fameuse robe qui coûte un bras et que tu ne portes qu’une seule fois dans ta vie: hors de question pour moi. Je voulais une robe belle, mais simple et pas trop chère. Trouvée ! Mais non sans mal.

J’ai énormément utilisé internet pour davantage de facilités: pour les alliances, la robe, une partie de la décoration, ma parure, mes chaussures, le buffet du jour J. Quel gain de temps ! Et heureusement puisque organiser un mariage en trois mois c’est short quand même hein !

***

 Le thème du mariage était « Ciel et Terre »

  • La terre = mon homme, la couleur verte, sa préférée, les arbres feuillus son rêve, il a la tête sur les épaules
  • Le ciel = moi, le bleu/turquoise, ma couleur favorite, la mer, le ciel vu que je suis très rêveuse.

Bref, un thème qui nous ressemble. Nous en avons beaucoup joué dans la décoration. L’homme de ma vie s’est amusé à réaliser des lotus avec les serviettes de table; il les a réalisé tout seul, un peu tous les jours pour être prêt le jour J.

Voici ce à quoi ressemblait les tables

Chemin de table turquoise et argenté, des dragées blanches, des perles et fleurs turquoises dispersées dessus, des bougies réparties dans des pots en verre récupérés après avoir mangé le yaourt qu’il y avait dedans dont on a pailleté le pourtour supérieur, assiettes en verre rappelant de par leur design l’eau, couverts en argent empruntés; marque place réalisés dans du bois.

A l’intérieur des lotus se cachait une petite grenouille en papier verte si lotus bleu, et bleu si lotus vert. Elles ont toutes été réalisées par mon homme… et moi mais pour ma part je ne faisais que le pliage de base et il terminait.

Les enfants avaient aussi leur petit coin, sans rien dessus puisque j’ai eu vent que l’une des petites avait la fâcheuse manie de mettre tout ce qui pouvait rentrer dans son nez… dans son nez.

Il y avait des ballons bleu et vert disposés un peu partout, toujours par couple de deux. Mes trois copines de lycée que j’avais invité sont toutes venues vêtu de vert et/ou bleu pour me faire plaisir.

***

Ma belle-mère a réalisé la pièce montée elle-même: elle a peint les fleurs et feuilles en pâte d’amande avec du colorant alimentaire, elle a fait la nougatine. Et tout ça le matin avant le mariage.

***

Deux jours avant le mariage, les tonnelles, sous lesquelles nous devions manger, ont été installées mais le soir même, la pluie, que dis-je, un véritable déluge de pluie et de vent les a fait s’écrouler. Bilan: impossible de réaliser le mariage en extérieur comme prévu ! Un gros coup au moral je vous dis pas….

Nous avions prévu de nous marier à la mairie le matin à 11h30, manger en extérieur, puis une après-midi récréative avec des tas de mini-jeux dans le jardin. Il a tellement plu que le jardin ressemblait à un marécage boueux. Sans tonnelle, les gens auraient peut être eu froid, et s’il pleuvait à nouveau… bref nous avons mangé à l’intérieur. Les mini-jeux ont également été annulés puisque pas d’endroit où les réaliser.

Au final, le repas a duré un bon moment et s’est poursuivi dans l’après midi. Côté jeux, le billard, le baby foot et la piscine de mes beaux parents ont comblé les invités. Personne ne s’est ennuyé !

Les rires étaient au rendez-vous, le livre d’or s’est rempli au fil de la journée. Il est vrai que j’ai pris les gens un par un pour ne pas qu’ils oublient d’écrire un petit mot ^.^ J’avais pensé mettre un petit écriteau à côté du livre, mais nous n’en avons pas eu le temps. Dessus j’aurais écrit:

« Le livre dort, à vous de le réveiller »

*

La cérémonie civile est passée à toute vitesse. J’ai réellement l’impression que je n’ai pas eu le temps de profiter de ce moment. En plus de ça le maire était tout impressionné: pas de mariage dans le village depuis deux ans et là paf deux mariages le même jour. Mon grand, Tidoux, n’a pas arrêté de courir partout et de parler plus ou moins fort. On entendait presque pas le maire: il nous a fait savoir qu’il avait faim ! Mais on a bien ri quand même.

Mon homme a eu la honte puisqu’il n’a pas su à quel doigt me mettre la bague, j’ai donc fait remarquer à haute voix « comment ça tu ne sais pas à quel doigt il faut mettre la bague ? » Tout le monde a ri, mais je l’avais prévenu: il ne savait pas sur quel doigt allait l’alliance de base et je le lui ai demandé plusieurs fois au cours des dernières semaines. A chaque fois il hésitait. Le jour J, ça n’a pas raté non plus. Je lui ai dit que je lui ficherais la honte s’il ne s’en souvenait pas. Et toc !

D’ailleurs le maire a oublié la partie alliance, les témoins ont du le lui rappeler.

Un bon souvenir tout de même, la bonne humeur a été présente toute la journée et le must dans tout ça:

Je ne me suis pas cassée la figure avec mes talons de 12 cm !

Suite de cet article à venir …. 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 comments

Laisser un commentaire