Deux rentrées pour le prix d’une

Ou comment se rendre compte que la boule au ventre sera toujours présente. Le stress de la nouveauté et du changement, l’angoisse de l’absence, la peur du manque sont réellement envahissants…. pour la mère que je suis. Ouais je suis une mère poule et j’assume.

Câlin

Cette rentrée 2014 s’est plutôt bien déroulée, tout du moins je le pensais. D’un côté, mon grand pour qui tout roule parfaitement. Heureux de retourner à l’école, il a une super maitresse, bosseuse, agréable, celle que lorsque tu la regardes avec des enfants, tu vois qu’elle aime ton métier et qu’elle a envie d’être là.

Maintenant je peux le dire, mais j’avais une trouille monumentale qu’il se retrouve avec la directrice, celle là même que j’ai vu être très brusque avec certains enfants lorsque je passais par hasard lors de la récréation de sa classe l’année dernière…

Bref, mon grand Tidoux est avec ses copains, en grande section de maternelle, heureux. Tellement qu’il m’a réclamé d’aller à la cantine où Môssieur mange des courgettes, tomates, de la salade parce que c’est trop bon… « non j’aime que à la cantine maman! pas à la maison! n’en prend pas au magasin! » Bon moi ça m’évite de courir le midi avec ses deux aller/retour en moins; toujours ça de pris

*

D’un autre côté, ce début d’année fût marqué par la rentrée en crèche de Tichat (2 ans et demi) très demandeur de ce côté là. Étant né au mois de janvier, l’école ne prenait pas d’élèves né à partir du 1er janvier. J’ai pris la décision de l’inscrire à la crèche, histoire qu’il soit enfin au contact d’autres enfants, une à deux matinées par semaine. Mercredi fixe et vendredi selon les places disponibles.

Le premier jour, je ne l’ai laissé que 15 minutes, non sans mal puisqu’il ne voulait pas rester dans un endroit inconnu sans moi (mon bébé d’amouuuur^^)

La fois suivante, 1h. Celle d’après 2h. Les deux fois suivantes 3h et le repas qui est à 11h. A chaque fois, il court pour aller jouer, dire bonjour, prendre d’assaut son tracteur préféré. Mais le midi on me dit qu’il a trouvé le temps long, surtout sur la fin et qu’il me réclamait. Pas de crise, juste de l’ennui et de la fatigue sans doute aussi.

Et puis un matin, il me dit « pas envie la crèche maman ». Je me dis qu’il est fatigué mais qu’une fois là bas ça passera, car il s’y amusera. Que nenni, une crise « maman t’es une mauvaise mère tu m’abandonnes et tout ». Je l’y laisse quand même et préviens qu’on peut m’appeler s’il me réclame, je viendrais immédiatement le chercher: je suis dispo et pas loin.

Mais personne ne m’appelle. Je suis rassurée en me disant qu’il s’est calmé et qu’il s’amuse. Mais lorsque j’arrive le midi, c’est un petit garçon aux yeux rouges bouffis, en train d’être porté par un membre du staff. Quand il me voit, il se remet à pleurer, court vers moi et ne veut plus me quitter.

J’ai tenté de lui faire dire ce qui n’allait pas, il s’exprime vraiment bien pour son âge, mais ce qui revient n’est que le « pas envie la crèche ».

Que s’est-il passé? Un enfant lui aurait-il fait du mal? Ou pire, l’une des intervenantes? A moins qu’au final il préfère ne pas être loin de moi… bien qu’on s’amuse à la maison, je pensais qu’il préfèrerait la crèche!

Bref, je suis paumée.

Demain, il n’ira pas puisqu’il a de la fièvre aujourd’hui. Mais tous les matins je lui demande de se préparer pour y aller, et il me reprend en me disant « Zachary école, moi pas la crèche hein ».

Nous verrons jeudi matin, je vais tenter de l’y mettre s’il va mieux.

***

Que devrais-je faire? Attendre et retenter plus tard? Le forcer à y aller voir si ça passe? L’y laisser moins d’heures afin qu’il ne s’ennuie pas? Ou le reprendre à la maison tout bonnement?

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 comments

  1. Catwoman a écrit:

    Ma pauvre, je ne sais pas que te conseiller 🙁 Je n’ai jamais été confrontée au problème …

    Je serais assez d’avis de retenter et d’insister parce que sinon, pour l’année prochaine, à l’école, ça risque d’être grave la galère ! Et essaye de discuter avec le personnel pour voir ce qu’il s’est passé pour que d’un coup il ne veuille pas.

    • Maman Chat a écrit:

      J’ai essayé, et miracle on a mis le doigt sur ce qui n’allait pas.
      La matinée de jeudi s’est superbement passée, suite mercredi. Nous verrons bien 🙂

  2. Marina a écrit:

    il a tout simplement réalisé ce que c’était la séparation…les professionnels ne t’ont pas appelé pour ne pas qu’il assimile les pleurs et ton retour …Les pleurs à ton arrivée sont fréquents pour les enfants , c’est le trop plein d’émotion qui ressort…%il lui faut un temps d’adaptation qui sera plus ou moins long….Les enfants sont de vraies éponges à sentiments donc si tu n’es pas bien tu lui transmettras…Au début il a découvert de nouveaux jouets , de nouveaux objectifs…Courage et d’ici peu quand tu viendras le chercher il ne voudra plus en repartir 😉

    pour l’aider n’hésites pas à lui lire des livres sur la séparation , jouer à des jeux de caché/coucou , lui parler , le rassurer que tu reviendras toujours …

    voilà en espérant que ce petit commentaire pourra t’aider

    • Maman Chat a écrit:

      Nous avons mis le doigt sur ce qui n’allait pas.
      Nous avons donc fait une réadaptation en douceur, sans le forcer à faire quoi que ce soit. A 11h il n’a pas voulu manger, il n’a pas été forcé du coup quand je suis allée le chercher, il était souriant! Vivement mercredi, que je sois rassurée pour de bon et qu’il désire à nouveau aller à la crèche 🙂
      Merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire