«

»

août 03

La culpabilité de faire dormir son bébé… sur le ventre

J’ai lu un article l’autre jour, mais ce n’est pas le premier du genre sur lequel je tombe. Il m’a fait penser aux magazines, aux bouquins que j’ai pu acheter lors de ma première grossesse, ou aux petits fascicules que l’on trouve dans les salles d’attente. De même que les recommandations qu’on a pu me donner à l’hôpital. Sans oublier les précieux conseils que la famille nous gratifie parce que de leur  point de vue leur expérience fait pied d’œuvre.

Surtout, surtout, bien coucher l’enfant sur le dos pour dormir!
Oui mais….

*

Voici mon histoire, mon témoignage

A la maternité, mon grand amusait les puéricultrices, les sages femmes et même les médecins à vouloir dormir sur le côté.

« Tiens c’est rigolo comment il dort! Il a l’air bien en plus! « 

Bien que novice, j’ai trouvé l’astuce rapidement, et sans le faire exprès, pendant une crise de pleurs impossible à calmer. Je l’ai posé doucement sur le côté pour ensuite le basculer aussitôt sur le dos puisqu’il fallait que j’aille aux toilettes, j’y étais obligée, je ne tenais plus et je n’arrivais pas à calmer ses pleurs qui duraient depuis 30 bonnes minutes déjà. Mais avant que j’en ai eu le temps, il s’était calmé et son visage s’est magiquement détendu.

J’allais très franchement me faire dessus, alors je l’ai laissé comme ça. Sur le côté. Je ne réalisais pas encore ma bêtise. J’étais très concentrée à ma tâche… quand j’ai réalisé que je n’entendais plus rien du tout. Logique, puisque de l’avoir posé, sur le flanc, l’avait calmé. C’est à ce moment ci que que je me suis remémoré toutes mes lectures et que la panique m’a gagné.

Et s’il était tombé sur le ventre? Et si depuis 30 secondes il ne respirait plus? Pitèt mon bébé est en train de s’étouffer et moi je prend le luxe de prendre mon temps ? (ça fait 30 secondes ¾ que je suis ici) Le temps de ne pas me faire mal à cause de ces fichus points de suture ?

Hop, je remonte ma culotte, si on a l’impression que je me suis fait pipi dessus tant pis. Je me précipite vers mon bébé et réalise que que que……. bah il dort? Je passe tout de même mon index sous son petit nez pour sentir son expiration et ainsi me rassurer (j’ai eu beau me précipiter, je ne suis pas couverte d’urine hein!).

Bon j’avoue que je me suis sentie très très bête de m’imaginer les pires choses en si peu de temps mais la culpabilité de l’avoir littéralement abandonné pendant 30 secondes, pour m’occuper de moi,  m’a rattrapé.

Mon fils a deux jours, mon premier enfant. Moi je suis une maman noob. C’était ma première stupide & grosse frayeur.

*

Au quotidien

Arrivés à la maison, j’étais très bien équipée: matelas neuf et ferme, lit à barreaux respectant les normes de sécurité NF EN716 (EU) ou NF S 54-002 (FR) à savoir 4,5 cm à 6,5 cm maximum entre chaque barreau, hauteur de sommier réglable pour ne pas se casser le dos lorsque je le pose ou le prend, et empêcher qu’il puisse basculer lorsqu’il sera plus grand; un cale-bébé; gigoteuses; tour de lit. Bref, la totale. J’ai passé mon tour sur le matelas incliné anti-reflux vu les prix, un coussin sous le matelas fera l’affaire.

Et le bébé, bien sur.

Mais la théorie ne ressemble en rien à la pratique.

Une torture pour bébé? Adaptez la situation!

Imaginez plutôt, le pauvre bébé, coincé dans une gigoteuse d’où il ne peut pas bouger les jambes, coincé dans un cale-bébé au milieu de son lit, et coincé sur le dos. Comme une tortue. Avec une vue sur… rien. Le vide.

Un bébé voit flou pendant un petit moment puis sa vision s’éclaircit pour les objets au plus près de lui au fil des semaines/mois. Lui qui était bien au chaud, en boule dans un petit cocon, dans le ventre de sa mère, se retrouve crispé et coincé sur le dos.

Et non je n’ai pas la sensation d’exagérer l’image.

Par analogie, pensez aux bébés portés en écharpe de portage ou en porte bébé. On déconseille fortement (on devrait même interdire!) le portage face au monde c’est-à-dire le dos du bébé sur le ventre du parent, ou le dos du bébé sur le dos du parent (sisi… déjà vu et en vélo le môssieur s’il vous plait…). Le bébé n’a aucun moyen pour se rassurer, se pelotonner contre sa mère (ou père) pour échapper à tout ce qui pourrait l’effrayer.

Dormir sur le dos, c’est un peu la même chose. Outre la sensation d’être mal à l’aise puisqu’ils sont presque de la guimauve à cet âge-ci, c’est la peur, l’angoisse qui l’accable.

N’avez-vous jamais remarqué que les bébés adorent se faufiler dans un coin de leur lit à barreau pour dormir ? Afin de se sentir entouré, en sécurité sans doute. On remarque même que vers 6 mois, lorsqu’ils arrivent à se retourner d’eux même, ils se placent sur le ventre de temps en temps.

*

J’ai fait un choix, mon choix, pour mon bébé

C’est ainsi, que j’ai suivi l’avis de ma belle-mère plutôt que celui du magasine Famili®. Puisque mon bébé ne voulait que dormir contre moi, en boule, je l’ai déposé sur le ventre dans son lit à 5 jours de vie. Et ce fut une révélation pour lui comme pour moi. Je ne nierais pas qu’il préférait de loin dormir contre sa mère, mais il ne rejetait plus son lit. De plus, le fait d’être sur le ventre lui permettait de pouvoir prendre son pouce à loisir !

Ça s’est passé comme ça pour mon premier, le second apprécie, à sa différence, de parfois dormir sur le dos. Je ne souhaite pas généraliser mais lire « comment obliger mon bébé à dormir sur le dos » me fait hérisser le poil.

*

Les recommandations sont des conseils et non pas LA marche à suivre

Je sais par avance que tout ce que j’écris là ne va pas forcément plaire, mais il faut savoir faire la part des choses. Nous parlons ici de mort subite du nourrisson (MSN):

Le syndrome de mort subite du nourrisson (MSN) est la mort soudaine, brutale et inattendue du jeune enfant, âgé d’un mois à un an et apparemment en bonne santé, lors de son sommeil. (Source Wiki)

Les facteurs sont divers et variés, mon article n’a pas pour vocation de développer sur ce thème. Vous pouvez trouver davantage d’informations là dessus sur internet.

*

Je ne me vante pas de faire dormir mes fils sur le ventre, je dis juste qu’il ne faut pas paniquer et s’insurger parce que cela est pratiqué. C’est comme le cododo/co-dodo dont j’avais fait un article il n’y a pas longtemps. Il faut que ce soit fait dans de bonnes conditions et il n’y aura pas de problème. Il faut un matelas ferme, un drap housse, et un tour de lit bien attaché à la rigueur. Pas de peluches, pas d’oreiller.

*

Être sur le dos empêcherait un bébé de s’étouffer? Mouais

- On m’a dit un jour que si je continuerais, je risquais de le voir un jour mourir étouffé après avoir régurgité. Sans mentir, les deux seules fois ou mes enfants ont failli s’étouffer en vomissant, ils étaient sur le dos. Le vomi était retombé dans la gorge et les empêchait de respirer. Ceci est arrivé pas plus tard qu’il y a 6 jours avec mon dernier de 6 mois. De plus, leurs petits bras leur permettent de se surélever et de crier, assez pour pouvoir réagir et arriver à temps. Aucune mère ne pourra me contredire sur le fait qu’on sait reconnaitre les pleurs de ses enfants, et surtout ceux qui veulent dire « il y a un truc qui ne va pas ».

- Les statistiques parlent d’elle même. C’est vrai que lorsque la recommandation de coucher un bébé sur le dos est passée, le nombre de MSN a considérablement réduit. Mais est-ce que les parents faisaient attention à ne rien mettre dans le lit auparavant ? Les facteurs sont nombreux et le sujet est épineux.

*

Quelques conseils pour faire dormir bébé sur le dos

Voici quelques conseils pour bien faire dormir votre bébé sur le dos:

  1. S’il dort très bien dans les bras, ou dans son transat, bref quand il est incliné mais pas lorsque vous le posez sur le dos, il peut avoir un problème gastrique. Plusieurs solutions: incliner le matelas; le laisser digérer 1h et + sur vous (un câlin n’a jamais fait de mal à quiconque); épaissir le lait avec l’avis du pédiatre ou changer de lait…
  2. Les maux de ventre dus aux coliques: lui masser le ventre; le porter en écharpe (petit bidon en chaud, ça soulage); s’il boit du lait industriel, il est possible que sa capacité d’hydrolyse lactique soit en inadéquation avec les apports en lactose du lait: envisager de changer pour un lait moins riche en lactose avec les conseils du pédiatre.
  3. S’il a peur du « vide », réduire son espace de sommeil avec un tour de lit, un mobile ou un ciel de lit au dessus, le mettre dans un couffin.
  4. Ne pas confondre un possible mal-être avec les « pleurs du soir »: le bébé a besoin de se décharger et de vider son trop plein d’énergie en hurlant un petit peu.
  5. Envisager l’ostéopathie: un accouchement est perturbant pour la mère mais aussi pour l’enfant dont le crâne malléable peut ne pas se remettre correctement en place et lui donner des maux de tête effroyables l’empêchant de dormir.

L’adaptation peut être plus ou moins longue selon les enfants, mais la moyenne est de deux mois. Mais si après tout cela, le bébé veut être sur le ventre, il ne faut pas ni paniquer, ni culpabiliser. Si les conditions sont respectées, il ne faut pas s’affoler.

*

Bilan: ne culpabilisez pas et réfléchissez!

Alors je sais que je vais outre les recommandations mais je ne me voyais pas, ni encore aujourd’hui, forcer mon bébé à être dans une position qui ne lui convient pas ! S’il a choisi d’être ainsi, c’est qu’il s’y sent bien, c’est tout…

Alors arrêtons de culpabiliser et de faire tout un foin aux parents qui laissent leur enfant dormir sur le ventre parce que même si les risques de MSN sont plus élevés, ce n’est pas LE FAIT de dormir sur le ventre qui est le facteur le plus aggravant. L’environnement proche physique et parental l’est tout autant. Voir >>ici<<

Rendez-vous sur Hellocoton !

47 comments

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. Zenou

    Je suis tout à fait d’accord. Depuis que je fais dormir l’Alien sur le ventre, il dort enfin ! J’ai passé quelques nuits blanches, éliminé tout ce qui pourrait étouffer, etc. Et bien je regrette de ne pas avoir tenté plus tôt ! Il a un gros reflux et quelques coliques, il va donc beaucoup mieux sur le ventre. J’ai tenté après une suggestion de l’ostéo, sans regrets, il fait même des siestes en journée ^_^
    Il y a en effet des précautions à prendre pour le faire dormir sur le ventre. Chaque bébé est différent et on ne devrait pas diaboliser à ce point cette position. On essaie sur le dos, et si ça marche pas, beh on essaie autre chose, c’est tout ^^

    1. Maman-Chat

      Exactement :)
      Le petit bidon contre le matelas aide un peu pour les coliques, et puis ils peuvent se mettre en boule aussi.
      Merci d’être passée par ici :)

  2. Ginylle

    Idem ! C’est même la puéricultrice qui l’a couchée en premier sur le ventre, quand ma fille était en néo-nat ! Et depuis, rien n’y fait: elle ne s’endort que sur le ventre ! Je me suis fais sermonnée par tout le corps médical, même menacée « vous savez à quoi vous vous exposez s’il arrive quelque chose à votre enfant, vous vous en voudrez toute votre vie »…Toutes les nuits, je vérifiais si elle respirait…j’ai mis presque trois mois à ne plus m’inquiéter.

    Ironie du sort: à six mois, Mademoiselle sait se retourner du ventre sur le dos depuis une semaine…mais pas l’inverse. Et elle finit par s’endormir sur le dos :)

    1. Maman-Chat

      Le corps médical en a de bien bonne quand même… ils diabolisent et font flipper les parents inutilement. 3 mois de stress mais quelle horreur :|
      Ils savent y faire pour nous culpabiliser.
      Le ventre => dos, la même ici pour mon petit dernier. Mais comme il ne savait pas faire l’inverse il y a quelques semaines, il fallait qu’il crise, même au milieu de la nuit, pour que ce soit moi qui le retourne mdr :)
      Merci de ton petit commentaire !

      1. Mario

        Pas évident de s’y retrouver. Les avis sur la question changent en fonction des époques. Merci pour cet article

  3. sandra

    Hiiii moi à la mater, une puer à faire venir 3 de ses collègues ds ma chambre, l’air de rien pour montrer que j’avais calé Princesse Prout-prout sur le coté (j’avais roulé une mini couverture sous son bidon) !
    En même temps il n’y a que le ventre calé qu’elle dormait …. Une fois à la maison ma mère m’a dit que je devrais tester de la coucher sur le ventre … je n’osais pas trop, puis j’ai testé et ce fut une révélation pour elle et mon sommeil !
    Elle a 16 mois aujourd’hui, dort tj sur le ventre et comme ds mon ventre où elle avait tj le nez collé ds le placenta, elle dort dans l’angle de son lit le sommet du crane collé au tour de lit !

    1. Maman-Chat

      Pas de remarques de la part des puéricultrices ? A la maternité, cela m’a marqué, on remarque que selon l’âge des puéricultrices au fil des jours, chacune a des opinions différentes quant à comment s’occuper correctement d’un bébé. Ainsi qu’au niveau du couchage :)
      Ils adorent avoir la tête dans un coin, c’est tellement flagrant, et mignon !

      Merci de ton témoignage :)

    2. Charlotte

      Oui il y a eu différentes écoles à différents moments. Aujourd’hui c’est sur le dos. Moins risqué. On ne peut qu’obéir je crois.

  4. Maman elfe

    Tout est dit ♥
    Arwen a toujours dormi sur le ventre depuis le jour où j'ai compris…. Et sur une peau d'agneau, s'il vous plaît! Le pied!
    Elle était tonique, je ne vois pas un bébé tonique se laisser étouffer, la tête dans le matelas!
    Merci pour ce billet!

    1. Maman-Chat

      Exactement, un bébé ne se laisserait pas étouffer. Pas s’il est en bonne santé et non préma. J’ai lu quelque part qu’un bébé endormi sur le ventre dormait plus profondément et pouvait oublier de… respirer ! C’est pour cela (entre autres) que le couchage ventre est fortement déconseillé.
      M’enfin, je suis sûre que ça ne peut pas être « que » pour cette raison.

      Merci Maman Elfe ♥

  5. Rominet

    Je suis très surpris d’appendre qu’il faut absolument faire dormir le bébé sur le dos, en théorie. Ma mère m’a dit que quand j’étais bébé (ca remonte à pffff l’age de maman-chat + l’age de tidoux + l’age de tichat ^^) les conseils était de faire dormir les bébés sur le ventre justement pour éviter qu’il s’étouffe en cas de régurgitation.

    Donc la prochaine recommandation sera quoi ? De faire dormir le bébé verticalement la tête en bas ?

    1. Maman-Chat

      Comme je te l’ai dit hier, le nombre de MSN a fortement diminué lorsque cette recommandation est passée. Je pense que beaucoup de parents mettent pleins de choses dans le lit de bébé, peluches etc…

      1984 :1285 MSN ;
      1988 :1380 MSN ;
      1991 :1464 ;
      1992 :1291 ;
      1993 :1133 ;
      1994 : 880 ;
      1995 : 537 ;
      1996 : 450 ;
      1997 : 358 ;
      1998 : 350.
      Valeurs trouvées sur un site. Elles ne restent que des chiffres auxquels on pourrait trouver un redire mais il y a effectivement eu une baisse significative.

      1. Rominet

        C’est vrai que tes chiffres sont édifiants et tant mieux.
        Mais si comme tu semblais te rappeler hier le changement de recommandation date de 1984, il a fallu attendre 9 ans pour avec nombre de MSN inférieur à celui de 1984.
        Quand on voit la liste des facteur a risque (wikipedia ) je me demanderai s’il n’y a pas d’autre facteur qui ont contribué à cette diminution comme la Loi Evin par exemple.

        Donc que le changement de position pour dormir est contribué à cette diminution peut-être, mais que ca en soit la seule raison et que l’on se permette de diaboliser les parents qui font dormir les enfants sur le ventre surement pas. (Et je ne reviendrai pas sur les exemples que je t’ai cité du bien d’apprendre à un enfant à dormir sur le ventre pour sa vie d’adulte ^^ )

  6. Fofita

    Cette recommandation me fait un peu rire moi aussi… Ici, en République Tchèque, tu es une folle furieuse si tu le fais dormir sur le dos… La seule position acceptable ici étant… Sur le côté! En alternant les côtés à chaque endormissement pour éviter de déformer le crâne… Et justement pour permettre un bon écoulement des régurgitations si il y a lieu.
    Ça convenait à mon bonhomme donc il a toujours dormi comme ça (sans cale-bébé ni rien, il tenait tout seul, surtout emmailloté!) jusqu’à ce qu’il commence à se basculer de lui même sur le dos… Il ne sait pas encore se tourner mais quand il le fera je n’irai pas vérifier 15 fois dans la nuit qu’il n’est pas en train de s’étouffer…

    1. Maman-Chat

      En France, les recommandations ont changé au fil du temps. Ainsi, à l’époque de nos grand-mère et arrières grand-mères, il fallait coucher les enfants sur le côté en alternant et/ou le changer manuellement de côté pendant la nuit. Peut être que bientôt, ils recommanderont de coucher bébé presque assis !
      Une fois plusieurs mois passés, les bébés sont tellement toniques, ils bougent tellement la nuit, qu’ils savent trouver la position qui leur convient le mieux !

      Merci de ton passage ici :)

  7. Linosqui

    C’est sur que c’est une pression pour certains arents ces recommandations, c’est surement mieux sur le dos oui, et c’est génial si le bébé l’accepte, mais bon chaque bébé est différent aussi. Nous, nous avons utilisé le cocoonababy de red castle, ainsi le bébé garde un peu sa position de foetus, sur le dos, le dos bombé et entouré par le coussin qui le rassure, un vrai nid parfait! Les deux monstrouilles l’ont eu et n’ont eu aucun soucis piur dormir sur le dos du coup. Quand la grande monstrouille a su se retourner elle s’est mise à dormir sur le ventre et dort toujours ainsi depuis. La petite est restée sur le dos. Chaque bébé est différent, on fait au mieux comme on peut. Ces recommandations sont importantes et essentielles, voir vitales oui mais c’est dommage qu’elles générent autant de stress et de culpabilité, l’information n’est pas assez complète je trouve.

    1. Maman-Chat

      Je ne connais pas du tout le cocoonababy ^^
      Je vais aller regarder sur le net voir de quoi tu parles !
      Bah le stress, le bourrage de crâne, ça fonctionne…. :(

  8. caroline

    Juste un petit mot: MERCI.
    Merci pour ce témoignage qui me fait du bien!!!!
    Parce que je suis exactement dans le même cas que toi, que je pense comme toi… et c’est tellement rare…

    1. Maman-Chat

      J’ai eu quelques attaques plus ou moins directes suite à cet article, parce qu’en autre, si cela se passe bien chez moi malgré les recommandations de l’OMS, je suis un cas isolé. Je ne suis pas une référence, et j’en suis consciente… mais cela n’a pas plu.
      Mais peu importe, plusieurs personnes comme toi m’ont dit que cela leur a fait du bien de lire de tels mots, lever une culpabilité énorme de faire dormir son enfant sur le ventre comme moi. Mon but a donc été atteint et c’est tout ce que j’espérais :)

  9. matelas

    Bonjour,
    Merci pour ces conseils! moi aussi j’avais entendu plusieurs choses sur les risques de faire dormir bébé sur le ventre mais avec ces informations, je sais maintenant ce qu’il ne faut pas faire

    1. Maman-Chat

      De rien, avec plaisir :)

  10. Lucie

    Tout simplement : Merci.
    Je me sentais coupable et après avoir lu cet article c’est comme un baume…

    1. Maman-Chat

      Je suis on ne peut plus ravie d’avoir réussi à déculpabiliser une maman de plus :)
      Cet article avait justement cette vocation.

  11. Mayline

    Merci pour cet article ! Ma puce de 4 jours a l’air d’être si bien sur le ventre que je me posais la question… Elle n’arrive pas à dormir bien longtemps sur le dos (ce qui sous-entend qu’elle ait au moins réussi à s’endormir !).
    Je vais déjà essayer de l’endormir sur le ventre puis de la retourner après. Ce sera peut-être un compromis.
    C’est vrai qu’avec tout ce qu’on peut lire, on n’ose pas. Mais quand elle est sur le ventre, elle a l’air tellement plus sereine et rassurée de pouvoir toucher son matelas ! Mais l’inquiétude est quand même très présente à force d’entendre qu’il est interdit de les coucher sur le ventre.
    Merci encore pour cet article qui me fait réfélchir !

    1. Maman-Chat

      Bonjour :)
      Ça me fait plaisir de voir que cet article aide de jeunes mamans.
      Il n’est pas « interdit » de les coucher sur le ventre mais déconseillé. Comme je l’ai expliqué dans mon article, cela est du au risque d’étouffement. S’il n’y a rien du tout dans son lit (peluches etc) avec quoi votre fille pourrait-t-elle s’étouffer ? La chose est faite telle, que les parents culpabilisent et sont super flippés… pour rien en fait. Être sur le ventre est plus sécurisant, on est en boule, au chaud, bien quoi. Comme vous le dites vous même s’endormir sur le dos est difficile.
      Faites vous confiance et surtout faites confiance à votre fille. Vous verrez qu’au fil des jours, votre angoisse s’apaisera, et elle laissera place à une remise en question des « on dit qu’il faut faire ça » et « finalement je fais comme ça parce que je trouve ça mieux ».
      Merci d’être passé par ici :)

  12. Jessica

    Bonjour,
    Mon bébé à la naissance ne dormait QUE sur moi. Dés que je le posais sur le ventre, 1/4 d’heure après s’était fini… Il avait des coliques en permanence! je n’ai quasiment pas dormi les 2 premiers mois de sa vie, je pleurais tous les jours.. l’enfer…. Et un jour ma sœur qui était venu passer la journée avec moi histoire de m’aider un peu a eu la grande idée de le mettre sur le ventre: REVELATION! enfin il me faisait de VRAIES siestes! Au début je ne le faisais que la journée et sous ma surveillance: tellement stressée au vu de toutes ces recommandations que l’on m’avait donné. Puis finalement, je l’ai laissé faire ses nuits comme ça: il était tellement bien! En plus c’était un bébé tonique qui a su tourner sa tête très tôt! J’ai pu à mon tour dormir un peu….
    Alors oui tellement d’accord avec ton article: arrêtons d’écouter toutes ces recommandations qui ne font que nous stresser un peu plus: la maternité quand on la découvre n’est-elle pas déjà assez stressante?
    Alors jeune maman SURTOUT: écoutez votre instinct!
    Aujourd’hui mon petit à 13 mois et devinez quoi? depuis qu’il a 5 mois il me fait 20h – 8h non-stop…. sur le ventre!!
    Merci pour cet article, j’avais l’impression à l’époque d’être une extraterrestre….

    1. Maman-Chat

      Je suis ravie que mon article ait pu vous rassurer, on m’a dit la même chose… extra-terrestre ou trop à l’écoute de nos enfants. Quand je vois des amies à moi totalement flippée, avec un enfant qui ne sait pas dormir sur le dos depuis des mois, ils sont épuisés tous les deux… mais sa peur l’emporte.
      Enfin bref, les recommandations ont beau dos :)

  13. empress

    bonjour,
    je suis ravie d etre tombee sur cet article qui me fait me sentir moins coupable.
    en effet, moi aussi ma tite poupouille dort sur le ventre des la sortie de la maternite c est sa position et elle est bien comme çà, çà la soulage des colliques et peut dormir des heures comme çà…au debut je culpabilisais et me levais ttes les deux secondes pour voir si elle respirait mais maintenant l angoisse est passee et je sais qu elle est bien comme çà…maintenant elle a 3 mois et se retourne du dos au ventre çà me fait rire car je constate qu etre sur le ventre est definitivement ce qu elle prefere…merci à vous mesdames pour vos temoignages qui m ont rassure et me font me sentir moins seule!!

    1. Maman-Chat

      Avec grand plaisir :)
      Merci pour votre gentil commentaire !

  14. Claire

    Idem pour moi
    Bb pouvait criser des heures et des heures si on le couchait sur le dos
    Jai mis du temps a me rendre compte que c etait la position du couchage sur le dos qui le fesait pleurer, je pensais qu il souffrait de rgo pour pleurer ainsi, car cetait des coleres qui tellement etaient intense poussait notre bb a criser jusqu a manquer d air (vous savez ce fameux moment ou vous arretez toute activité pour voir si il reprend son souffle)

    Pour celles qui ont encore peur de mettre bb sur le ventre, il existe des moniteurs a mettre sous le matelas qui detecte si bb ne respire plus justement pour le probleme des msn

    Vous avez :
    – angel care
    – babysens II
    – nanny care

    En plus d enlever tout objet du lit : coussin, tutute, doudou, tour de lit…etc
    Et d investir dans un matelas assez ferme, regler la temperature de la chambre a 21degré max, d ajouter un humidificateur d air (au mieu)
    Tout devrait bien se passer

    Par contre a ne pas faire pour les prema qui n ont pas encore la force de se soulever pour tourner sa tete.

    1. Maman-Chat

      Merci pour ce commentaire, je ne connaissais pas ces systèmes de surveillance. Je n’en ai jamais eu besoin il faut dire, mes enfants étant près de moi les premiers mois.
      A préciser tout de même que l’humidificateur n’est absolument pas indispensable car cela dépend de l’air ambiant déjà présent dans la pièce, à mesurer avec un appareil adapté avant l’installation.

  15. Aude

    Ma fille de 2 mois ne dort que sur le ventre. J’ai tenté en vain pendant 2 semaines de la coucher sur le dos. Rien à faire! Elle ne dormait que sur moi et ne supportait même pas le transat. Le simple fait de prendre une douche était devenu compliqué. Puis ma mère m’a suggéré de la coucher sur le ventre. Et là, REVELATION!!! Des siestes de 2/3 heures d’affilées. Ma fille devait se faire opérer à l’age de 3 semaines d’une opération assez lourde (3 heures d’anesthésie). C’était donc très important pour moi qu’elle soit reposée afin d’affronter cette épreuve difficile. Avant l’opération je n’ai donc pas hésité à la coucher sur le ventre, toujours prés de moi. Puis je me suis dit qu’à l’hôpital on ne me laisserai pas le choix (8 jours d’hospitalisation). On m’obligerait à la coucher sur le dos. Et ben pas du tout!!!! Le 1er soir, l’infirmière m’a dit :  » Ah vous aussi votre fille dort sur le ventre! Faites attention à bien stimuler l’extérieur de ses pieds afin qu’elle n’ait pas les pieds en dedans ». Et puis c’est tout! Le lendemain de l’opération, elle a dormi 6 heures d’affilées sur le ventre sans aucun branchement. Les infirmières m’ont dit de la laisser comme ça, qu’elle avait besoin de récupérer. Après 3 jours, j’ai changé de service à l’hôpital et là les réactions ont été très différentes. J’ai scandalisé la plupart des infirmières du service. On m’a beaucoup culpabilisé. Les infirmières venaient me voir dans ma chambre comme une bête curieuse. On m’a dit que mon bébé allait mourir en s’étouffant dans son vomi (depuis elle a vomi plusieurs fois sur le ventre et ne s’est absolument pas étouffée dans son vomi!!!). L’une d’elles m’a demandé si c’était un choix de ma part!!!! On a voulu m’interdire de coucher mon bébé comme ça. Heureusement, certaines infirmières ont pris ma défense. Ah, c’était folklo!!! Après ça, j’étais très inquiète et me réveillais au moins 10 fois par nuit pour vérifier qu’elle respirait encore. Je ne vous raconte pas la première fois qu’elle a fait ses nuits! J’ai vraiment cru qu’elle était morte l’espace de quelques secondes! J’ai essayé à nouveau de la coucher sur le dos mais rien à faire. Comment peut-on nous culpabiliser à ce point là? C’est cruel pour la mère et anxiogène pour le bébé! Si on couche nos bébés comme ça c’est qu’on n’a pas le choix! Ce qui m’importe avant tout, c’est le bien être de mon bébé, et c’est comme ça qu’elle est bien. Nous avons presque tous dormi sur le ventre, sans surveillance, sans babyphone, avec couvertures, et nous sommes encore en vie! Heureusement, ma pédiatre m’a complètement déculpabilisé et m’a mise en garde contre toutes ses études. Il faut vraiment nuancer les résultats! La MSN est un phénomène rare et multifactoriel, pourrait être lié à des infections disparues depuis les années 90 (d’où la forte baisse). On ne comptabilise pas de la même manière les enfants morts de MSN dans les années 80 et dans les années 90, les techniques d’autopsie ayant évolué en 10 ans. Dans les années 80, il pouvait également y avoir des enfants morts étouffés (ce qui n’a rien à voir avec la MSN) ou d’autres choses.
    Là ma fille fait ses nuits depuis quelques semaines, et enfin je ne me réveille plus la nuit pour vérifier si elle respire. Elle fait ses siestes dans sa chambre et plus sous ma surveillance. Je lui fais confiance. Elle est hyper tonique et soulève très bien sa tête toute seule depuis qu’elle a 2 semaines. D’ailleurs, à ce propos, des études montrent que la position sur le dos peut générer d’importants retards psycho-moteurs. Certains pédiatres milite donc pour le retour à la position ventrale. A débattre…

    1. Maman-Chat

      Merci beaucoup pour ce témoignage!

      Je suis épatée de constater qu’après tout ce temps, mon article sert toujours autant.
      C’est tout a fait ça, on nous culpabilise en nous traitant qu’inconsciente. Mais en fait les gens n’y connaissent rien, pas plus dans le milieu médical malheureusement. Et cela fait peur d’ailleurs.

      Pour le vomi, dans mon expérience, mon fils a failli étouffer en étant sur le dos…
      Enfin bref, aujourd’hui, il ne dort quasiment plus que sur le côté :)

      Faisons nous confiance, et arrêtons d’écouter les conseils à deux francs des autres. Nous sommes adultes et assez matures (normalement?) pour faire nos propres choix et savoir ce qu’il y a de mieux pour nos enfants!

  1. La culpabilité de faire dormir son bébé… sur le ventre | Parent Autrement à Tahiti | Scoop.it

    [...] La culpabilité de faire dormir son bébé… sur le ventre From maman-chat.com – Today, 6:13 AM [...]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − = trois

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>