Premières vacances chez Mamie

Il y a plusieurs mois de cela, je me posais la question de savoir à quel âge un enfant peut aller en vacances chez Mamie ou les grands-parents. Seul. Non pas que je veuille me débarrasser de mes fils, bien au contraire, mais j’ai quelques souvenirs de mes vacances chez ma grand-mère lorsque j’étais enfant. Je crois que cela me plaisait.

L’été approchant et voyant mon fils « stagner » dans l’apprentissage de la parole (pas de réels efforts d’apprentissage de nouveaux mots; de prononciation en général) j’ai émis l’hypothèse qu’il ferait davantage de progrès si je proposais à ma belle-mère de l’avoir quelques jours en vacances, et par là même de voir s’il ne « souffre » pas de la séparation (bientôt l’école…).

Parce que oui, mon fils adore sa grand-mère mais il a remarqué qu’elle ne comprenait pas son charabia. Il fait donc des efforts avec elle et lui a déjà sorti des mots (de trois syllabes!) que moi-même je n’ai même pas eu le privilège d’entendre un jour.

Parce que oui, nous n’avons jamais été séparé lui et moi plus de 24h et cela n’est arrivé qu’une seule fois où j’ai du me rendre à Paris pour assister à un concert de Linkin Park \o/

***

Nous sommes mardi, deuxième jour avec Mamie. J’ai laissé Tidoux dimanche soir. On a préféré prendre la route avant qu’il soit au lit afin qu’il nous voit partir et comprenne, même si nous lui avions expliqué avec des mots (des fois j’ai l’impression qu’il me comprend, parfois non) plusieurs fois dans la semaine. Il n’a émis aucune protestation, bien au contraire: une absence de réaction totale. Plus de mamoune pendant une semaine? le pieeeeeeeddddd !

Hier, tout s’est bien passé. Mamie a compris que le plus difficile dans cette semaine de vacances, cela ne serait pas pour Tidoux, mais pour moi. Alors elle m’envoie des textos de temps en temps pour me dire ce qu’il fait, s’il a bien mangé etc…

J’avais/j’ai l’impression que de m’éloigner de lui (le pire étant que cela était mon idée…) ferait de moi une « mauvaise » mère. Pas dans le sens où je l’abandonne, mais plutôt que je laisse tomber ma « fonction » de mère. Je vois dans ce séjour une chance pour lui de découvrir une façon de vie différente, avec des règles différentes, sans ses parents. Enrichissant quoi. Mais j’ai du mal, je culpabilise. Je ne peux pas m’en empêcher!

Je culpabilise de culpabiliser aussi: cela lui fera du bien… et m’en fera aussi qu’on me dit. Le pire est que c’est vrai. Et cela me fait culpabiliser davantage parce que dans un sens ça me fera des vacances à moi aussi. Aujourd’hui, je me suis levée à 9h30. Tichat est un ange =)

Je vois aussi dans le côté positif que je vais pouvoir m’occuper de Tichat à temps plein. Parce qu’on a beau consacrer du temps à chacun de ses enfants, on n’en consacrera jamais autant que lorsque l’un n’est pas là. Ça me permet de découvrir davantage mon fils, un peu comme si jusqu’à maintenant, je ne l’avais jamais connu. C’est difficile à expliquer mais passer plus de temps avec lui me fait sentir davantage sa mère.

J’ai eu le temps de découvrir Tidoux pendant 2 ans et demi. Tichat a bientôt 6 mois, et cette semaine sera pour lui.

***

Bilan, Tidoux nous a réclamé aujourd’hui. Mamie lui a expliqué qu’on était à la maison et qu’on revenait vendredi et il est reparti vaquer à ses occupations. Limite, je suis blessée. Limite j’ai dit.

Je suis contente qu’il puisse s’en sortir sans moi mais je ne peux pas m’empêcher de penser que du haut de ses 3 ans (pfiou…), c’est un grand garçon qui sait se passer de sa mère. Il reste mon petit bébé d’amour. Mon grand garçon.

Dans la combe chez Mamie, je m’éclate !

Bref, je suis une maman poule mais à qui il manque un poussin…

bannière tritri

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments

  1. mon ménage à cinq a écrit:

    Oh je me retrouve dans ton article !!! Justement j’ai pondu le mien ce jour sur ma 1ere séparation avec Minibouille !! Juste un week-end, pour lui faire une adaptation… Mais je pense que c’est moi qui avais besoin de cette adaptation LOL ! Et je suis plus prête et rassurée pour la future semaine qu’elle passera chez ses grand-parents en aout !!! 🙂 Et oui, ça fait du bien. Pour lui. Et toi !! Et quand tu as un peu le blues, penses aux retrouvailles… 🙂

Laisser un commentaire